Close

La Boutique sans argent, une chouette idée écologique et solidaire

Récupérer gratuitement des objets pour leur offrir une seconde vie et donner ceux dont on ne se sert plus, c'est le concept de la Boutique sans argent. Une chouette initiative qui mérite d'être mise en avant !

Temps de lecture : 3 minutes

Il y a des projets qui redonnent foi en l’humanité. Après l’année qu’on vient de passer, ça fait toujours du bien de mettre en avant les idées qui sont bonnes pour l’humain et pour la planète.

Et c’est le cas ici, grâce à l’association La Boutique sans argent, qui propose dans le 12e arrondissement de Paris de récupérer les objets dont vous ne vous servez plus, pour leur donner une seconde vie.

Comment ça marche ? On vous explique tout.

La Boutique sans argent : l’association qui aide la planète et les plus précaires

Au 2 rue Edouard Robert dans le 12e arrondissement de Paris, une jolie boutique permet de récupérer des objets comme du petit électro-ménager, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, de la déco, des disques, des revues, des livres, des accessoires, le tout gratuitement.

Mais ce n’est pas tout, puisque vous pouvez également y déposer, gratuitement toujours, vos propres objets dont vous ne vous servez plus et qui méritent d’aller vivre une seconde vie chez quelqu’un d’autre. Tant qu’ils sont propres, en bon état et transportables à la main, ils ont leur place dans La Boutique sans argent !

Un bon point pour la planète, puisqu’en réemployant des objets qui ne sont plus ou pas utilisés, nous contribuons à une meilleure utilisation des ressources déjà disponibles.

Et comme l’explique les membres de l’association sur leur site internet, ce magasin solidaire est aussi accessible à tous :

Nous ne nous adressons pas spécifiquement aux personnes en situation de pauvreté car nous refusons de les stigmatiser à partir de critères économiques et souhaitons que notre boutique soit un lieu de convivialité et d’échanges entre toutes les catégories sociales.

C’est une des forces de La Boutique sans argent : créer du lien. Comme l’explique Déborah Fischkandl, la fondatrice de l’association dans la vidéo ci-dessous, la boutique est aussi « un espace de lien social et de convivialité, un lieu de vie. »

Concrètement, comment ça marche La Boutique sans argent ?

Tout fonctionne grâce aux dons. Le don est différent du troc, puisqu’il est possible ici de donner un objet, sans obligation d’en récupérer un autre, tout comme il est possible de prendre un objet sans rien en échange.

D’un point de vue pratique, l’association fonctionne grâce aux dons des particuliers (qui sont d’ailleurs déductibles des impôts), mais aussi grâce à des financements publics comme la Mairie de Paris au titre de l’économie sociale et solidaire, et Pôle emploi pour les contrats aidés.

À cela s’ajoute également des soutiens privés, comme le « Prix des Femmes engagées pour le développement durable » du Groupe Mondadori, et le soutien des particuliers qui peuvent donner ce qu’ils veulent en venant à la boutique, en échange d’un café ou d’un thé à prix libre. Le tout, sans obligation !

Et bien sûr, il y a aujourd’hui 35 bénévoles qui œuvrent pour faire tourner la boutique. Si vous souhaitez participer au projet, nous vous expliquons plus bas la marche à suivre pour être bénévole à votre tour.

Et si on ne vit pas à Paris ?

La Boutique sans argent n’est pas le seul magasin solidaire de France. Comme il est indiqué sur leur site, le concept de free shop date des années 60 et a débuté aux États-Unis, avant de venir s’installer en Europe du Nord et plus particulièrement en Allemagne qui compte aujourd’hui une soixantaine de Umsonstladen. 

En France, les pionniers en la matière se trouve à Mulhouse dans la boutique « Magasin pour rien« , dont le projet est soutenu par la Maison de la citoyenneté mondiale.

Concernant l’ouverture possible d’autres boutiques solidaires à Paris et partout en France, l’association précise :

« Nous n’excluons pas à terme d’ouvrir d’autres magasins gratuits à Paris ou dans d’autres territoires, mais notre priorité a longtemps été de pouvoir déménager dans un local plus grand et plus fonctionnel pour vous accueillir au mieux ainsi que vos dons. (…)

Ceci dit, nous sommes régulièrement en relation avec des associations qui portent ou souhaitent s’engager dans des initiatives relevant de l’économie du don et encourageons leur essor par des échanges de pratiques et des retours d’expérience. Notre objectif est bel et bien l’essaimage des magasins gratuits partout en France, que nous les gérions nous-mêmes ou accompagnions leur diffusion. »

S’il n’existe pas de magasin solidaire dans votre ville mais que vous souhaitez pouvoir faire des dons d’objets ou en récupérer gratuitement, vous pouvez consulter le site internet Geev, merveilleux outils pour donner de la nourriture et éviter le gaspillage, des meubles, de la décoration… C’est solidaire, écologique et économique.

Enfin, si vous vivez à Paris et que vous souhaitez devenir bénévole pour l’association « La Boutique sans argent » ou simplement la soutenir financièrement, c’est possible.

Devenir bénévole pour l’association, c’est gérer l’espace de dons, ou co-animer un atelier de dons de savoirs et de savoir-faire ou encore participer à la gestion du projet par des compétences spécifiques… Ça vous tente ? Pour cela, cliquez par ici ! 

Allez 2021, continue de nous surprendre !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

18 Jan 2021, à 18:56
Sinon en média qui relaye pas mal d'infos positives il y a Mr Mondialisation. Je pense qu'ils ont un ratio proche de 75% d'articles positifs.
Merci du tuyau.
 
Voir les réactions sur le forum (16 réponses)
Close