Close

Qu’est-ce que ton père a fait (ou pas) pour que tu deviennes qui tu es ?

À l'occasion de la Fête des Pères, Fab a donné la parole aux auditrices et auditeurs du podcast Histoires de Darons pour répondre à cette question. Voici leurs témoignages !

Après avoir enregistré 10 membres de l’équipe madmoiZelle en 2018, je voulais élargir un peu « le spectre » en 2019.

J’ai donc posté à mes abonné·es sur Insta il y a quelques semaines une story pour leur proposer de m’envoyer une note audio, pour répondre à une question simple : « qu’est-ce que ton père a fait – ou pas fait – pour que tu sois la personne que tu es aujourd’hui ? ».

J’ai reçu de très nombreuses participations, dont voici quelques extraits. Je posterai la suite dans des épisodes bonus du podcast au fil des mois à venir.  Merci à toutes et à tous pour votre participation !

➡️ Abonne-toi à Histoires de Darons :

➡️ Pense à laisser un commentaire sur YouTube ! (merci !)

Si le concept te plaît, parles-en autour de toi, partage sur tes réseaux sociaux, le bouche-à-oreille est encore le meilleur moyen de faire connaître ce programme qui, petit à petit, devient de plus en plus connu, grâce à vous.

Tu pourras retrouver un nouvel épisode d’Histoires de Darons tous les premiers et troisièmes lundis de chaque mois !

Comment ça marche, les podcasts ?

T’abonner au podcast te permettra de récupérer les épisodes directement sur ton téléphone mobile, et les écouter dans tes déplacements. Si tu ne sais pas comment faire, Louise, chargée des podcasts chez madmoiZelle, t’explique tout dans cette vidéo. Tu recevras chaque nouvel épisode directement dans ton téléphone.

Tu veux participer ?

Si tu as une situation, une vie, qui fait de toi un papa un peu spécial, n’hésite pas à m’écrire sur histoiresdedarons@gmail.com. La seule contrainte, c’est qu’on se rencontre, soit sur Lille, soit sur Paris, on en a pour 1h/1h30 pour l’enregistrement. Et même si tu n’y es pas, envoie quand même un mail, sait-on jamais, je bouge parfois en France !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

19 Juin 2019, à 16:50
Je lui dois:
-Mon goût pour l'humour de merde.
-Ma culture musicale (il travaille dans une institution culturelle et est un grand audiophile).
-Une détestation de moi-même (à sa décharge, il ne pouvait pas savoir à l'époque que j'étais aspie, donc forcément, ça générait des engueulades).
-Mon athéisme radical.

C'est tout ce qui me vient à l'esprit pour l'instant.
 
Voir les réactions sur le forum (8 réponses)
Close