Close

Quelles sont les meilleures villes pour les familles dans le monde ?

Où fait-il bon vivre quand on a des enfants ? Découvre le classement des meilleures villes pour les familles dans le monde, réalisé à partir de plusieurs critères (coût de la vie, éducation, qualité de l'air, sécurité, etc).

Temps de lecture : 2 minutes

Si comme moi tu fantasmes à intervalles réguliers de quitter Paris (ou n’importe quel autre lieu d’habitation) pour aller t’installer dans une autre ville (voire un autre pays), alors le classement 2020 des meilleures villes pour les familles, devrait t’intéresser.

Réalisé par plateforme spécialisée dans le déménagement Movinga, il compare 150 villes dans le monde (dont 10 en France) sur treize critères : coût du logement et de la vie, performance du système éducatif, taux de chômage, nombre de jours de congés accordés aux nouveaux parents, qualité de l’air et qualité du réseau de transport public, etc.

Pour compléter ces indicateurs, la plateforme a également réalisé deux sondages auprès des parents vivant sur place, afin de les interroger sur leur sentiment de sécurité pour leurs enfants, ainsi que sur leur avis sur la ville : s’agit-il d’un bon endroit pour les familles, selon eux ?

Les meilleures villes pour les familles ? Elles sont au Nord !

Les scores obtenus pour chaque critère ont ensuite été agrégés afin d’obtenir un classement global des meilleures villes où s’installer quand on a des enfants.

En tête des meilleures villes pour les familles, on retrouve la capitale finlandaise Helsinki, suivie de la ville de Québec au Canada puis d’Oslo en Norvège.

Globalement (et ce n’est pas une surprise), les pays nordiques sont très bien classés avec 6 villes dans le top 10. Leurs points forts ? De bons systèmes éducatifs, une qualité de l’air très correcte, des congés maternité et paternité longs, et surtout, il s’agit de villes très adaptées aux familles si l’on en croit l’avis des parents locaux ayant répondu au sondage.

Le Canada est aussi bien représenté en tête de classement avec 3 villes sur 10, tandis que Munich en Allemagne vient compléter le haut du palmarès.

Les villes françaises un peu à la traîne

Il faut attendre le rang n°40 pour trouver une ville française dans le classement : Strasbourg ! La cité alsacienne a de très bons scores sur les dimensions sentiment de sécurité et coût du logement.

Viennent ensuite Lyon (n°51), Toulouse (n°74) et Paris (n°79). La capitale française est bien évidemment pénalisée par un coût du logement très élevé et une mauvaise qualité de l’air. Du côté de ses points forts : le réseau de transports (hors période de grève bien sûr) et les activités pour les enfants.

Bordeaux, Montpellier, Nantes, Nice, Lille et Marseille complètent la sélection entre les rangs n°86 et 115. Les autres villes françaises n’ont pas été étudiées par la plateforme Movinga.

Du côté de la Belgique, Anvers arrive à la 33ème place et Bruxelles à la 119ème. En Suisse, Zurich et Bâle se suivent à la 36ème et 37ème place, tandis que Genève pointe au rang n°53.

Pour aller plus loin :

Tu peux retrouver le classement complet ainsi que la méthodologie en cliquant sur ce lien.

Qu’est-ce que tu penses de ce classement ? Est-ce que certains résultats te surprennent ? Est-ce que tu envisages de t’expatrier en famille ? Rendez-vous dans les commentaires pour en parler !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

23 Jan 2020, à 20:43
@Kartong Moi ça ne me surprend pas du tout au contraire, Munich à (/avait ?) une vrai réputation de ville kids friendly (en tous cas dans l’Allemagne de 2010) avec beaucoup d’activité pour les enfants. La vie est chère mais les munichois sont plus riches en moyenne que le reste des allemands. Les crèches y ont été (re)developper avant le reste du pays.
Sources qui datent comme mon impression d’une dizaine d’années :
https://www.lemonde.fr/europe/artic...re-vit-un-nouveau-baby-boom_1315332_3214.html
https://www.courrierinternational.com/article/2010/05/06/une-insolente-jeunesse


Sinon le reste de classement ne me surprend pas le moins du monde, si je devais choisir en amener ma famille à Helsinki ou Istanbul pour y vivre durablement, je n’hésiterais pas un instant.

Après je trouve ce classement assez partiel mais ça doit dépendre du périmètre d’action de l’entreprise qui l’a assemblé. Aucun intérêt pour eux de parler de Dacca, Lagos, Riyad, Shanghai, ou Bogotá si le marché leur est fermé la bas pour eux. C’est un peu dommage.
Je regrette juste qu’il n’y ait pas Boulder au USA qui a une bonne réputation de qualité de vie.

Sans faire vraiment de l’expatriation, je fais de l’export et pour les villes du début de la liste on a toujours des candidats, même sans bonifications salariale et primes (à part une prime symbolique de 5%), dans le bas de la liste il faut commencer à sortir le carnet de chèques. Pour celles hors liste : Dacca, Lagos, Astana,... affiché le chèque est un préalable pour espérer trouver du monde
 
Voir les réactions sur le forum (2 réponses)
Close