Close

Comment et QUAND se branler tranquillement quand on vit à deux ?

La masturbation et le couple, quel grand sujet ! Mymy aborde aujourd'hui LA question épineuse : comment et surtout quand se faire kiffer quand on partage un logement ?

Temps de lecture : 4 minutes

BONJOUR BONJOUR, parlons bien, parlons branlette. Ou masturbation, c’est comme tu préfères.

Un peu de contexte d’abord : tu n’es pas sans ignorer qu’un vaste mouvement social autour de la réforme des retraites est en cours en France depuis décembre 2019. (Oui, c’est toujours le même article, ne panique pas.)

À Paris, où je vis, les transports en commun ont été sérieusement affectés, ce qui a conduit mon mec, lequel vit en banlieue, à squatter quelques temps mon 25m² intra-muros.

25m², oui. Donc un studio, sans pièce fermée mise à part la salle de bains. Et avec un mec qui fait peu ou prou les mêmes horaires que moi.

Comment je me branle trankchillement, moi, dans ces conditions ?!

La masturbation, un vrai sujet dans le couple

La réponse la plus simple est peut-être « Bah dis-lui que tu veux te branler et que ce serait bien qu’il aille faire un tour ou prendre un bain ». J’en conviens. C’est d’ailleurs un sujet abordé dans ce passionnant article : Et toi, tu te touches ? La discussion sur la masturbation à avoir en couple.

Le souci… le tout petit souci… c’est que je n’ai pas envie de le lui dire. Et j’ai moi-même du mal à comprendre pourquoi.

J’ai dépassé depuis longtemps la honte de la masturbation, j’en parle de façon décomplexée, que ce soit sur Internet, avec mes potes, ou avec mon mec. Il sait comment je me touche, quel type de porno j’apprécie, etc.

Mais je n’ai pas envie de lui dire « là je vais me masturber en fait » — tout comme je ne lui dis pas « je vais faire caca » ou « j’ouvre la fenêtre en mode c’est pour aérer mais en vrai c’est pour péter discrétos ».

Peut-être que j’en viendrai un jour à ce niveau de détente mais en attendant, je préfère garder mes moments branlette dans mon petit jardin secret. Et pour les siens d’ailleurs c’est pareil : il ne m’annonce pas qu’il va se toucher.

Il a donc fallu ruser.

La masturbation, un acte plus ou moins délicat quand on vit en couple

Saisir l’opportunité de se masturber au moment où elle se présente, c’est plus ou moins facile selon les gens. Car tout le monde n’a pas les mêmes habitudes de masturbation.

Je te propose donc de classer les profils de branleurs et branleuses en 3 catégories :

  • Mode facile — je me masturbe facilement, ça ne me prend pas longtemps, je n’ai pas besoin d’un support visuel, d’un jouet ni d’une position particulière
  • Mode normal — je n’ai pas trop de soucis à me mettre dans l’ambiance, je ne mets pas 45 min à jouir,  je peux m’en sortir sans stimulation visuelle et/ou sans sextoy
  • Mode difficile — je ne me masturbe QUE dans des conditions précises (position, support visuel, sextoy…) et/ou j’ai besoin de beaucoup de temps

Je me situe quelque part entre le mode facile et le mode normal, si tu veux tout savoir. Je n’ai besoin que de mon imagination… mais il est hors de question pour moi de me masturber ailleurs que dans mon lit.

Cela dit, en n’ayant qu’une pièce, je joue en difficile. Peu d’intimité, quoi.

Comment et quand se masturber quand on vit en couple ?

Je te propose de lister quelques opportunités de se masturber en profitant d’une absence plus ou moins longue. Tu vas voir que toutes ne se valent pas.

1 – Se masturber pendant que l’autre prend sa douche

  • Avantage : on est sûre qu’on entendra la fin de la récré (enfin, de l’eau qui coule)
  • Désavantage : C’EST COURT UNE DOUCHE, surtout maintenant que nani nana faut économiser l’eau, les ours polaires tout ça (cf. plus bas)
  • Accessible aux modes : facile et normal
  • Comment mettre toutes les chances de ton côté : enferme l’autre dans la salle de bains

L'ours polaire quand il voit que t'es en train de gaspiller toute l'eau chaude

2 – Se masturber pendant qu’on prend sa douche

  • Avantages : le bruit de l’eau peut masquer les sons de la chôôôôse, on est déjà à poil et au chaud
  • Désavantage : confort bif bof, et gaspillage d’eau à prévoir donc au coup de mou post-orgasme s’accompagnera la culpabilité de tuer les ours polaires
  • Accessible aux modes : facile et normal
  • Comment mettre toutes les chances de ton côté : dis « me rejoins pas sous la douche, je vais me raser le sillon inter-fessier »

3 – Se masturber pendant que l’autre fait les courses

  • Avantage : on a potentiellement du temps devant soi, pour peu qu’il tente le Lidl blindé du samedi midi
  • Désavantages : durée peu précise + risque que l’autre ait oublié son portefeuille et revienne sans crier gare
  • Accessible aux modes : facile, normal et difficile
  • Comment mettre toutes les chances de ton côté : bah on est en 2020, j’espère bien que c’est pas toi qui te tapes toutes les courses

4 – Se masturber pendant qu’on fait « une petite sieste solo »

  • Avantage : on est déjà au lit et on a idéalement UNE PORTE QUI FERME (hein mon proprio ? HEIN ?)
  • Désavantage : faut pas que l’autre ait envie de nous rejoindre alors qu’on est devant un bon vieux boulard sous la couette
  • Accessible aux modes : facile, normal et difficile
  • Comment mettre toutes les chances de ton côté : franchement je vois pas à part dire « JE VAIS ME BRANLER VIENS PAS » ou posséder un verrou ou une serrure sur ladite porte qui ferme.

5 – Se masturber pendant que l’autre est en sortie longue durée ou au taf

  • Avantage : tous les avantages, c’est vraiment la meilleure chose
  • Désavantage : AUCUN à part que parfois se masturber ça donne envie de niquer et, bah, l’autre est pas là
  • Accessible aux modes : facile, normal et difficile
  • Comment mettre les chances de ton côté : laisse les clefs dans la serrure et oblige-le à sonner quand il revient

6 – Se masturber pendant que l’autre dort

  • Avantage : t’es déjà au lit (et potentiellement à poil)
  • Désavantage : LA DISCRÉTION !!! LA NINJA-VIE !!! Laisse-moi te dire qu’il faut oublier le vibro à 12 vitesses, les gémissements et la vidéo porno avec le son bien à fond
  • Accessible au mode : facile UNIQUEMENT
  • Comment mettre les chances de ton côté : glisse un double somnifère dans l’apéro de ta moitié (non) (ne fais pas ça) (ne drogue pas la personne qui partage ta vie stp merci)

Je me creuse la tête pour trouver d’autres occasions mais je sèche (un comble pour quelqu’un qui devrait mouiller mdr BREF). Alors j’ai un truc à te proposer, chère ou cher Rockie : mets dans les commentaires de cet article tes astuces pour te masturber en vivant à deux, et reprends les éléments « avantages / désavantages » etc. Ce sera l’occasion d’enrichir la liste ♥

Allez, sur ce, je vais télétravailler, ce qui n’est pas du tout une excuse pour me branler oklm pendant que mon mec est au taf. Noooon. Bisou patron.

À lire aussi : En matière de sexe, je ne me mentirai plus jamais

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

24 Mar 2020, à 19:22
@FilledeLoup
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et sinon, ceux qui sont confinés en couple, ça se passe comment ? Nous on le fait pas trop quand l'autre est là d'habitude, alors...o_O
 
Voir les réactions sur le forum (54 réponses)
Close