Close

J’ai encore de l’acné à l’âge adulte : quels gestes beauté adopter ?

Lorsqu’on souffre d’acné, adopter une routine de soin adaptée aux spécificités de sa peau peut faire une vraie différence. Voici quelques conseils pour réguler son épiderme depuis sa salle de bains.

Temps de lecture : 6 minutes

Pour être efficace, la prise en charge de l’acné de l’adulte doit être globale : à la fois interne (antibiotiques, pilule contraceptive, phytothérapie…) pour réduire la production de sébum, et externe pour déboucher les pores de la peau et lutter contre l’invasion du germe responsable de l’apparition des lésions inflammatoires.

Dans ta salle de bains, il est possible d’aider ta peau à aller mieux en adoptant une routine de soin spécifique à la fois douce pour ton joli minois et intraitable pour les microkystes et autres pustules.

Préparer sa peau pour lutter contre l’acné à l’âge adulte

Je crois que je ne le répèterai jamais assez : bien nettoyer sa peau est fondamental pour afficher un teint frais et net. Malheureusement, quand on a de l’acné inflammatoire ou des points noirs, on a tendance à y aller un peu trop fort dans l’espoir de balayer toutes les impuretés. Gels exfoliants quotidiens, brosses nettoyantes électriques, savons anti-acné… Rien ne semble jamais trop agressif pour venir à bout des imperfections !

Pourtant, une peau qui présente ce type d’irrégularités a terriblement besoin de douceur. En effet, en sortant le Kärcher matin et soir, on a tendance à exciter les glandes sébacées qui, dans un mécanisme de défense, vont produire encore plus de sébum et donc favoriser le développement de la bactérie responsable de l’acné, P.acnes. En pensant faire du bien à sa peau, on ne fait finalement qu’empirer le problème.

Démaquiller, nettoyer et tonifier sa peau

Avant de penser à soigner ta peau avec des crèmes spécifiques, commence donc par adopter une routine de démaquillage et de nettoyage à la fois douce et efficace.

Pour dissoudre le maquillage comme décoller les impuretés, tu ne trouveras rien de plus efficace que le massage du visage avec un produit gras. Oui oui, même si tu as la peau mixte ou grasse ! Huile ou beurre végétal (évite juste la coco et le karité, hautement comédogènes), baume ou lait démaquillant, il y en a pour tous les goûts ! Si tu utilises un produit issu de la cosmétique conventionnelle, fais juste attention à ce qu’il ne contienne aucun ingrédient irritant comme du parfum de synthèse, de l’alcool, ou du SLS.

Après avoir rincé ton démaquillant (ou ton produit de pré-nettoyage, si tu ne te maquilles pas), élimine les résidus de gras avec une crème nettoyante ou un gel sans savon. Tu n’as pas besoin d’investir dans un produit spécifique étiqueté « anti-acné », un nettoyant doux est amplement suffisant. Si tu recherches une alternative naturelle et/ou que tu es adepte de la cosmétique « maison », sache que de nombreuses enseignes bio proposent des bases lavantes neutres que tu peux utiliser telles quelles ou agrémentées d’actifs apaisants comme l’allantoïne, le panthénol ou l’aloe vera.

À noter Si tu souhaites réaliser tes cosmétiques toi-même, n’oublie pas de respecter certaines règles d’hygiène comme le lavage des mains et la désinfection des ustensiles et contenants que tu comptes utiliser.

Enfin, pour terminer cette première étape, tu peux vaporiser de l’eau thermale ou appliquer une lotion tonique/un hydrolat (qu’on appelle aussi « eau florale ») sur ton visage pour éliminer les traces de calcaire de l’eau courante. Dans le cas d’une peau acnéique, certaines plantes comme la lavande, l’hamamélis, le romarin ou encore la menthe poivrée et l’arbre à thé sont à privilégier pour leurs vertus cicatrisantes, régulatrices et clarifiantes.

Combattre la bactérie responsable de l’acné

Comme tu as lu avec attention le premier article de ce dossier sur les causes de l’acné, tu sais déjà que la surproduction de sébum est à l’origine de la prolifération de P.acnes, une bactérie qui favorise l’inflammation des glandes sébacées bouchées.

Afin de contrer la propagation de ce germe qui fait partie de la flore cutanée normale, ta routine de soin doit pouvoir aider ta peau à se rééquilibrer en régulant l’excès de sébum. Dans ta salle de bain, ça se traduit par l’utilisation de soins exfoliants à base d’acides pour déboucher les pores et de produits désinfectants pour chasser la bactérie.

Exfolier pour déboucher les pores

Les exfoliants pour le visage existent sous différentes formes et tu trouveras forcément un produit qui correspondra à tes besoins et à ton type de peau. Selon la formule que tu auras choisie, tu pourras l’utiliser tous les jours, une fois par semaine ou même de façon plus espacée, quand tu auras le temps. Attention tout de même : les gommages à grains sont déconseillés aux peaux acnéiques car ils agressent l’épiderme et peuvent donc, par retour de bâton, entraîner l’inflammation des comédons déjà présents sur le visage, en plus de causer des irritations. Les lotions, masques et sérums exfoliants sont donc à privilégier.

Pour contrôler P.acnes, l’actif exfoliant le plus efficace est l’acide salicylique. En effet, contrairement aux acides gylcolique et lactique, il est liposoluble, c’est à dire qu’il est soluble dans les graisses et dans les huiles. Alors que ses petits camarades restent en surface, il n’a aucun problème pour agir à l’intérieur des glandes sébacées pleines de sébum. Pour ne rien gâcher, il a aussi des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un allié de choix dans la lutte contre l’acné.

« Ouvrez la fosse », dit l’acide salicylique avant de plonger dans le pore

Désinfecter pour chasser la bactérie P.acnes

Afin de limiter la croissance de la bactérie responsable de l’acné inflammatoire, il faut « désinfecter » la peau. Les actifs anti-bactériens les plus populaires sont le peroxyde de benzoyl et l’huile d’arbre à thé (tea tree oil). Du très chimique au très naturel, donc. Ils s’appliquent généralement le soir, sur une peau parfaitement propre et tonifiée.

Le peroxyde de benzoyl, qu’on retrouve sous forme de gel ou de crème, réduit la production de sébum et inhibe la multiplication de P. acnes. Il est très efficace contre les formes d’acné inflammatoire. En revanche, avant de se lancer dans le traitement, il faut être prête à passer outre certains désagréments comme une sensation de peau inconfortable, des irritations et une desquamation passagères. Il est aussi photosensibilisant et peut décolorer les textiles avec lesquels il est mis en contact.

L’huile d’arbre à thé, qui a en plus des propriétés anti-inflammatoires, s’utilise pure, appliquée à l’aide d’un coton-tige directement sur les boutons, ou diluée dans d’autres produits comme la crème hydratante ou le masque visage pour une action plus globale. Si elle a l’avantage d’être totalement naturelle, son utilisation n’est pas 100% sans risque. En effet, il est toujours possible de développer une réaction allergique à l’huile de tea tree, surtout si elle est utilisée pure, à même la peau. Si tu as la peau sensible, elle peut aussi être irritante.

Hydrater et protéger sa peau au quotidien

De la même façon qu’on a l’impression qu’il faut décaper son visage pour qu’il redevienne net, on pense souvent qu’une peau présentant un excès de sébum et des boutons n’a pas besoin d’être hydratée. C’est bien évidemment faux : qu’elle manque de gras ou qu’elle en produise trop, la peau a toujours besoin d’eau.

Matin et soir, pour hydrater ton épiderme acnéique, tu peux appliquer un fluide hydratant (de préférence sans silicones, huile minérale, triclosan et PEG), du gel d’aloe vera pur ou une huile végétale adaptée aux peaux grassouillettes comme celles de noisette, de jojoba ou encore de sésame. Si tu profites de ta routine du soir pour appliquer du benzoyle de peroxyde ou de l’huile de tea tree, attends une dizaine de minutes que le produit ait pénétré avant d’appliquer ton soin hydratant.

Pour aller plus loin dans le soin

Nettoyer, exfolier, traiter et hydrater sont les grandes étapes d’une routine de soin anti-acné bien fichue. Présenté comme ça, ça peut sembler long et fastidieux,  mais ça ne correspond finalement qu’à 4 ou 5 produits basiques (et qui ne manquent pas d’alternatives naturelles) et gestes plutôt simples à réaliser.

Si jamais tu as quelques minutes de plus à accorder au soin de ta peau pour chasser l’excès de sébum, tu peux laisser poser un masque purifiant à base d’argile blanche ou de charbon végétal sur ton visage. Ces deux ingrédients sont particulièrement recommandés en cas d’acné car ils absorbent toutes les bactéries et toxines sur leur passage. Pour démultiplier les effets de ton masque, tu peux précéder son application d’un léger gommage réalisé avec une éponge konjac ou une mousseline texturée.

Sélection shopping anti-acné à l’âge adulte

Si tu as envie d’adopter certaines des étapes de la routine décrite ci-dessus, voici quelques idées de produits pour montrer à l’acné qui est la patronne.

Certains liens de la sélection shopping de cet article sont des liens d’affiliation. En cliquant dessus pour te procurer un produit,  tu soutiens financièrement Rockie car ces sites nous reversent quelques centimes par achat. Mais si tu préfères, tu peux aussi bien sûr aller faire tes achats dans une boutique près de chez toi.
Dossier
L'Acné à l'âge adulte

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

5 Avr 2019, à 13:33
Je plussoie pour le jojoba !
Quand j'avais plus d'acné qu'aujourd'hui, après le démaquillage à l'huile de jojoba et lavage (savon saponifié à froid, ne sèche pas la peau), j'appliquais un mélange maison d'aloe vera, jojoba, AHA et un actif purifiant (trouvé sur aromazone, comme le reste d'ailleurs). C'est ce qui a le mieux marché pour moi ^^
Actuellement je n'ai qu'un ou deux boutons parfois. Je ne me maquille plus et ne me lave le visage qu'à l'eau, puis un peu d'huile de jojoba (ou karité au coeur de l'hiver) pour nourrir et c'est parfait.
L'huile de jojoba c'est le must, mais celle de noisette est très très bien aussi :)
 
Voir les réactions sur le forum (5 réponses)
Close