Close

J’ai divorcé sans savoir que j’allais aussi perdre mes amis

Il y a deux ans, cette lectrice de Rockie a décidé de quitter son mari. Et son choix n'a pas du tout été compris par leurs amis communs...

Temps de lecture : 3 minutes

Je me suis séparée de mon mari, il y a maintenant deux ans, après plus de dix ans de vie commune, un mariage et deux enfants. On avait les mêmes amis et on voyait souvent nos familles (enfin, surtout la mienne en fait).

Avec mon ex-mari, nous avons toujours eu une relation conflictuelle, je ne crois pas qu’il y ait eu de moments de calme dans ces dix années. On était d’ailleurs connus pour ça : le couple que tout le monde juge en soirée (et c’était normal vu notre comportement) car « ils vont forcément finir par s’engueuler ».

Avec les années, nous n’avions plus vraiment d’engueulades en public. De toute façon, quand cela se produisait, je me barrais, donc c’était plutôt devenu des grosses piques bien lourdes et bien méchantes. Ça mettait les gens moins mal à l’aise mais c’était toujours aussi blessant pour moi.

Le tsunami qui m’attendait

Je n’ai pas été parfaite dans cette histoire, un couple ça marche (ou pas) à deux, mais je suis restée (trop) longtemps parce que ce qui m’attendait me semblait insurmontable. Je suis partie quand je n’en pouvais vraiment plus. J’allais péter un câble et la vague qui montait devant moi tel un mur me semblait moins douloureuse à prendre dans la face que de rester chez moi à couler petit à petit.

J’ai eu le déclic en vacances : je ne supportais plus la vie que j’avais ni celle que je devenais à ses côtés. J’ai mûri ma décision pendant quelques mois dans ma tête, afin de m’organiser pour faire face au tsunami qui allait se produire.

Après lui avoir annoncé, on a mis plusieurs semaines à se séparer concrètement jusqu’à ce qu’il retourne vivre chez ses parents et qu’il me laisse seule pour annoncer la nouvelle aux enfants.

Les premiers mois ont été très difficiles pour moi, et je me suis parfois sentie abandonnée. Pour nos familles et amis, c’est moi qui avais pris la décision de le quitter, dons je n’étais pas censée être triste de la situation puisque je l’avais choisie. Pourtant, je me sentais triste et coupable vis à vis de mes enfants. J’avais fait exploser notre famille et c’était très dur à vivre. J’aurais aussi aimé avoir leur soutien.

C’est elle qui est partie, elle l’a cherché

J’ai obtenu la garde des enfants, et mon mari les a un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Pendant les premiers week-ends « chez papa », je me suis vraiment retrouvée toute seule puisque tous nos amis étaient aux abonnés absents, à part mes deux meilleures amies.

Plus aucune invitation ou appel. J’ai eu l’impression d’être brutalement exclue de notre groupe d’amis. Je ne souhaite à personne de connaitre ça, d’être réduit·e à une phrase : « t’façon c’est elle qui est partie, elle l’a cherché ».

Tout le monde était gêné par cette situation, et peiné pour nos enfants, mais personne ou presque de ma vie d’avant ne l’était pour moi. Et c’était très déroutant.

En fait, c’est comme si on avait été amis pour les bons côtés, pour faire la fête aux mariages, aux naissances, aux anniversaires des petits, pour boire des coups ensemble ou aller voir les gars au foot le dimanche. Mais dès que le cercle amical ou familial est soulevé par une vague, il n’y a plus personne. Le tsunami emporte tout : les amis, les proches et les souvenirs qui les accompagnent….

Aujourd’hui, j’ai de nouvelles relations amicales, bien plus saines et authentiques. Nous avons vendu la maison et j’ai un nouveau chez moi où je vis avec mes enfants et dans lequel on se sent bien. Avec mon ex-mari, les relations ne sont toujours pas géniales, mais on fait le minimum pour les enfants.

Et de mon côté, je continue de bosser avec une psy pour réussir à me remettre de tout ça.

Tu as aussi vécu une séparation ? Comment ça s’est passé avec vos amis communs ? Viens nous en parler dans les commentaires. 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

2 Avr 2019, à 18:09
Perso j'ai un avis un peu différent sur la question. Évidemment chaque situation est différente, et je pense que ça dépend beaucoup des personnalités du couple, ainsi que de "l'ancienneté" des amis en question...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Tout ça pour dire que ça dépend des personnes et des relations en fait.
 
Voir les réactions sur le forum (35 réponses)
Close