Close

Les cigarettes mentholées, c’est bientôt la fin !

Tu fumes des menthol ? Et bien tu ne vas bientôt plus pouvoir en acheter chez ton buraliste habituel. RIP.

Temps de lecture : 2 minutes

Si tu fumes des cigarettes mentholées de façon régulière, tu n’as pas pu passer à côté de cette information : à partir du 20 mai 2020, les cigarettes et les tabacs à rouler aromatisés au menthol vont disparaître des présentoirs des buralistes français et européens.

Une vraie claque pour le million de consommateurs et consommatrices concerné (en 2019, les menthol ont représenté 8% des ventes de cigarettes), déjà bien secoués par l’interdiction des cigarettes à capsules en 2017 (oui j’ai fumé des menthol pendant longtemps et j’ai été triste de voir disparaître les clopes clipsables, d’où ce ton de drama queen).

Les cigarettes mentholées, une fin programmée

Si elle sera effective dans quelques jours, l’interdiction des cigarettes et tabacs aromatisés au menthol ne date pas d’hier.

En 2014, la Directive 2014/40/UE du Parlement européen et du Conseil annonçait la « prohibition de la mise sur le marché de produits du tabac contenant un arôme caractérisant », c’est-à-dire « une odeur ou un goût clairement identifiable autre que celle ou celui du tabac, provenant d’un additif ou d’une combinaison d’additifs, […] notamment à base de menthol, et qui est identifiable avant ou pendant la consommation du produit du tabac ». 

Elle stipulait aussi que « les dispositions du présent article s’appliqueront à compter du 20 mai 2020 ». Ca fait donc presque 6 ans que les fumeurs de menthol profitent d’un répit au goût de menthe fraîche.

Fin des menthol, et si c’était le moment d’arrêter de fumer ?

Si tu fais partie des gens qui ne jurent que par les cigarettes ou le tabac à rouler mentholé, tu vas bientôt te retrouver dans la panade.

À moins que tu ne fasses des stocks de cartouches depuis plusieurs années, différents choix vont s’offrir à toi : te tourner vers des clopes non-aromatisées ou vers les vapoteuses, te trouver une nouvelle addiction (genre faire du sport chez toi) ou tout simplement arrêter de fumer.

À lire aussi : Arrêter de fumer pendant le confinement, quelle bonne idée j’ai eue

Si cette dernière option t’intéresse, n’hésite pas à te rapprocher de ton médecin traitant ou de ton pharmacien ou pharmacienne de quartier pour être épaulée. Tu trouveras aussi de nombreux conseils et informations sur le site Tabac info service pour t’accompagner le long du chemin. Que la force soit avec toi !

Et toi, qu’est-ce que ça te fait de savoir que les cigarettes mentholées disparaissent ? Viens en parler dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

19 Mai 2020, à 13:56
@Sasha.e Oui sauf que les revenus ils sont largement compensés par le cout des traitements des fumeurs et le cout des campagnes de prévention ou tout ce qui est mis en place pour limiter les nouveaux fumeurs ... Alors pour le cout des traitements ça prendrait un peu de temps à ce qu'il y ait un impact (et encore, pas tant que ça je pense), mais pour toutes les actions de santé publique ça serait tout aussi immédiat ... L'état, en France en tout cas, a tout interet à ce que plus personne ne fume !
 
Voir les réactions sur le forum (10 réponses)
Close