Close

Les 6 étapes pour porter un masque en tissu efficacement

Tu voudrais porter un masque pour te protéger et protéger les autres ? Sauf qu'avec la pénurie de matériel, les personnes prioritaires pour en porter sont celles en contact direct avec le virus. Pour les autres, il y a aussi les masques en tissu, à condition de bien savoir les utiliser.

Temps de lecture : 4 minutes

Les masques en tissu vont bientôt être distribués dans les villes, pour éviter qu’on partage trop nos miasmes bourrés de virus, et notamment celui du corona.

Avec la pénurie de masques jetables, tu as dû en voir des faits-maison fleurir un petit peu partout sur la toile, et notamment chez madmoiZelle, qui t’a fait toute une sélection de masques chez Etsy, histoire d’avoir le style tout en étant masquée.

Mais avant d’en porter un, est-ce que tu connais toutes les étapes nécessaires pour qu’il reste hygiénique avant de te le coller sur le visage ?

Avant de porter un masque, on se lave les mains

C’est la toute première étape avant de te coller un masque sur les babines : on se lave les mimines.

Ça vaut pour les masques en tissu, les masques chirurgicaux, les masques FFP2, peu importe : on le fait avec les mains propres, sinon ça n’a aucun intérêt, et c’est même dangereux.

À lire aussi : Le confinement en 45 questions

Pour cela, tu peux utiliser de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique si tu en as, si tu n’as pas la possibilité de passer par la case évier.

Une fois qu’il est sur ton visage, assure-toi bien de son efficacité

C’est-à-dire qu’il doit bien être sur ton nez et ta bouche, et qu’il ne doit y avoir aucun espace entre ton visage et le masque.

Pour les masques en tissu, si tu veux qu’ils soient efficaces, ils doivent s’ajuster parfaitement aux côtés du visage, doivent s’attacher derrière la tête ou autour des oreilles, avoir plusieurs couches de tissu, et surtout ils doivent te permettre de respirer sans restriction. Le but n’est pas de t’étouffer hein.

Maintenant que ton masque est en place, ne le touche plus

Comme pour les autres recommandations, ça vaut pour les masques jetables comme en tissu. une fois qu’il est collé sur ton visage, c’est bas les pattes, on n’y touche plus. Si tu dois le replacer sur ton nez parce qu’il a bougé, lave-toi les mains avant, et après.

Si tu as la sensation que ton masque est humide, tu dois le changer. Petit info supplémentaire : tes masques réutilisables doivent être séchés, voire sur-séchés deux heures maximum après le lavage. Si tu as un sèche-linge, ça peut être bien pratique pour s’assurer qu’il est bien sec avant de te couvrir le minois avec.

Pour retirer ton masque, ne touche que ses lanières

Ça peut paraître assez évident, mais on a tendance à l’oublier : il faut retirer son masque lavable en touchant uniquement les lanières qui vont avec, que ce soient celles que tu attaches derrière ta tête ou les élastiques qui se mettent derrière tes oreilles, selon le modèle que tu possèdes.

Ne retire pas ton masque en le touchant par l’avant, tu ne ferais qu’être au contact de toutes les bactéries que tu essayes de fuir en portant un masque.

Une fois que tu as enlevé ton masque, lave-toi bien les mains

Également, cette étape peut paraître assez logique, mais il est néanmoins utile de la rappeler.

Une fois que tu as tout bien fait comme il faut, que tu as retiré ton masque en tissu ou bien jetable de ton visage et qu’il est déposé soit dans le panier à linge sale pour le premier, soit dans une poubelle pour le second, pense à bien te laver les mains avant de toucher quoi que ce soit d’autre, pour éviter que tous les miasmes se propagent absolument partout, sur tous les objets que tu aurais pu toucher, ou sur toi-même.

Pas besoin de laver ton masque en tissu à part

Le CDC, la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique explique que :

Une machine à laver devrait suffire pour bien laver un masque.

Tu pourrais donc laver ton masque avec le reste de ton linge, tant que la température est au minimum de 30°C .De plus, le fait de le mettre au sèche-linge ensuite devrait suffire à tuer les bactéries restantes.

Le CHU de Grenoble avait partagé ce document où il est possible de retrouver de nombreuses informations pratiques sur les masques en tissu, avec un patron pour le faire toi-même également.

À lire aussi : Profite du confinement pour apprendre à entreprendre !

Mais si tu n’as pas l’âme d’une couturière ou que tu as la grosse flemme, tu peux en retrouver quelques-uns sur Etsy qui pourraient peut-être te convenir.

Masque de protection en tissu, Etsy, 11€
Masque de protection en tissu, Etsy, 12€
Masque de protection en tissu, Etsy, 13€

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

19 Avr 2020, à 12:45
C'est dingue comment les infos sur les masques disent tout et son contraire en fonction d'où tu es...

Ici au Royaume-Uni, ils disent de privilégier les masques avec couture au milieu parce que le patron fait qu'ils couvrent mieux le nez et le menton, du coup les particules passent moins. Ce serait apparement aussi plus confortable.

Par contre, j'aimerais apporter un peu de nuance : bien sur que les masques en tissu, c'est pas l'idéal, et si vous pouvez vous en procurer, c'est 1000 fois mieux les masques médicaux ou FFP2.

Cependant ici c'est dur d'en trouver, et dans tous les cas porter un masque c'est mieux que pas de masque du tout.

Du coup, j'en fais pour mon copain et moi qui sortons genre une fois par semaine pour les courses, en respectant les consignes de lavage et d'hygiène.

Mais j'en fais aussi pour les concierges de mon immeuble, car ils m'ont dit qu'ils reçoivent des masques de manière super aléatoire, et que du coup des masques en tissu en cas de pénurie les aideraient vraiment.

Alors oui, si vous avez accès à des FFP2 ou des masques chirurgicaux, privilégiez ça mille fois plutôt qu'un masque en tissu, mais si vous n'avez rien, vaut mieux porter un masque en tissu dans tous les cas.

Je compte aussi garder mes masques pour les prochaines épidémies de grippe et d'allergies, pour éviter d'eternuer sur les autres et de leur passer mes germes lors de maladies plus communes.
 
Voir les réactions sur le forum (30 réponses)
Close