Close

Éléonore Costes parle d’euthanasie avec une immense délicatesse

Dans le premier épisode de la saison 2 de "Genre Humaine", sa websérie, Éléonore Costes dépeint une situation familiale douloureuse : le père annonce son cancer, et surtout qu'il ne veut pas se soigner. Et c'est beau.

Temps de lecture : < 1 minute

Si tu la suis sur Insta, tu pourras voir qu’Éléonore Costes y campe régulièrement un personnage hautain et pénible à souhait, qui passe son temps à jouer la diva sur les plateaux de tournage, ou, à l’autre bout du spectre du malaise social, est toujours prête à lâcher un pet bruyant et bien placé en société.

Mais il y a une autre facette d’Éléonore, celle que tu devines peut-être si tu suis son travail depuis quelques années, une Éléonore (hyper)sensible, et qui parle avec une immense délicatesse de sujets souvent tabous.

Dans sa série « Genre Humaine », elle met en scène des dialogues en plan séquence, des discussions drôles et touchantes. Voici la playlist tirée de sa chaîne YouTube :

Clémence te parlait déjà au printemps dernier, d’un épisode de la saison 1 qui l’avait beaucoup touchée autour de la question du désir d’enfant.

Le premier épisode de la nouvelle saison de « Genre Humaine », sorti hier, se passe autour d’un repas familial. On comprend assez rapidement que le daron (magnifiquement interprété par Arno Chevrier) est atteint d’un cancer et… qu’il ne veut pas se soigner.

Ça touche à plein de sujets : la peur de la maladie, de la mort, de la mort de ses propres parents, cette volonté qu’on a en tant qu’humain de pousser le plus loin possible notre vie. Alors ça s’engueule, ça s’insulte, ça s’énerve, mais à la fin, y’a beaucoup d’amour entre ces quatre-là.

Cette discussion m’a touché en plein cœur. Je n’ai aucune idée de la façon dont je réagirais si demain j’étais confronté au problème, mais je suis assez d’accord avec le monsieur au sujet de l’euthanasie.

Je te laisse regarder l’épisode, t’abonner à la chaîne d’Éléonore, et on peut en discuter dans les commentaires de cet article !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

8 Fev 2020, à 23:40
Tiens, c'est bizarre qu'il n'y ait pas de commentaires sur cet article je trouve car il y aurait sûrement tellement de choses à dire et je serais très curieuse de savoir ce qu'en pensent d'autres Rockies. Il y a assez peu d'articles ou de topics sur ce sujet encore sur le forum.

Mais moi, plus le temps passe et plus je me pose des questions concernant ma fin de vie (alors que je n'ai "que" une trentaine d'années). Je comprends le père dans la vidéo, je comprends pourquoi il ne veut pas de traitement. A quoi ça sert de vivre longtemps, plus longtemps ? Quel est le but ? Qui est l'égoïste dans l'histoire (si tant est qu'il y ait des égoïstes : il y a plus sûrement des personnes qui passent successivement de la peur, à la colère puis à la tristesse). Quand je vois tous les proches qui ont dû assister leur père ou leur mère durant 1 an, 2 ans, 10 ans, les laver, les changer, aller en soins palliatifs et sans pouvoir rien faire, les assister et les voir mourir doucement, je me dis qu'il est hors de question que mes enfants me voient comme ça et qu'ils continuent de vivre avec cette image de moi dans mes derniers moments - les plus pénibles, les plus douloureux moralement et physiquement.

J'en penserais autre chose si l'on vivait dans une société où les personnes âgées y sont intégrées. Or aujourd'hui, devenir vieux ça me semble être :
- les EHPAD
- les soins palliatifs
- la maladie
- les offres commerciales pour seniors
- l'isolement, la solitude
- la décrépitude
- la perte d'autonomie physique
- être traité de "vieux râleur" par les plus jeunes que ce soit dans la rue, les transports, les magasins, la famille même parfois
- quelques pubs anti-âge sur des femmes de 60 ans fières d'en paraître 50
- Madonna et d'autres personnalités qui vivent comme si elles avaient 20 ans (et pourquoi pas d'ailleurs)
- quelques vidéos de vieilles personnes autour du globe qui accomplissent des gestes ancestraux (cuisine, artisanat) sur lesquelles on s'extasie
- des personnes soi-disant pleines de sagesses dans des séries et des films

Il y a bien Grace & Frankie, des ateliers (de danse par ex) intergénérationnelles ou Thérèse Clerc qui est passée par là mais ça ne me semble pas assez. Or, je suis certaine qu'il faudrait plus de communautés et de structures où les âges, tous les âges sont mélangés afin d'offrir une place à chaque âge et puis aussi, à chaque manière de vivre son âge. On n'est pas obligé d'avoir les derniers habits à la mode pour avoir 14 ans, on n'est pas obligé de marcher courbé à 72 ans. On n'est pas qu'un petit ou qu'un vieux c**.

Pour ma part, j'ai très peur de vieillir. J'ai plus peur de la douleur que de la mort. Mourir, après tout, ça fait partie de la vie, je laisse la place aux autres. Mais avoir mal ?! J'ai abandonné l'idée de m'épiler à 12 ans :D Quant à la perte d'autonomie... L'idée de ne plus pouvoir faire les choses que j'aime me déprime et d'être un poids pour mes proche me rend triste et me fait peur. L'idée d'ailleurs de m'occuper de mes parents seule (ou même avec l'aide de mon copain) ne me réjouit pas et en même temps, je préférerais m'occuper d'eux que de les envoyer en EHPAD. Donc plus le temps passe et plus je me dis que j'achèterais bien une maison avec une chambre qui pourrait accueillir ma mère ou mon père.

La mort, elle est rejetée, on n'a pas envie de la voir. Je suis originaire d'une culture où les anciens sont respectés, inclus et comptés comme des membres précieux de la famille, où la famille est vue au sens large et où les morts sont toujours vivants et veillent sur les vivants. Plus vieille, je me vois toujours super en forme ou en tout cas, pleine d'énergie et vivre dans une maison qui mélange des générations ou alors en colocation avec un ou une plus jeune. J'espère qu'il y aura plus de lieux comme ça. Sinon, je pense à l'euthanasie. Quand j'en parle, les gens me disent "mais tu envisageras pas les choses de la même façon plus tard". C'est possible mais pour l'instant, dans l'état actuel des choses (lieux d'accueil des personnes âgées + vision de la vieillesse), j'y pense vraiment...
 
Voir les réactions sur le forum (1 réponse)
Close