Close

Help, mes amis sont plus riches que moi !

Les différences de revenus au sein d'un groupe d'amis peuvent être compliquées à gérer... Jusqu'à mettre en péril l'amitié ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis quelques semaines, je traverse une phase de régression où je mange des coquillettes en regardant des (très) vieux épisodes de Friends (dispo sur Netflix).

Et hier, je suis tombée sur un épisode de la saison 2 qui illustre parfaitement un article que j’ai envie d’écrire depuis longtemps sur les différences de revenus au sein d’un groupe d’amis.

L’enfer du cadeau commun

Dans cet épisode, Chandler demande à Joey, Phoebe et Rachel de participer à la cagnotte pour l’anniversaire de Ross. Il a prévu un super cadeau, un gâteau et d’aller tous ensemble voir un concert. Montant de la participation attendue par personne : 62 dollars. Une sacrée somme donc, surtout si tu la rapportes au coût de la vie en 1995 !

Joey, Phoebe et Rachel tentent de lui glisser que c’est un montant un peu élevé, mais Chandler a un argument imparable : « allez les gars, c’est pour Ross quand même ! »

Une fois Chandler parti, les trois amis discutent entre eux et arrivent à la conclusion qu’ils ont tous les trois des moyens financiers bien inférieurs au reste du groupe et que leurs petits camarades ne semblent pas s’en rendre compte.

Rachel est serveuse dans un bar, Phoebe fait des massages et des petits boulots et Joey court les castings sans vraiment décrocher de rôle. Bref, ils galèrent plus que Chandler, responsable informatique dans une grosse boîte, Ross, paléontologue, ou Monica, cheffe dans un restaurant.

Quand les écarts de revenus se creusent au sein d’un groupe d’amis

Ce décalage financier, j’ai l’impression que c’est surtout à la fin de la vingtaine qu’il démarre. Bien sûr, quand on est étudiant, on peut recevoir plus ou moins d’aide de la part de ses parents, mais globalement j’ai le sentiment qu’on a souvent un mode de vie semblable au sein d’un même groupe d’amis, fait de restos pas chers, de bars pas chers et de vacances pas chères.

Après quelques années dans la vie active, les écarts de revenus peuvent commencer à se creuser au sein d’un groupe d’amis. Et c’est là que les ennuis commencent…

« À études égales, on n’aura pas tous le job désiré et les inégalités salariales entre professions similaires se creusent de plus en plus actuellement », remarque Stéphane Hugon, sociologue dans une interview donnée au magazine Glamour. « Du coup l’argent est tabou parce que les gens partagent la même culture et les mêmes valeurs, mais n’ont plus les mêmes revenus ».

« Désolée, je ne vais pas pouvoir venir »

Comme Joey, Phoebe et Rachel, tu te retrouves peut-être régulièrement obligés de décliner des sorties ou des vacances avec tes potes parce que leur choix de restaurant ou d’hôtel est au-dessus de tes moyens.

Ou bien peut-être que tu les accompagnes au resto, choisis le plat le moins cher de la carte et espères très fort que personne ne proposera de « partager l’addition en 6 c’est plus simple », après avoir pris le menu dégustation à 35 euros et du vin.

Toi aussi, tu as peut-être subi des cadeaux communs hors de prix (une Switch offerte à 5, really ?!) ou à l’inverse, été gênée par la valeur du cadeau qu’un ami fortuné venait de te faire parce que tu savais que tu n’aurais clairement jamais les moyens de lui rendre la pareille.

Est-ce que tu as expliqué à tes amis la vraie raison qui te faisait décliner telle ou telle proposition de sortie ? Ou est-ce que tu as préféré « avoir piscine » plutôt que d’admettre que tu n’avais pas les moyens de suivre leur train de vie ?

Se sentir redevable vis-à-vis de ses amis

Dans l’épisode de Friends, c’est au restaurant que l’abcès finit par être percé. Phoebe, Rachel et Joey trouvent le courage d’expliquer aux trois autres qu’ils n’ont pas les mêmes moyens qu’eux, et que faire un cadeau à Ross plus aller au concert, c’est trop pour eux.

Les autres ont l’air de tomber des nues sur le moment, mais le lendemain, ils annoncent à leurs trois potes fauchés qu’ils ont décidé de leur offrir les places pour le concert. Ils s’attendent à un enthousiasme débordant, mais Joey, Phoebe et Rachel se sentent très mal à l’aise face à cette subite générosité et refusent qu’on leur fasse la « charité » (selon leurs mots).

Et c’est vrai que parfois, c’est difficile d’accepter que les autres nous offrent des choses sans qu’on puisse le leur rendre (tournées dans les bars, invitation au resto, places de concert, etc). Et ce, quel que soit le généreux mécène d’ailleurs : pote, frangine, amoureux ou amoureuse.

Peut-être parce que ce n’est pas très agréable de se sentir redevable ? Peut-être parce que ça appuie sur le fait que nos revenus sont modestes ? Ou peut-être parce que du coup on n’ose plus donner son avis sur le choix des sorties si c’est quelqu’un d’autre qui paye ?

En tout cas, dans l’épisode de Friends, la situation s’envenime puisque le groupe se dispute et finit par se séparer pour la soirée : les riches au concert, les autres à la maison. Et la réconciliation n’intervient que parce que Monica perd son job et qu’ils font tous bloc autour d’elle pour la soutenir.

Les différences de revenus au sein d’un groupe et comment les gérer

Si tu te reconnais dans cet épisode de Friends, et que tu souffres des différences de revenus avec tes potes, je n’ai malheureusement pas de solutions miracles à proposer. Mais je suis persuadée qu’une discussion à cœur ouvert vaut mieux que des non-dits.

Je préfère qu’une pote me dise qu’elle préfère venir boire un thé chez moi, plutôt qu’elle refuse toutes mes propositions de sortie avec des prétextes bidons.

Alors oui, ça pique toujours un peu de lancer cette discussion, surtout en France où il existe un vrai tabou autour de l’argent qu’on gagne et qu’on dépense, mais je pense que ça vaut le coup.

À lire aussi : Être vulnérable face à mes amies, c’est de plus en plus dur

Si tes potes te proposent ensuite de t’inviter au resto, parce que ça leur fait plaisir de te faire découvrir leur nouveau QG ou parce qu’ils ont la flemme de cuisiner chez eux, ne te sens pas gênée d’accepter. Ils te proposent ça en toute connaissance de cause et n’attendent pas que tu leur rendes la pareille. Si ça te fait plaisir, accepte !

Petit message de service à destination des amis riches qui lisent ce message : n’hésitez pas à bien réfléchir aux propositions de sorties/vacances que vous faites à vos potes moins fortunés et à leur indiquer dès le début que vous êtes prêts à payer plus que votre part.

Enfin, si tu es un peu à sec ce mois-ci, n’hésite pas non plus à refuser de participer aux cadeaux communs s’ils sont très onéreux et à faire un cadeau de ton côté ou alors suggère de créer une cagnotte où tout le monde participe selon ses moyens/envies et dans laquelle on pioche ensuite pour faire un ou des cadeaux.

Et si tes potes n’ont pas l’air de comprendre ta position, se vexent, te regardent de haut ou en font des caisses à propos de leur générosité, s’agit-il encore vraiment d’amis ?

Et toi, tu as déjà connu des différences de revenus importantes au sein d’un groupe d’amis ? Comment vous les avez gérées ? Viens en parler dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

18 Oct 2019, à 19:51
Voir les réactions sur le forum (40 réponses)
Close