Close

Comment kiffer ton corps cet été

À cause de ses complexes physiques, Manon n’aimait pas vraiment l’été. Mais elle a trouvé quelques techniques et fringues pour booster sa confiance en elle, sans restrictions !

Temps de lecture : 4 minutes

Cet article est réalisé en partenariat avec Gémo

J’ai toujours une petite pointe d’angoisse qui surgit quand les températures commencent à monter. Une des raisons pour lesquelles je déteste l’été, c’est parce que je ne sais jamais comment m’habiller pour être vraiment à l’aise, et que j’ai toujours un peu de mal à assumer mes formes.

C’est fou hein, mais même si j’ai décidé de mettre un uppercut à mes complexes, j’ai toujours un peu de mal à assumer et à dévoiler certaines parties de mon corps, même si j’en ai envie.

Sans compter que je trouve rarement des vêtements qui me conviennent, soit parce que les tailles des marques que j’aime bien ne dépassent pas le 42, soit parce que ça ne met pas ma silhouette en valeur.

Mais cet été, j’ai décidé que ça serait différent. Pourquoi ? Parce que j’en ai marre de me priver et d’être dominée par mes complexes. J’ai le droit de m’habiller comme je le veux, j’ai le droit de montrer mes cuissots même s’ils ont de la cellulite, j’ai le droit de porter des décolletés même si je ne suis pas fan de mes seins, j’ai le droit aux jolies robes, au jupes qui tournent et aux tops sexy.

Et si tu veux, on peut s’entraider, si toi aussi tu te retrouves un peu dans cette situation. Kiffons notre corps cet été, qu’en dis-tu ? Ça tombe bien, avec Gémo et la collection capsule créé avec l’influenceuse Lalaa Misaki, on va te donner les clés pour qu’on y arrive toutes.

Porter des robes sans avoir les cuisses qui frottent cet été

Un truc bien relou quand c’est l’été et que j’ai envie d’avoir les jambes à l’air sous une robe ou un combi-short, c’est les cuisses qui frottent et qui brûlent. Dès que je marche un peu sous le soleil, ma peau s’irrite presque tout de suite, de grosses plaques rouges débarquent, et la peau est à vif. Sympa la douleur !

Du coup, j’ai plusieurs techniques pour pallier à ça.

Ma première astuce pour éviter d’avoir les cuisses en feu, c’est de choisir des vêtements avec un shorty intégré. Dans la nouvelle collection Gémo x Lalaa Misaki, j’ai repéré quelques pièces bien sympathiques ! En plus, les tailles vont du 44 au 54, ce qui est suffisamment rare pour être précisé.

Si tu n’es pas à l’aise avec les imprimés, il a aussi l’option uni avec cette combinaison kaki :

Mon second tips si les vêtements que je veux porter n’ont pas de shorty intégré, c’est de mettre de la crème type vaseline sur ma peau, à l’endroit où les cuisses se touchent. La crème a un effet barrière qui protège et qui me permet de gambader en toute quiétude sans risquer l’inflammation de ma peau.

Je te donne quelques exemples de marques de crème qui font bien le job :

Et pour les jours où je n’ai pas envie de me tartiner l’entrejambe dès que je dois sortir, il y a aussi la solution des jarretières. Je les enfile jusqu’en haut des cuisses et elle tiennent toutes seules, grâce à une bande en silicone. Sans compter que ça rajoute un petit côté sexy vraiment pas mal !

Grâce à ces petites astuces, à toi les robes, les jupes et les combi-shorts tout l’été !

Trouver LE maillot dans lequel tu te sens bien

Oui je sais, ça peut être difficile, quand on est pas à l’aise avec ses formes, de trouver un maillot qui nous plaise vraiment.

Mais même si tu es du genre à enrouler un paréo autour de tes hanches, tu peux aussi trouver un maillot qui te convienne et qui mette en valeur tes jolies rondeurs.

Je t’ai fait une petite sélection des pièces qui m’ont particulièrement tapées dans l’oeil, toujours dans la nouvelle collection Gémo :

Si tu aimes les maillots de bain une-pièce, celui-ci permet d’affiner la taille par effet d’optique, grâce à ses lignes fluo. Mais si tu préfères les deux-pièces, la culotte du maillot imaginé par Lalaa Misaki peut être portée de deux façons, taille haute ou taille basse, en fonction de tes envies.

La tunique fluide, ma future alliée de cet été

Si y a bien un truc qui peut donner une allure folle sans rajouter de la chaleur, c’est les tuniques longues. Ça donne un petit effet classe pas piqué des hannetons, et surtout ça peut t’aider à affiner ta silhouette si c’est ce que tu souhaites,  et à planquer ce que tu n’as pas envie de montrer.

Il y en a une qui me fait de l’oeil, avec ses manches amples et sa matière fluide et légère :

Et l’autre avantage d’une tunique de ce genre, c’est qu’elle se porte aussi bien par dessus un maillot de bain façon star des années 50 au bord de la piscine, ou avec un short en jean, un débardeur et une paire de basket en ville.

Oui bon ok, je la veux, j’avoue.

J’espère que ces petits conseils t’aideront ma Rockie. Mais n’oublie pas : c’est ton corps à toi, personne n’a le droit de le juger.

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

16 Juin 2020, à 13:10
Je me permets de conseiller la marque Hell Bunny, (site anglais ou revendeurs français)
c'est une mode un peu "différente", mais c'est assez bien taillé et de bonne qualité. Les modèles sont plutôt adaptés aux différentes morphologies (et voir une robe portée en version mince ET grosse par les modèles, ça fait plaisir)
Je suis considérée comme obèse selon les critères d'IMC et je trouve dans ces styles des robes et des tenues qui me font me sentir belle et bien dans ma peau. Et j'adore porter des fringues "voyantes" dans lesquelles je me sens bien, et montrer au "regard des autres" que je me sens belle et que je m'assume, je trouve que c'est le meilleur moyen pour combattre les regards et remarques grossophobes (mais ce n'est que mon ressenti).
 
Voir les réactions sur le forum (5 réponses)
Close