Close

5 livres pour expliquer le racisme aux enfants

Manon te propose une sélection de livres pour parler du racisme aux enfants, des tout petits jusqu'aux adolescents.

Temps de lecture : 5 minutes

Tu n’es sans doute pas passée à côté de l’actualité ces dernières semaines. : les manifestations #BlackLivesMatter protestent contre les violences policières et le racisme systémique, aux États-Unis mais aussi en France et partout dans le monde.

Et tu te demandes peut-être comment parler de racisme à ton ou tes enfant(s), avec les bons mots, pour que le message soit le plus clair possible. Mais si tu n’as pas ces mots, d’autres peuvent les avoir pour toi.

C’est pour ça que je te propose une petite sélection de livres qui peuvent expliquer à ton grumeau ce qu’est le racisme, ce que ça implique, et comment grandir sans différencier les êtres humains, quelle que soit leur couleur de peau.

Comme un million de papillons noirs 

Tu peux te le procurer sur le site de la Fnac, sur Amazon, ou sur Place des Libraires

De Laura Nsafou avec les illustrations de Barbara Brun, aux éditions Bilibok. Voici le résumé :

« Adé est une jolie petite fille à la peau noire, aux grands yeux bruns et aux cheveux crépus. Une chevelure magnifique et fournie, qui lui vaut néanmoins de nombreuses moqueries à l’école, les autres enfants lui disant notamment qu’ils ont l’impression qu’elle a « comme un million de papillons noirs sur la tête ».

Adé aime les fleurs, les papillons, les éclairs au chocolat et poser des questions. Un jour qu’elle est en compagnie de sa mère et de ses tantes, elle les interroge donc sur ses cheveux sans cesse raillés. Grâce à elles, elle va découvrir en douceur la beauté de ces papillons endormis sur sa tête, jusqu’à leur envol final. Un ouvrage qui invite à la tolérance, l’acceptation de soi et vise à introduire un peu de diversité dans la littérature jeunesse. »

C’est un très beau livre, tant au niveau des illustrations que de l’histoire, qui traite d’une problématique dont les personnes blanches n’ont pas forcément conscience : les cheveux afro.

Il est écrit avec beaucoup de tolérance, parle du harcèlement dont peuvent être victimes les enfants noirs à l’école et dans leur quotidien, et peuvent amener les enfants non-noirs à déconstruire les préjugés qu’ils pourraient avoir, tout en permettant aux enfants noirs d’apprendre à s’aimer dans une société en grand manque d’inclusion.

L’autrice, Laura Nsafou avait confié à Télérama :

Mon livre est aussi une réponse au harcèlement scolaire que j’ai vécu petite, que ce soit au sujet de ma couleur de peau, de mon faciès ou de mes cheveux. Ça arrive encore très fréquemment à plein de petites filles noires.

Tous pareils ! Petites leçons de sagesse caribou

Tu peux te le procurer sur le site de la Fnac, sur Amazon, ou sur Place des Libraires

« Chez les caribous, on rencontre toutes sortes d’individus : les trop timides, ceux qui se trouvent toujours trop petits, ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez… De page en page, les images étonnantes et poétiques se succèdent, suscitant le rire et la réflexion. Car personne ne s’y trompera, ces drôles de caribous nous parlent avant tout… de nous ! »

Tous pareils ! Petites leçons de sagesse caribou de Édouard Manceau aux éditions Milan est un bon outil pédagogique pour parler des différences. Ce petit livre nous renvoie le reflet de nos défauts et de nos petits travers qui peuvent nous empêcher de vivre ensemble, alors qu’en vrai, on est tous des caribous, et que les individualités des uns et des autres font nos qualités. Un très beau message de tolérance à l’attention des plus petits.

Le chemin de Jada

Tu peux te le procurer sur le site de la Fnac, sur Amazon, ou sur Place des Libraires

« C’est une histoire de formation et de tolérance autour de deux soeurs jumelles à la teinte de peau de couleur pourtant différente. Au cours d’une partie de cache-cache prolongée jusqu’à la nuit tombée, celle à la peau plus foncée découvrira que sa beauté, sans être semblable à celle de sa soeur, est bien réelle. Une formidable histoire de réconciliation sur la sororité et l’acceptation de soi peu courante en littérature jeunesse. »

Encore un bon bouquin de Laura Nsafou et Barbara Brun aux éditions Cambourakis, qui est sorti après Comme un million de papillons noirs. L’autrice livre une subtile approche des différences qui peuvent exister entre les humains, en reprenant les codes du conte africain, tout en tendresse et poésie. Après avoir parlé des cheveux des personnes noires dans son premier ouvrage, elle parle dans celui-ci de la couleur de peau. Sororité, tolérance, acceptation et bienveillance : tout est là.

On est tous différents !

Tu peux te le procurer sur Amazon

Pour les enfants de 4 à 8 ans,  de Carine Lesage-Prévot aux éditions Broché.

« Clément est un adorable petit rat, mais il est né tout blanc ! Tous ses frères et soeurs sont bruns comme sa maman. Chez lui, il se sent si différent… De l’autre côté du pré, une petite ratone brune est née dans une famille où tous les autres sont blancs comme Clément… Au travers d’une jolie et tendre histoire, les enfants découvriront que l’important n’est pas l’apparence ni la couleur de la peau, mais bien qui l’on est vraiment. mots-clés : tolérance, différence, racisme, éducation positive et bienveillante. »

L’autrice, Carine Lesage-Prévot, est professeure des écoles spécialisée. Elle a les bons mots pour délivrer un message plein de bienveillance et très positif sur la différence et son acceptation, le tout sans stigmatisation, à l’attention des plus petits.

Le Racisme expliqué à ma fille

Tu peux te le procurer sur le site de la Fnac, sur Amazon, ou sur Place des Libraires

Un ouvrage de Tahar Ben Jelloun aux éditions Poche, pour les enfants plus grands et leurs parents.

L’auteur, qui avait obtenu le prix Goncourt en 1987 pour La nuit sacrée, explique :

Un enfant est curieux. Il pose beaucoup de questions et il attend des réponses précises et convaincantes. On ne triche pas avec les questions d’un enfant. C’est en m’accompagnant à une manifestation contre un projet de loi sur l’immigration que ma fille m’a interrogé sur le racisme. Nous avons beaucoup parlé.

Les enfants sont mieux placés que quiconque pour comprendre qu’on ne naît pas raciste mais qu’on le devient. Parfois. Ce livre qui essaie de répondre aux questions de ma fille s’adresse aux enfants qui n’ont pas encore de préjugés et veulent comprendre. Quant aux adultes qui le liront, j’espère qu’il les aidera à répondre aux questions, plus embarrassantes qu’on ne le croit, de leurs propres enfants.

Ce livre est un dialogue entre un père et sa fille. Elle pose des questions et il répond, avec franchise, sincérité et simplicité. Définitions, faits, Histoire, Tahar Ben Jelloun ne juge pas mais explique beaucoup, tente de comprendre ce qui peut amener à la haine et la peur de l’autre.

Cet ouvrage prouve que plus on connaît la culture de l’autre, moins on en a peur, et plus la vie ensemble est facile et évidente. Selon l’auteur, et je partage son opinion : si la peur disparaît, le racisme aussi. 

N’hésite pas, dans les commentaires, à partager les livres que tu connais et qui sont dans cette thématique. Tout commence par l’éducation, on ne le sait que trop, et on peut apprendre avec les mots des autres pour aider à faire passer des messages de tolérance et de bienveillance.

À lire aussi : Violences policières : le gouvernement agit enfin

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

24 Juil 2020, à 21:41
@Chocovore merci d'avoir pris le temps d'en discuter avec moi, cela m'a aidé à cristalliser ma réflexion et à mieux comprendre ton argument sur le poinds des mots et l'impact de leur(s) définition(s) :)
 
Voir les réactions sur le forum (8 réponses)
Close