Close

Cheveux et humidité : comment limiter les dégâts

Rien de pire qu’un temps humide pour ruiner sa coiffure ! Voici quelques conseils pour lutter contre les frisottis et afficher une chevelure en pleine forme.

Temps de lecture : 3 minutes

Ah l’automne, ses couleurs vives, ses mailles fines, sa pluie et… les frisottis. Eh oui, tu l’as sûrement déjà remarqué mais l’humidité et les cheveux font rarement bon ménage !

Mais pourquoi ta douce chevelure devient-elle incontrôlable par temps humide ? Voici quelques conseils pour mater les petits cheveux récalcitrants entre deux averses.

Pourquoi les cheveux frisent-ils par temps humide ?

C’est un fait : il suffit qu’une douce bruine vienne désaltérer les pavés pour que les cheveux gonflent et frisottent. Cette réaction, qui touche tous les types de chevelures même les plus raides, est due à l’augmentation du taux d’hydrogène dans l’air.

En effet, plus l’air est saturé d’eau plus les fibres de kératine qui constituent les cheveux se replient sur elles-mêmes. Et c’est encore pire pour les cheveux naturellement bouclés ou frisés car ils ont tendance à être plus poreux que les cheveux lisses.

Comment éviter les frisottis sous la pluie ?

Les frisottis, ce sont les petits cheveux qui se dressent comme des antennes au-dessus de la tête lorsque la météo fait des siennes. Abîmés par les frottements à répétition des vêtements et du linge de lit, ils réagissent plus facilement à l’humidité et se désolidarisent du reste de la masse capillaire.

Afin d’éviter ce halo duveteux, tu peux donc tout miser sur l’hydratation. Bien gainée, la fibre sera moins poreuse et absorbera moins facilement la vapeur d’eau contenue dans l’air.

Pour créer une barrière protectrice entre tes cheveux et l’extérieur, tu peux opter pour un shampoing et un après-shampoing disciplinants ou anti-frisottis, qui vont lisser les écailles de la fibre capillaire et former un film imperméabilisant. Une fois par semaine, tu peux aussi appliquer un masque nourrissant et réparateur sur tes longueurs.

Sur cheveux rincés et encore humides, tu peux ensuite appliquer un sérum ou un spray sans rinçage pour sceller l’hydratation et renforcer le pouvoir hydrofuge des produits utilisés au préalable. Si tu le peux, laisse tes cheveux sécher à l’air libre ou donne leur un petit coup de chaud (mais pas trop chaud non plus) avant de sortir de chez toi, ça évitera qu’ils ne gonflent dès le pas de la porte.

Enfin, les jours de pluie, évite de te laver les cheveux ou de les styliser avec des produits à base d’acide hyaluronique, d’urée, de miel ou de glycérine car ces humectants ont tendance à absorber l’humidité de l’air et à faire frisotter les cheveux puissance 1000.

En prévention ou dès qu’il se met à pleuvoir, tu peux aussi appliquer quelques gouttes d’huile végétale d’argan ou d’amande douce sur tes longueurs afin de créer un rempart contre l’humidité.

Comment se coiffer quand il pleut ?

Pour mettre toutes les chances de ton côté et éviter de te retrouver avec une touffe de cheveux incontrôlables et indémêlables en fin de journée, n’hésite pas à te coiffer d’une façon qui va permettre de garder les cheveux en place. En gros, attache-les.

La tresse, que tu la préfères classique ou façon épi de blé, ou encore le chignon sont de bonnes idées de coiffures car elles permettent de contrôler le volume général tout en empêchant les petites mèches de n’en faire qu’à leur tête. La queue de cheval basse est aussi une bonne option si tu as envie de dompter tes cheveux sans les emprisonner totalement.

Si tu as les cheveux afro, tu peux opter pour une coiffure de protection comme les tresses collées, les vanilles ou le bantu knot, que tu pourras garder jusqu’à 3 semaines.

Enfin, pour éviter l’effet « couronne de frisottis » à la première pause café, n’hésite pas à vaporiser un peu de laque anti-humidité sur le haut de ta tête (tu peux aussi utiliser une brosse en fibres naturelles ou même tes mains pour l’appliquer), à une trentaine de centimètres de ta chevelure.

Sélection shopping anti-frisottis

Certains liens de la sélection shopping de cet article sont des liens d’affiliation. En cliquant dessus pour te procurer un produit,  tu soutiens financièrement Rockie car ces sites nous reversent quelques centimes par achat. Mais si tu préfères, tu peux aussi bien sûr aller faire tes courses dans une boutique près de chez toi.

Et toi, que fais-tu pour tes cheveux lorsqu’il pleut dehors ? Evidemment, « rien du tout » est aussi une bonne réponse !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

20 Nov 2019, à 03:30
Disposant d'une masse bouclée que j'ai cessé de vouloir discipliner à tout prix ( le prix d'un brushing à la poubelle en faisant 3 pas dehors, vu que seulement d'un côté de mon carré court de l'époque, la mèche rebiquait illico presto…), je me coiffe depuis des années en les réunissant de manière assez lâche avec un serre-tête zigzag (qui ne se fait plus, dommage, je compte trouver un atelier d'impression 3D pour les reproduire).
Ou alors je les chope des deux mains, les remonte et les froisse, et pique des épingles doubles dedans un peu au hasard pour les maintenir dans la forme qui me botte à ce moment-là, plus ou moins haut, plus ou moins groupés sur le haut et l'arrière, ou avec des peignes pour donner du volume sur les côtés.
Eventuellement un foulard noué de manière lâche en bandeau.

Bref, un joyeux bordel organisé!
 
Voir les réactions sur le forum (10 réponses)
Close