Close

Microplastiques dans les biberons (et donc le lait) : on panique ou pas ?

Une étude irlandaise révèle que les biberons en polypropylène relâcheraient d'énormes quantités de microplastiques dans le lait pour bébé. Mais faut-il vraiment s'inquiéter ?

Temps de lecture : 2 minutes

Publiée dans le numéro d’octobre de la revue Nature Food, une étude irlandaise estime que les biberons en polypropylène (PP), un plastique souvent utilisé pour les emballages alimentaires, libèreraient une quantité astronomiques de microplastiques dans le lait pour bébé. Mais comment est-ce possible et quels sont les risques pour l’enfant ?

Les biberons en polypropylène résistent mal à la chaleur

Afin de quantifier la présence de microparticules de plastique dans le lait infantile, les chercheurs du Trinity College de Dublin ont suivi la procédure recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la préparation du biberon : stérilisation du contenant à l’eau bouillante puis préparation du lait infantile avec une eau chauffée à 70°C.

Selon l’étude, ce sont ces deux étapes de chauffage qui altèreraient le polypropylène et permettraient aux microplastiques de se diffuser dans le lait. Et plus l’eau serait chaude plus la quantité de microparticules libérées serait élevée !

Afin d’estimer la consommation quotidienne de particules plastiques des petits enfants nourris au biberon, les scientifiques ont enquêté dans 48 régions du monde, et leurs estimations font froid dans le dos : en fonction de l’endroit où il habite, un bébé ingèrerait entre 14.600 et 4.550.000 microparticules de plastique par jour. Et c’est dans les pays les plus développés, où l’usage du biberon est largement démocratisé, que les chiffres sont les plus élevés.

Microplastiques dans le lait infantile, quel impact sur la santé du bébé ?

Pour conclure leur étude, les chercheurs du Trinity Collège insistent sur l’urgence de déterminer si l’ingestion de ces quantités de microparticules de plastiques représente un risque pour la santé des enfants.

À ce jour, peu de données scientifiques existent sur le sujet et on ne connaît pas encore les potentiels effets des microplastiques sur l’organisme. Il est donc difficile de savoir s’ils représentent un danger pour les bébés. Dans le doute, les scientifiques recommandent de rincer le biberon à l’eau stérilisée après l’étape de stérilisation et de préparer le lait infantile dans un récipient en verre ou en inox avant de le verser, une fois tiédi, dans le biberon.

Pour rappel, en France, il n’est plus conseillé de stériliser le biberon, comme cela a longtemps été préconisé, et l’eau froide est vivement suggérée pour la préparation du lait infantile (au-delà de 25°C, l’eau peut être davantage chargée en microbes et sels minéraux). D’astucieuses recommandations au vu des découvertes et conclusions de l’étude.

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

27 Oct 2020, à 08:40
@Suomi suite à un malentendu a cause de la liste de naissance on va avoir deux coffrets biberons (découverte heureusement) un en verre et l'autre en plastique. On va se servir des deux bien sur.
 
Voir les réactions sur le forum (16 réponses)
Close