Close

Les César : non, Florence Foresti ne regrette rien

Florence Foresti est revenue sur la cérémonie houleuse des César 2020 qui, entre les nominations et victoires de Roman Polanski, avait provoqué un véritable scandale.

Temps de lecture : 2 minutes

Six mois après la polémique autour des César et de la victoire de Roman Polanski pour son film J’accuse !, Florence Foresti reste droite dans ses bottes et se dit « fière » de son attitude lors de la cérémonie.

Florence Foresti persiste et signe, six mois après

Le temps n’a rien changé à l’affaire, et Florence Foresti, même après avoir été attaquée, entre autres par Cyril Hanouna, sur le salaire qu’elle avait pu percevoir pour animer la soirée, reste sur la même lignée : elle ne regrette rien.

À lire aussi : Florence Foresti met un taquet à Cyril Hanouna, et il lui répond

Elle a d’ailleurs déclaré à 20 Minutes, dans le cadre de la promotion de son nouveau film Le Bonheur des uns :

Je ne cherche pas l’admiration de ceux qui m’en ont mis plein la gueule, Yann Moix ou  Frédéric Beigbeder. Je suis fière de ce que j’ai fait aux César car je ne pensais vraiment pas que Roman Polanski serait nommé et encore moins qu’il allait gagner ! Ce que je trouve dommage, c’est qu’on supprimera sans doute bientôt les maîtres et maîtresses de cérémonie pour éviter toute polémique. L’humour est devenu une matière à manier avec trop de délicatesse.

Cérémonie des César 2020 : une ambiance électrique

Florence Foresti, humoriste et actrice, avait été désignée comme maitresse de cérémonie pour les derniers César. Elle n’avait pas hésité à se moquer et à descendre publiquement celui dont le nom était sur toutes les lèvres pour son film J’accuse !, le réalisateur Roman Polanski, l’interpellant avec des sobriquets comme « Popol » ou encore « Atchoum ».

Après douze nominations et deux César obtenus par le pédocriminel, l’actrice Adèle Haenel s’était distinguée avec force en criant les mots « la honte » plusieurs fois, tout en se dirigeant vers la sortie, suivie de près par d’autres actrices ainsi que l’équipe de son film, qui avaient quitté la salle tout aussi scandalisés. Florence Foresti, quant à elle, n’avait pas voulu revenir sur scène après l’obtention du prix de meilleur réalisateur par Roman Polanski.

À lire aussi : Pourquoi les César 2020 m’ont donné envie de péter des genoux

S’en était suivi une polémique qui avait duré des semaines, où notamment acteurs, actrices, réalisatrices et réalisateurs s’étaient affrontés par médias interposés, commentant les actions et les paroles de toutes celles et ceux qui s’étaient exprimés à ce sujet, pendant la cérémonie ou après.

Et dire que tout ça, c’était il y a seulement six mois. Depuis, Adèle Haenel a signé dans l’une des plus grosses agences d’Hollywood, et Roman Polanski a définitivement été exclu de l’académie des Oscars.

Prochaine étape, l’académie des César ? L’avenir nous le dira.

À lire aussi : C’est confirmé, Roman Polanski est exclu de l’Académie des Oscars

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

18 Sept 2020, à 17:25
J'adore Foresti :cupidon:

Ca va être encore épique cette année, puisque Roman Polanski est toujours membre de l'académie en tant que "membre historique".. Le point positif, c'est que de plus en plus de voix s'élèvent contre cet encensement..
 
Voir les réactions sur le forum (7 réponses)
Close