Close

Comment Fred Vargas m’a fait aimer les polars et les livres audio

Sarah est une lectrice de Rockie et une bibliothécaire passionnée. Du coup, forcément, les livres ça la connaît… Aujourd’hui, elle nous raconte sa rencontre avec les polars de Fred Vargas et les livres audio.

Temps de lecture : 4 minutes

En partenariat avec Audible

Merci à notre partenaire Audible de nous donner la possibilité de sponsoriser ce témoignage de Sarah, notamment à l’occasion de la sortie de leur série de fiction audio Nos 30 ans. Rendez-vous en fin d’article pour en savoir plus !

Mon taff en tant que bibliothécaire, c’est aussi de lire les nouveautés « populaires » et ça faisait des années que j’entendais parler de Fred Vargas sans y avoir touché. Il faut dire que pendant mes études dans des filières classiques et élitistes, on m’a souvent répété que le polar est une sous-littérature qui ne vaut pas vraiment la peine d’être mentionnée (et encore moins lue !). J’ai donc mis beaucoup trop de temps à m’y mettre…

Jusqu’à ma rencontre avec Fred Vargas, son humour, ses personnages, son style, ses digressions délicieuses. J’ai commencé à la lire avec son dernier roman Quand sort la recluse (paru en juin 2017 et désormais disponible en poche). Et oui, je dis « la », parce que j’ai eu la bonne surprise de découvrir, 25 ans après tout le monde, que Fred Vargas est une autrice. Pour moi qui étais dans une année « lire le plus de femmes possible », c’était vraiment cool.

Fred Vargas, l’autrice qui te fait rater ton arrêt de bus

Quand sort la recluse est un roman qui suit le commissaire Adamsberg alors qu’il cherche à résoudre une série de meurtres commis avec du venin d’araignée. Ça parle de maltraitance d’enfants, d’agressions sexuelles, et d’autres sujets qui retournent le bide. Mais ça en parle bien. Malgré la difficulté des sujets abordés, le style de l’autrice et l’ambiance construite autour des personnages rend la lecture facile et entraînante.

Fred Vargas a surtout le don de la digression poétique qui berce sans casser le suspense, et une expérience de l’esprit humain vraiment intéressante à découvrir. Si son personnage principal est un homme, il s’entoure de figures féminines marquantes qui cassent les clichés.

Ce que j’aime chez Vargas, c’est l’humanité de ses personnages et des situations qu’elle décrit. D’ailleurs, son style a été qualifié de “nocturne” par opposition aux “romans noirs” : on trouve sous sa plume de l’humour et des résolutions souvent optimistes.

Pour moi qui n’en pouvais plus de la lecture, ce roman m’a permis de reprendre mon souffle et de retrouver ce qu’on cherche tous et toutes dans un bon bouquin : rater son arrêt de bus, ne plus envisager une seule pause sans pouvoir lire quelques lignes et compter le temps qui reste en potentielles pages lues.

La découverte des livres audio grâce à Fred Vargas

Ça a super bien marché, et ça m’a fait respirer au beau milieu d’un automne trop plein d’assommantes recherches sur le système judiciaire français et les maisons closes après 1876 (juré, c’est un vrai sujet de recherche !).

Je suis même tombée dans une frénésie et j’ai lu du Fred Vargas de novembre à fin février sans m’en lasser une seule seconde.

Enfin en vrai, non. Je n’ai pas lu, j’ai écouté. Avec cette autrice, j’ai pu tester les livres audio, et le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai ADORÉ !

Déjà, parce que le lecteur de Fred Vargas depuis quelques années, c’est Thierry Jansen, qui a une voix qui me retourne le cerveau et qui transforme les livres que je lis en session géante d’ASMR (Autonomous sensory meridian response).

Et ensuite parce que ça m’a apporté une liberté folle : “Quoi ? Je peux lire un polar en me baladant dans un parc ?! Pour me distraire de mes insomnies ?! En faisant des tâches reloues ?! Même coincée entre 25 personnes dans le métro je peux m’évader dans une histoire ?!”

En fait, écouter des romans me donne l’impression de pouvoir me réapproprier mon temps dans un quotidien parfois pesant, et de pouvoir faire intervenir de la fiction quand j’en ai envie.

Un livre audio, ça se partage

Je n’ai jamais trop eu de problèmes pour trouver du “temps pour lire” (coucou, je n’ai pas d’enfants…). Mais savoir que je peux écouter cinq minutes de livre est bien plus facile pour moi et pour n’importe qui d’autre j’imagine, que de trimballer Guerre et Paix dans son sac ou sa poche. (Figurez-vous que les hommes ont des poches assez grandes pour contenir de vrais livres ! Je viens de le découvrir et ça me rend maboule).

Le livre audio est aussi plus simple que de trouver l’énergie de bouquiner dans les transports, de se geler les doigts en attendant un rendez-vous à la bourre. Étrangement, avoir les oreilles occupées est moins handicapant que d’avoir les mains prises.

Petit bonus qui m’a totalement convaincue (et très belle pirouette pour revenir à Vargas) : un livre audio, ça se partage.

Un soir, j’avais Sous les vents de Neptune, un autre de ses romans, en train de passer sur mon ordi, et mon cher et tendre est rentré du boulot. Suspendue au récit, je lui lance un “euuh bon je finis mon chapitre, deux secondes”.

Evidemment, ça a duré vingt minutes (toi, fan de lecture, tu sais que ce mensonge pieu est le plus répandu dans nos vies depuis la sortie de Harry Potter). À la fin, je suis un peu désolée et je bafouille des excuses jusqu’à ce qu’il me dise : “Mais… on continue, non ?”. Depuis, on écoute des romans ensemble, ça nous permet de partager des moments de lecture, et ça c’est giga cool !

Écoute des livres audio sur Audible

Si le témoignage de Sarah t’a donné envie d’écouter des livres audio, tu peux te rendre sur la plateforme de notre partenaire Audible.

Plus de 400.000 titres sont disponibles au téléchargement, dont les livres de Fred Vargas bien sûr, mais aussi des créations originales d’Audible, comme la fiction Nos 30 ans, imaginée par l’écrivain Arthur Dreyfus et lue par un sacré casting (Anaïs Demoustier, Baptiste Lecaplain, etc).

Six trentenaires, aux parcours et choix de vie radicalement opposés, se confient au micro d’un intervieweur invisible. Ils et elles parlent de leur vision de l’amour, du travail, de la politique ou des relations familiales. On parie que tu vas te reconnaître dans leurs questions existentielles et leurs petits secrets ?

Et en plus, le premier livre audio est offert sur Audible ! Un excellent moyen de tester le service et de découvrir le chouette feuilleton audio Nos 30 ans.

Tu aimes les livres audio ? Viens nous dire pourquoi dans les commentaires !

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

10 Juil 2019, à 15:20
Fred Vargais <3

Oui c'est tout pour moi, ne me remerciez pas pour ma contribution.
Tu as tout dis!
J'adore cette autrice. Je l'ai découverte avec L'homme à l'envers, un vrai coup de foudre pour ce livre.
 
Voir les réactions sur le forum (6 réponses)
Close