Close
Julien, 2 ans de cododo & d’allaitement

Julien, 2 ans de cododo & d’allaitement

Cette semaine, Fab te propose d'écouter l'histoire de Julien. Ça faisait un moment qu'il attendait de pouvoir traiter le sujet du cododo et de l'allaitement, et Julien propose de pouvoir discuter des deux au sein d'un seul et même épisode.

Julien et sa femme pratiquent le cododo — le petit nom donné à la pratique qui consiste à dormir dans le même lit que son bébé — depuis la naissance de leur file qui a 2 ans et demi. Alors qu’elle était plutôt anti-allaitement avant sa grossesse, sa femme continue aujourd’hui d’allaiter leur petite.

Vous verrez que j’ai plein de questions à poser à Julien et il m’explique comment ils en sont venus à partager leur couche avec leur fille, comment ça fonctionne au quotidien, les réactions de leur entourage.

J’ai appris plein de choses, c’était très intéressant – ce n’est pas pour ça que j’aurais pratiqué le cododo à titre perso, mais ça m’a fait plaisir de pouvoir confronter mes questions au vécu de Julien, merci à lui d’avoir bien voulu me répondre !

Julien vous recommande également ce groupe Facebook pour les parents dont les enfants ne font pas leurs nuits, et ce documentaire.

➡️ Abonne-toi à Histoires de Darons :

➡️ Pense à laisser un commentaire sur YouTube ! (merci !)

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

2 Fev 2019, à 13:05
Bonjour à tous et à toutes!
Mais c'est que Rockie arrive à point nommé avec ses sujets, ses histoires de darons! Le concept des podcasts est top : pas d'images accaparentes, possibilité de mette des écouteurs quand bébé dort et j'en passe! Quelle bonne idée de libérer la parole masculine sur un sujet considéré encore comme une "affaire de maman".

Le podcast est super enrichissant pour moi qui n'ai pas vraiment fait de cododo ni d'allaitement complet. Je m'explique :
Quand j'étais enceinte, tout le monde me demandait "beh alors tu vas allaiter?", "vous allez prévoir une chambre pour bébé?". A ces questions, je répondais soit partiellement soit "sans doute". Mais en gros; je me demandais comment on pouvait répondre à cette question tant qu'on avait rien expérimenté.

L'appart dans lequel on est n'a qu'1 chambre avec alcôve. La question de la séparation ne se posait pas. * petite précision : il me semble que l'OMS préconise de dormir dans la même pièce que son enfant jusqu'à ses 6 mois, par contre le cododo n'est pas une pratique sécurisée au sens "médical" car si l'on fait dormir bébé entre nous il y a comme l'a précisé Julien un risque pour le bébé tandis que dans un lit sécurisé, dans la même pièce, le risque ne se présente pas.

Du coup, on a mis bébé dans l'alcove et notre lit au milieu de la chambre. Une semaine après sa naissance, nous avons essayé comme Julien le cododo ( berceau à côté du lit ). J'allaitais et on se disait que ça pourrait être plus pratique. En réalité, je ne l'ai pas bien vécu ( manque de sommeil, d'intimité + peur d'écraser bébé au moment de l'allaitement ). Ce n'était pas pour moi mais je suis contente d'avoir d'1) ESSAYE :) et de 2) fait le choix qui nous convenait.

Pour l'allaitement, le 1er mois a été complet sans complément de lait de vache mais au bout d'un moment, je me sentais épuisée ET- ne le cachons pas - j'avais envie d'avoir des moments d'indépendance, des moments à moi. Entourés de potes, de famille, de témoignages du net, on avait l'embarras d'expériences et d'informations pour faire ce qui nous semblait le mieux pour nous...
Je suis passée à l'allaitement mixte les 4 mois suivants jusqu'à mon retour au travail, aujourd'hui encore je donne le soir une tétée pour le bonheur que ça nous procure et les bienfaits ( apparemment chaque tétée supplémentaire est bénéfique.) donc pourquoi arrêter, je me suis dit! On s'est dit que si on écoutait tout l'environnement dans lequel on est; on serait des parents qui ont pas fait le max pour l'allaitement etc.
En réalité, tout le monde s'en ouf dès lors qu'on a décidé telle ou telle chose. Tout est possible et je pense que la difficulté dans la parentalité réside dans l'équilibre entre information ( sage-femme, professionnels de santé, famille, amis...) et choix personnels par expérience.

J'ai envie de dire : " fais-toi confiance", et "les choses sont bien faites" et " on a le choix, c'est une chance" et enfin " on est pas des superwomen/men, rien n'est parfait quand on devient parent, donc laisse toi le temps de galérer, te renseigner et t'améliorer".
 
Voir les réactions sur le forum (13 réponses)
Close