Close

5 choses à savoir sur la répartition des tâches ménagères dans le couple

Nous sommes en 2019 et l'égalité entre les femmes et les hommes semble encore loin en matière de tâches ménagères. 73% des Françaises déclarent encore faire plus de choses au sein du foyer que leur conjoint, mais il reste des raisons d'espérer.

Temps de lecture : 5 minutes

Dans les couples hétérosexuels qui vivent sous le même toit, les femmes continuent en 2019 d’en faire plus que leurs conjoints pour entretenir ledit toit. 73% des Françaises déclarent en effet accomplir plus de tâches ménagères que leur compagnon, et même « beaucoup plus » dans 44% des cas.

Il existe bien sûr des couples égalitaires mais ils sont minoritaires (23% des cas en France, selon la dernière enquête de l’Ifop sur le sujet pour Consolab). Enfin, seuls 4% des couples ont un fonctionnement dans lequel c’est l’homme qui en fait plus à la maison.

J’imagine que ces chiffres ne sont pas franchement un scoop pour toi. Mais la dernière enquête de l’Ifop sur le sujet m’a permis de mieux prendre conscience des inégalités qui subsistaient dans ce domaine et d’entrevoir quelques raisons d’espérer une amélioration de la situation dans les années (décennies ?) à venir.

1 – Les hommes et les femmes ne font pas le même type de tâches ménagères

Comme l’explique très bien François Kraus, directeur du pôle « Genre, sexualités et santé sexuelle » à l’Ifop, « l’enquête montre clairement une inégalité dans la répartition des tâches ménagères entre les deux sexes qui est un symptôme de la persistance d’un privilège de genre, dont bénéficient les hommes au sein de la sphère domestique ».

Non seulement les femmes déclarent faire en moyenne plus de tâches ménagères que leur conjoint, mais en plus, les responsabilités prises en charge par chaque membre du couple restent d’après elles très genrées.

Les hommes participent en effet sans trop rechigner à la vie du foyer en faisant les courses (83% d’entre eux les font régulièrement d’après leur compagne), la vaisselle (85%), en sortant les poubelles (91%) et en cuisinant (73%).

Par contre, ils sont beaucoup moins actifs sur le plan du ménage et du linge. Ainsi, 52% des mecs ne lavent jamais les sanitaires, 53% n’ont jamais lancé de machine à laver et 71% n’ont jamais touché de fer à repasser depuis qu’ils vivent en couple.

Je m’en doutais un peu, mais voir ces chiffres noir sur blanc dans l’enquête, ça fait quand même froid dans le dos.

2 – L’âge et la différence de revenus ont des conséquences sur le niveau d’implication des hommes

Sans surprise, plus les couples sont jeunes, plus la répartition des tâches ménagères est égalitaire, ce qui est plutôt un signe d’évolution dans le bon sens.

Parmi les femmes de moins de 30 ans, seules 36% déclarent faire beaucoup plus de tâches ménagères que leur conjoint, contre 39% des 30-39 ans, 55% des 40-49 ans et 49% des 50-59 ans.

Pourcentage de femmes déclarant faire « beaucoup plus » de tâches ménagères que leur conjoint.

(L’âge des conjoints n’a pas été demandé dans l’enquête… Dommage, cela aurait été une info intéressante à obtenir).

L’âge des femmes n’est pas le seul critère qui semble avoir une influence sur la répartition des tâches ménagères dans le couple. Le niveau de diplôme a aussi une influence (les femmes bac+5 et plus sont dans des couples plus égalitaires), ainsi que la différence de revenus au sein du ménage.

Ainsi, 53% des femmes qui ont des revenus « beaucoup moins importants » que leur conjoint déclarent faire beaucoup plus de tâches ménagères contre 35% pour celles qui ont des revenus plus importants que leur compagnon.

3 – Les couples se disputent de plus en plus à propos des tâches ménagères (et c’est une bonne nouvelle !)

On a vu que les jeunes femmes semblent être dans des couples plus égalitaires, ce qui laisse espérer un rééquilibrage de la situation avec le temps. L’autre bonne nouvelle de l’étude, c’est que les couples se disputent de plus en plus souvent à cause des tâches ménagères.

Cela te semblera peut-être curieux comme conclusion, mais pour moi, s’il y a plus de disputes sur le sujet, c’est que les inégalités sont moins admises et supportées par les femmes. Et j’espère qu’avec le temps, de plus en plus d’hommes prendront leurs responsabilités, même si j’ai bien conscience que c’est pénible de devoir en passer par des prises de bec ou des guerres de position.

Aujourd’hui, 48% des Françaises déclarent se disputer avec leur conjoint à propos des tâches ménagères, alors qu’elles n’étaient que 42% à le faire en 2005. Et là aussi, les plus jeunes se disputent plus avec leur conjoint sur le sujet.

4 – Il existe un lien entre répartition des tâches ménagères et satisfaction sexuelle

C’est l’info un peu random de l’étude, mais je la trouve quand même intéressante. Les femmes qui déclarent être moins satisfaites de leur relation d’un point de vue sexuel ou sentimental font plus de tâches ménagères que leur conjoint.

56% des femmes insatisfaites de leur vie sexuelle déclarent accomplir beaucoup plus de tâches ménagères contre 34% des femmes « très satisfaites ». De même, 65% des femmes insatisfaites de leur vie sentimentale se tapent presque toutes les corvées contre 34% des femmes très satisfaites.

Une situation que François Kraus explique de la façon suivante : « Moins il y a d’égalité dans la répartition des tâches ménagères, plus les femmes sont insatisfaites à l’égard de leur vie sentimentale et sexuelle. Elles interprètent, à raison, l’absence de rôle domestique comme un signe d’irrespect ou de délaissement de la part de leur conjoint. Cette absence joue également un rôle dans le plaisir sexuel, puisque une répartition inégale des tâches ménagères est particulièrement marquée auprès des femmes qui se plaignent du manque d’attention de leur conjoint à leur plaisir ».

Pourcentage de femmes déclarant faire « beaucoup plus » de tâches ménagères que leur conjoint. (Admire le picto cunnilingus au passage)

5 – Embaucher quelqu’un pour faire le ménage ne résout pas forcément les conflits

Enfin, si tu espérais résoudre les disputes au sein de ton couple à propos des tâches ménagères en embauchant quelqu’un pour nettoyer ta maison, ce n’est pas forcément la solution idéale…

À lire aussi : Le dilemme de la femme de ménage

En effet, selon l’enquête, les couples n’ayant pas d’aide à domicile pour faire le ménage ont moins de conflits que les autres : 13% se disputent régulièrement sur le sujet contre 24% pour les couples ayant embauché quelqu’un pour faire régulièrement le ménage chez eux.

Pourcentage de femmes déclarant se disputer régulièrement avec leur conjoint au sujet des tâches ménagères.

Mais cette différence s’explique peut-être par des représentations des rôles genrés traditionnels qui persistent dans certains couples… Si des femmes considèrent que c’est de leur responsabilité de faire le ménage, elles se disputeront moins sur le sujet avec leur conjoint et auront peut-être moins recours à une aide extérieure… Elles se taperont donc tout le boulot sans moufter.

Pour aller plus loin :

Et toi, ça se passe comment chez toi ? Tu es surprise par certains chiffres de l’enquête ? Tu penses que la situation va s’améliorer ? La discussion continue dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

14 Nov 2019, à 09:01
@CCCC je suis assez d'accord avec ce sentiment.
Des fois je lui dis que j'ai l'impression d'en faire plus et il me dit la même chose. Dans ce cas on se pose un peu sur ce qu'on fait et au final c'est plutôt équilibré.
Ce qui est important je trouve c'est qu'on sache tous les deux tout faire, s'il y en a un qui venait à être mal en point la maison ne deviendrait pas un sombre bordel, le jardin n'envahirait pas l'espace etc.
Malgré tout on a nos tâches bien à nous, même si on "s'aide" de temps en temps sur ces trucs.
Pour le repassage....on a perdu le fer à repasser quand on a tout déménager pour refaire le papier peint de la chambre d'ami....en Novembre 2018....on s'est rendu compte qu'on ne savait pas où était le fer à repasser en Juin je crois....on le vit bien.

Et nous on ne se chauffe qu'au bois en hiver, on a une cheminée insert et c'est trop top! Corvée de rangement du bois pour tous les deux, en général il ramène des brouette de bois au garage (je peux faire mais je remplis moins car sinon je ne peux pas la soulever) et ensuite on fait le feu un peu chacun quand on passe devant, nettoyage du cendrier et de la vitre aussi.
 
Voir les réactions sur le forum (57 réponses)
Close