Close

50 aliments bons pour la planète à dévorer sans complexes

Ce que nous mettons dans nos assiettes puis dans nos estomacs a des conséquences très directes pour la planète. Et pour nous aider à faire les bons choix, l'ONG WWF a dressé une liste de 50 aliments nutritifs et à faible impact environnemental.

Temps de lecture : 3 minutes

« La plupart d’entre nous pensons que ce sont nos choix en matière de transport ou d’énergie qui causent le plus de dégâts environnementaux. En réalité, c’est le système alimentaire mondial qui a le plus d’impact sur l’environnement ». Ces mots du Dr Tony Juniper, militant de l’ONG WWF ouvrent le rapport Future 50 Foods, publié par la branche britannique de l’ONG début mars.

Après avoir dressé un constat factuel (mais pas ultra joyeux) du fonctionnement global de notre système alimentaire, ce rapport donne des pistes pour agir à l’échelle individuelle en mettant plus d’aliments nutritifs et bons pour la planète dans nos assiettes.

Trois céréales fournissent 60% des calories ingérées dans le monde

Aujourd’hui, l’alimentation mondiale repose sur un tout petit nombre d’aliments : 75% de ce que nous consommons est issu de douze plantes différentes et de cinq espèces animales. Et 60% des calories ingérées dans le monde proviennent de trois céréales : le maïs, le riz et le blé.

En plus, la diversité des variétés cultivées et consommées dans le monde s’est réduite comme peau de chagrin à cause de l’agriculture intensive. Il n’y a plus que 37 variétés de riz cultivées en Thaïlande, contre 16.000 au début du XXème siècle. Et pendant ce temps là, aux Etats-Unis, le nombre de variétés de choux, pois et tomates cultivées a diminué de 80%.

Résultats des courses : notre système alimentaire est devenu plus vulnérable face aux maladies et aux parasites. Le développement de vastes parcelles en monoculture crée aussi une menace directe pour l’environnement : appauvrissement des sols, donc recours importants aux pesticides et aux engrais. De quoi polluer les sols et les ressources en eau, avec des risques pour la faune.

Cinquante aliments à découvrir ou redécouvrir

Pour améliorer la situation, l’ONG WWF a dressé une liste de cinquante aliments qui combinent valeur nutritive élevée, impact environnemental relativement faible, et coût modéré.  Certains d’entre eux ont aussi de meilleurs rendements que leurs équivalents plus connus, et résistent mieux au changement climatique.

Sans surprise, tu ne trouveras pas dans cette liste de produits issus de l’élevage (viande, laits, œufs, fromages…) car l’empreinte carbone de ce type d’aliments est élevée. Par contre, tu pourras piocher parmi une vaste liste de végétaux, certains bien connus (lentilles, épinards, …) et d’autres, moins courants dans nos contrées européennes.

Liste Future 50 Foods

  • Algues nori ou wakamé
  • Cactus napal
  • Légumineuses : lentilles, haricots azuki, haricots noirs, fèves, haricots mungo, soja, pois bambara, pois à vaches, marama
  • Céréales et grains : quinoa, riz sauvage, épeautre, sarrasin, amarante, éleusine, fonio blanc, blé khorasan, teff
  • Champignons : enokitaké, polypore en touffe, lactaire délicieux
  • Noix et graines : graines de lin, graines de sésame, noix de Grenoble, graines de chanvre (il n’y a pas de THC dedans contrairement aux feuilles de cannabis)
  • Graines germées de luzerne, d’haricots rouges, ou de pois chiches
  • Fruits et légumes : épinards, chou rouge, cresson, patate douce, salsifis, chou kale, pak choy, tomate orange, persil tubéreux, radis blanc, brocoli-rave, igname, racine de lotus, jicama, gombo…
  • Le rapport conseille aussi de manger les feuilles de certains légumes souvent laissées de côté alors qu’elles sont délicieuses et très nutritives comme les feuilles de betteraves, les fleurs et feuilles de courges, ou la moringa.

Le rapport donne aussi quelques éléments de contexte pour chaque aliment (où est-il cultivé ? Qu’apporte-il en termes de nutriments ?) ainsi que des pistes pour bien le cuisiner. Je ne sais pas toi, mais moi cette liste me donne envie de fouiner dans les rayons du magasin bio près de chez moi, pour prendre autre chose que des haricots rouges et des pois chiches. Tout en faisant gaffe à la provenance des aliments. Ça serait quand même dommage de cuisiner des haricots qui ont traversé la moitié de la planète…

Tu cuisines déjà certains de ces aliments ? Tu as des recettes à partager ? Fais tourner tes conseils dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

12 Mai 2019, à 19:27
Merci pour l'article et les commentaires, super intéressant :)
 
Voir les réactions sur le forum (13 réponses)
Close