Close

C’est pas sorcier est de retour… mais sans Jamy !

L'émission culte de notre enfance revient sous un nouveau format baptisé "C'est toujours pas sorcier !" Et les premières images donnent bien envie...

Temps de lecture : 2 minutes

Je n’ai pas beaucoup regardé la télévision quand j’étais petite. Mes parents étaient plutôt du genre à filtrer les contenus qu’on pouvait regarder. Mais il y a bien une émission qui trouvait grâce à leurs yeux et qui me plaisait aussi : C’est pas sorcier !

Tu te souviens ? Jamy, Fred et Sabine nous apprenaient plein de trucs sur le monde, le corps humain et les sciences depuis leur camion blanc floqué.

Créée en 1993, l’émission s’est arrêtée en 2014, donc pas mal de générations de petit·es francophones ont pu apprendre des choses grâce à « C’est pas sorcier ! ». Et retenir des répliques cultes à base de : « Dis Jamy, comment on…. ? »

C’est toujours pas sorcier : le retour de l’émission culte de notre enfance

J’étais donc ravie de découvrir qu’une nouvelle mouture de l’émission allait voir le jour prochainement sur France Télévision.

Baptisée « C’est toujours pas sorcier ! », elle est animée par une nouvelle équipe de vingtenaires et trentenaires. Exit Jamy, Fred et Sabine, et place à l’humoriste belge Cécile Djunga, à Mathieu Duméry (que tu connais peut-être pour sa chaîne YouTube de vulgarisation autour de l’écologie Professeur Feuillage) et au comédien et ornithologue Max Bird.

L’émission sera diffusée sur la plateforme Okoo lancée ce lundi 9 décembre par France Télévision. Cette nouvelle offre pour les enfants de 3 à 12 ans conçue pour le numérique sera accessible gratuitement via des applications pour téléphones, tablettes et téléviseurs connectés. Elle sera aussi intégrée dans les box des opérateurs.

Pédagogie, humour et… Dis Sami ?

Les premières images du magazine de vulgarisation scientifique ont été diffusées, et j’ai l’impression qu’on y retrouve bien l’état d’esprit de l’émission de mon enfance à base de pédagogie, de maquettes et de beaucoup d’humour.

Les nostalgiques seront aussi peut-être amusés et un peu surpris de découvrir la présence d’une enceinte connectée/intelligence artificielle baptisée… SAMI, pour Système Autonome Multimédia Intelligent.

J’ai hâte de découvrir les futures thématiques abordées par l’émission, et notamment de voir comment la question de l’environnement sera abordée dans le programme.

Et j’ai aussi hâte que mon futur enfant naisse et grandisse pour pouvoir partager ces moments de visionnage avec lui/elle comme ont pu le faire mes parents il y a 20 ans.

Alors, longue vie à C’est toujours pas sorcier ! Et rendez-vous dans quelques jours pour débriefer du programme ?

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

2 Juin 2020, à 00:21
Bon j’ai regardé quelques épisodes avec mon fils durant le confinement. (Ainsi que pas mal des anciens avec Fred, Jamy et Sabine)

@Aure : il y a une petite voix masculine qui s’appelle Samy (ou Sami)

Sur le fond rien à redire on y retrouve la qualité de la première mouture : des vrais infos scientifiques sans raccourcis, les maquettes, et les images de synthèses des derniers épisodes de la série originale.

Sur la forme : Ce qui me gène le plus dans les épisodes que j’ai vu : c’est que celui qui a des lunettes (Max) reste toujours à la cabane avec les maquettes et que c’est les deux autres qui vont toujours sur le terrain, ça fait un peu le rôle modèle du rat de bibliothèque qui a la connaissance théorique infuse (d’autant que j’ai du mal à dissocier Mathieu de son rôle de Professeur Feuillage dont j’avais beaucoup moins apprécié le ton).
Ce serait bien que ça tourne un peu. (Je pourrais faire le même reproche à la première version mais je pense que 27 ans après on a le droit d’être plus exigeant)
Comme je pense que ça me gênerait aujourd'hui, un unique Maestro, qui serait seul détenteur de la connaissance tel que c’était le cas dans les il était une fois que j’ai pourtant énormément apprécié.

Sinon l’humour est toujours là, je trouve les effets sonores et visuels plus “invasifs” mais en 1993 le traitement numérique à la volée c’était pas le même topo.

Je pense que je vais continuer à les regarder et les proposer à mon fils.
 
Voir les réactions sur le forum (21 réponses)
Close