Close

Jeffrey Epstein, violeur et pédophile, a son docu sur Netflix

Jeffrey Epstein est un violeur et pédocriminel qui a été retrouvé pendu dans sa cellule en août 2019. La série-documentaire Jeffrey Epstein : Filthy Rich lève le voile sur les agissements sordides du milliardaire lors de 4 épisodes glaçants.

Temps de lecture : 3 minutes

L’un des contenus Netflix qui m’a le plus captivée depuis que je suis abonnée à la plateforme est sans conteste Conversations with a killer : The Ted Bundy Tapes, une série-docu qui décrypte l’affaire Ted Bundy à l’aide d’images d’archives et des confessions du serial-killer lui-même.

En règle générale, la plateforme de streaming dissèque bien les affaires les plus sinistres, dans des programmes addictifs, qui souvent se retrouvent au top de ses audiences.

C’est notamment le cas d’un contenu tout récent, que j’ai regardé d’une traite ce week-end, non sans peine ni révolte…

Jeffrey Epstein : pouvoir, argent et perversion, qu’est-ce que c’est ?

Jeffrey Epstein était un homme haut placé, qui fréquentait les plus grands cercles financiers, intellectuels et politiques des États-Unis.

Riche de plusieurs milliards de Dollars, Epstein a en réalité construit sa fortune dans la finance en travaillant chez Bear Stearns puis dans son propre cabinet, J. Epstein & Co.

Une partie de sa fortune serait d’ailleurs le résultat d’un infâme chantage impliquant des personnalités américaines influentes.

Pendant des années, Jeffrey Epstein a fréquenté les plus hauts cercles, conversant avec Bill Clinton, Donald Trump et bien d’autres hommes de pouvoir.

Secret, mystérieux, Epstein vivait reclus dans ses demeures gigantesques, à l’ombre des palmiers de Palm Beach, par exemple.

C’est dans sa grande maison toute blanche que l’homme a commis certaines de ses pires félonies. 

Car Jeffrey Epstein était un prédateur sexuel et un pédo-criminel, dont la liste des victimes est difficile à dresser tant elle est longue…

Jeffrey Epstein : pouvoir, argent et perversion, un abominable modus operandi

Je connaissais Jeffrey Epstein de nom, et je connaissais, dans les très grandes lignes la teneur de ses crimes. Mais j’étais loin, très loin même, de me douter des ramifications précises de l’affaire.

Jeffery Epstein a violé et traumatisé des dizaines de jeunes filles, dont la plus jeune avait à peine 12 ans. Et ce pendant 24 ans. Son modus operandi ?

Lui ou Ghislaine Maxwell, sa compagne et rabatteuse, faisaient venir leurs victimes dans leur maison de Palm Beach et leur promettaient 200$ contre un massage.

Les jeunes femmes étaient bien sélectionnées : fragiles, issues de quartiers défavorisés, parfois rejetées par leurs parents, elles avaient pour la plupart besoin d’argent.

Une fois arrivées chez le milliardaire, ses victimes allaient dans la salle prévue pour les massages. Epstein y entrait, se déshabillait intégralement, leur demandait d’en faire de même, puis se laissait masser avant de se retourner pour leur faire face, se masturber puis abuser d’elles.

Il lui arrivait de demander aux jeunes femmes de ramener une copine. C’est ainsi que les jeunes femmes devenaient recruteuses, et complices par la même occasion.

C’est via ce système pyramidal que ce prédateur sexuel a construit un arbre large de victimes aux multiples branches.

Jeffrey Epstein : pouvoir, argent et perversion, et le voile se lève

La série-docu Netflix en quatre épisodes retrace chronologiquement les faits et donne la parole aux victimes et aux autorités responsables.

Les femmes, qualifiées par le documentaire de « survivantes », racontent le cauchemar qu’elles ont vécu et les traumatismes qui en ont découlé.

Chaque épisode amène à l’affaire son lot de crimes abjects, et on apprend notamment que le milliardaire possédait une île privée sur laquelle il faisait venir ses victimes, via un jet privé nommé « Lolita Express ».

Sur l’île, il violait à plusieurs reprises ses victimes, qui ne pouvaient pas s’échapper, car des caméras, positionnées partout, permettaient au criminel de garder un œil sur les moindres faits et gestes des jeunes femmes.

Des crimes sordides, Jeffrey Epstein en a commis pendant 24 ans, jusqu’à ce qu’il soit, au terme d’une enquête, incarcéré dans l’attente d’un procès pour trafic de mineurs.

Dans sa cellule, Epstein est retrouvé pendu.

Suicide ? Meurtre ? Deux enquêtes parallèles sont ouvertes.

Je te préviens, douce lectrice, Jeffrey Epstein : pouvoir, argent et perversion, co-écrit par John Connolly et Tim Malloy et basé sur le livre Jeffrey Epstein : Filthy Rich de James Patterson, ça n’est pas facile à regarder, et pour cause, la série-docu donne pas mal de détails sur les agissements du prédateur sexuel, qui glacent le sang.

Notamment parce que l’homme, soupçonné depuis longtemps de se livrer à de tels crimes, est demeuré tranquille pendant des années, car estimé trop puissant pour être attaquable.

L’effroi est alors total pendant les 4h de documentaire, qui lèvent le voile sur l’une des affaires les plus sordides jamais disséquées par la plateforme !

À lire aussi : La chanteuse Duffy révèle avoir été séquestrée, droguée et violée

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

14 Juin 2020, à 11:58
C'est vrai qu'on peut avoir des doutes sur son suicide du fait qu'il connaissait énormément de gens très influents avec qui il aurait "partagé" ses crimes sexuels. Son procès aurait pu être l'occasion de dévoiler l'identité de ces personnes....
 
Voir les réactions sur le forum (4 réponses)
Close