Close

Les discriminations subies par les personnes LGBT+ au travail dévoilées

Les personnes LGBT+ sont victimes de nombreuses discriminations au travail. Un quart d'entre elles ont déjà reçu des insultes ou des moqueries. C'est ce que dévoile un baromètre Ifop-L'Autre cercle.

Temps de lecture : 2 minutes

Sur Rockie, on t’a déjà parlé de sexisme au travail, avec notamment ce petit guide pour savoir comment réagir face aux remarques sexistes, par contre, on n’avait pas encore évoqué le sujet des discriminations subies par les personnes LGBT+ dans le monde professionnel.

Ce terme inclut les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, et est complété par un + pour inclure d’autres variantes d’identité de genre, de caractéristiques sexuelles ou d’orientation sexuelle.

Les discriminations au travail envers les LGBT+ selon le baromètre Ifop-L’Autre Cercle

Les personnes LGBT+ sont particulièrement victimes de discriminations au travail : un quart d’entre elles témoignent avoir déjà subi des moqueries ou des insultes sur leur lieu de travail.

C’est ce qui ressort des résultats d’un baromètre réalisé par l’Ifop pour L’Autre cercle, une association œuvrant pour la promotion et l’inclusion des personnes LGBT+ dans le monde professionnel.

Selon ce baromètre, 41% des employé·es entendent des expressions LGBTphobes dans leur organisation. Parmi elles : « enculé », « pédé », « ce n’est pas un boulot de pédé », « gouine », etc.

De plus, une personne LGBT+ sur six déclare avoir déjà été discriminée par sa direction.

Une situation qui pousse la moitié des personnes LGBT+ à ne pas rendre « visible » leur orientation sexuelle ou identité de genre au travail. Et 30% d’entre elles déclarent mal le vivre.

C’est ce que raconte Arnaud à France Info. Au sein sa nouvelle entreprise, ce commercial de 52 ans a choisi de taire son homosexualité par peur de se retrouver confronté à des commentaires homophobes, comme cela lui était déjà arrivé :

« J’ai eu un collègue homophobe, ou idiot, qui avait des propos assez désobligeants à mon encontre. Par exemple, quand il me voyait il disait ‘Tiens, voilà le petit pédé’ ! »

Les entreprises doivent agir contre les discrimination subies par les personnes LGBT+ au travail

Les résultats du baromètre rendent visible une réalité souvent sous-estimée, selon le vice-président de L’Autre cercle Alain Gavand, en charge du projet du baromètre et interviewé par France Info :

« Bien souvent, l’orientation sexuelle et l’identité de genre sont perçues comme une thématique ‘hors sujet’ dans le monde du travail, parfois taboue, parfois minimisée et considérée comme se rapportant à la seule sphère privée. »

L’Autre cercle appelle à plus d’engagements et de mesures d’inclusion de la part des organisations. Pour l’association, il est en effet temps d’arrêter de considérer que les discriminations LGBTphobes relèvent uniquement du domaine privé. Les entreprises ont leur rôle à jouer.

Et toi, as-tu déjà été victime ou témoin de discriminations LGBTphobes au travail ? Comment as-tu réagi ? Viens m’en parler en commentaire !

À lire aussi : Comment réagir face aux remarques sexistes de ses collègues

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

17 Fev 2020, à 14:12
Moi je ne suis pas out au travail. Ca fait moins d'un an que je suis dans ma boîte et j'ai déjà entendu pas mal de commentaires, de l'homophobie ordinaire aux propos vraiment assumés et franchement choquants (transphobes, pour le coup. Je suis cis, mais ces propos sont inacceptables et ne me laissent pas penser que cette personne est super ouverte concernant les autres identités et orientations lgbtq+).
Ca me saoule d'être dans le placard. Je n'ai pas honte de qui je suis, et c'est très saoulant de devoir botter en touche quand je parle de moi. Non pas que je m'étale sur ma vie privée auprès de mes collègues, mais juste devoir faire attention à parler au genre neutre quand je parle de choses que j'ai faites avec certaines de mes ex.
 
Voir les réactions sur le forum (2 réponses)
Close