Close

Est-ce le bon moment pour acheter une maison ou un appart ?

Et non, tu n'es pas la seule à te poser cette question...! Bien que la crise touche de nombreux ménages, certains réfléchissent à long terme pour se garantir d'avoir un toit sur la tête. Marie t'explique où en est le marché, pour que tu puisses prendre une décision raisonnée.

Temps de lecture : 3 minutes

Bon, la question parait peut-être incongrue alors que de nombreux ménages se demandent à quoi vont ressembler les prochains mois. Pourtant, autour de moi, des amis se la posent à demi-mot.

Pris en étau par un loyer mensuel qui n’offre pas de perspective d’avenir, des proches se demandent s’ils ne feraient pas mieux de le troquer contre un prêt immobilier qui, sur le long terme, leur permettrait de s’assurer d’avoir un toit sur la tête.

Tu as un peu de sous de côté, une situation stable et tu en as marre de voir une partie de ton salaire s’envoler dans le loyer d’un appart qui ne t’appartient pas ? Ou peut-être as-tu passé le confinement dans un petit appart en ville, en regrettant l’air frais et les vastes étendues de la campagne ? Tristement, la crise économique qui arrive peut t’être assez favorable si tu réfléchis à acheter un chez-toi.

Une concurrence amoindrie sur l’achat

Le confinement a bien sûr eu des conséquences sur le marché immobilier. Visites stoppées, banques mobilisées sur l’aide aux entreprises, mise au chômage partiel de futurs propriétaires… Le secteur a été durement touché par la crise du covid-19, même si elle a pu profiter à quelques chanceux qui ont trouvé plus de temps pour mener les démarches (relou) qui accompagnent l’achat ou la vente d’un logement.

On estime que la hausse du chômage et les efforts financiers qui risquent d’être demandés aux Français pourraient mener à une baisse d’activité de 30% sur l’achat de neuf et la revente de biens. Malheureusement frappés par la crise, certains acheteurs ont mis en pause leurs recherches. Cette situation crée un décalage entre l’offre et la demande qui ne durera pas longtemps.

Une baisse des prix de 5% ?

La baisse de la demande provoquera-t-elle une réduction des prix ? Dans un entretien accordé au magazine spécialisé Le Revenu, Henry Buzy-Cazaux de l’Institut du Management des Services Immobiliers esquisse les scenarii possibles.

« Dans les marchés tendus, parce que l’offre y est insuffisante par rapport à la demande, et que la clientèle naturelle y a de plus hauts revenus et une plus grande solidité financière, une correction de 5% me paraît inévitable. Dans les autres, villes moyennes notamment, la baisse pourrait être double, parce qu’il s’agit de territoires qui étaient en quête de regain d’attractivité et que les ménages qui y vivent ont des situations financières en général moins solides. »

Dans ce contexte, il est donc possible que les experts immobiliers recommandent aux vendeurs de revoir leurs ambitions à la baisse.

Les banques suivront-elles le mouvement ?

Oui mais si le marché est favorable, les banques seront peut-être, elles, plus frileuses ?

Avant que la crise du covid-19 n’explose, le Haut Conseil de Stabilité Financière a fortement incité les banques à respecter les capacités financières des emprunteurs, en ne poussant pas le taux d’effort (le rapport entre la somme des dépenses liées à l’habitation principale et les revenus du ménage) à plus de 33% et en plafonnant la durée des prêts à 25 ans.

Les délais de traitement des dossiers sont rallongés en raison des mesures de télétravail et des arrêts maladie mais la dynamique semble se relancer progressivement du côté des banques, qui sont plus que jamais vigilantes. Dans tous les cas, il faut surveiller les taux, car certains établissements semblent avoir « profité » du confinement pour les faire grimper.

Attention si tu veux acheter du neuf

Le confinement et le report du 2nd tour des élections municipales ont engendré des retards dans les constructions de logements neufs. On estime ainsi qu’un tiers des constructions prévu en 2020 ne sortira pas. Les experts immobiliers tendent à dire que ce retard pourrait avoir un impact sur les prix de vente mais que les promoteurs devront tout de même trouver un équilibre pour attirer les acheteurs.

Dans un article des Echos, des responsables d’agences et promoteurs immobiliers prédisent que des promoteurs pourraient consentir à des rabais et ristournes pour vendre les biens plus vite, avant que la crise ne frappe de plein fouet les ménages.

Comment acheter un bien immobilier ?

Te voilà convaincue que l’achat immobilier est une piste à creuser ?

Si tu envisages d’investir dans un appart ou une maison, je t’invite à lire le témoignage de Clémence qui t’explique comment elle est passée du « rêve » à la réalité… avec ses petites joies et ses galères !

Tu es seule et tu aimerais avoir un vrai chez toi ? Une Rockie te raconte comment elle y est parvenue.

Maintenant, parlons-en dans les commentaires. La question t’a-t-elle traversé l’esprit ? Comment vois-tu ton avenir immobilier ?

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

5 Juin 2020, à 23:51
Ben nous on envisage de revendre notre T3 en centre ville pour une maison avec jardin dans la campagne proche. Mais autant je sais que notre appartement se vendra les doigts dans le nez, autant une simple maison individuelle avec 2-3 chambres et un bout de jardin ça a l'air d'être une licorne. Je désespère...
 
Voir les réactions sur le forum (9 réponses)
Close