Close

Tu enfanteras dans la douleur, le documentaire à voir sur les violences obstétricales

Le dernier documentaire de la réalisatrice féministe Ovidie se penche sur le sujet des violences obstétricales. Baptisé "Tu enfanteras dans la douleur" il est à regarder en replay sur Arte.

Temps de lecture : 2 minutes

Très attendu par de nombreuses militantes féministes, le documentaire d’Ovidie Tu enfanteras dans la douleur a été mis en ligne en avant-première vendredi 28 juin et sera diffusé sur Arte mardi 16 juillet.

La réalisatrice engagée, connue pour ses précédentes enquêtes sur la pornographie et le travail du sexe,  se penche cette fois-ci sur les violences obstétricales.

Une enquête puissante sur les violences obstétricales

Son travail d’enquête mêle témoignages, images d’archives et reportages, pour mieux comprendre la réalité des violences subies par les femmes au moment de l’accouchement.

Épisiotomie sans consentement, césarienne sans anesthésie, déchirures recousues à vif, expression abdominale… Autant d’actes violents commis par certain·es soignant·es.

Pendant de longues années, cette réalité-là a été tue, jusqu’à ce que des femmes et des militantes prennent la parole en Europe pour les dénoncer, avec l’espoir de faire bouger les lignes.

En plus de libérer la parole des femmes victimes de violences obstétricales via des témoignages poignants, le documentaire explore l’histoire pour mieux comprendre les racines du problème et esquisser des alternatives, comme l’accouchement physiologique.

Un documentaire sur les violences obstétricales à regarder gratuitement en replay

J’ai pris le temps de regarder Tu enfanteras dans la douleur, disponible gratuitement sur le site d’Arte pendant un an, et j’ai été bouleversée par le documentaire.

Dans les dix premières minutes du documentaire, on voit des femmes raconter face caméra les souffrances inimaginables qu’elles ont endurées. Ces témoignages sont très durs à entendre, mais ô combien essentiels.

D’abord, parce que j’ai la conviction qu’en étant bien informée, on peut mieux se défendre/protéger (même s’il n’est pas question de culpabiliser les victimes en disant qu’elles n’étaient pas assez renseignées, hein !)

Ensuite, parce que je pense qu’il est temps de se mobiliser en tant que militante sur cette question de la maternité, longtemps délaissée par les combats féministes. Et Ovidie explique d’ailleurs très bien pourquoi dans le documentaire.

Bref, je recommande à toutes et tous (les hommes aussi sont concernés par ce sujet de société !) de regarder Tu enfanteras dans la douleur.

Et ce, même si les violences obstétricales sont l’une des raisons qui nourrissent ma peur d’accoucher. Je t’en avais d’ailleurs déjà parlé dans un des tout premiers articles du magazine, en te donnant des conseils de sage-femmes féministes et bienveillantes pour te préparer à y faire face.

Je te laisse regarder aussi le documentaire et on s’en parle dans les commentaires de cet article ? 

Pour aller plus loin sur le sujet des violences obstétricales :

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

16 Juil 2019, à 15:21
Nan mais ça aurait été l'initiative de la Ministre de la Santé que ce guignol aurait dit "Je n'accepte pas ce rapport. Au regard du peu de moyens que nous donne la Ministre de la Santé, elle est mal placée pour ensuite demander un rapport qui soulignent les pratiques problématiques. Qu'elle fasse d'abord correctement son boulot avant de juger le nôtre."
 
Voir les réactions sur le forum (33 réponses)
Close