Close

Maud Bettina-Marie raconte comment elle a fait la paix avec son corps et son endométriose

La comédienne Maud Bettina-Marie a publié une nouvelle vidéo sur sa chaîne YouTube pour partager son expérience autour de l'endométriose et encourager tout le monde à se réconcilier avec son corps.

Temps de lecture : 2 minutes

Dans une nouvelle vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, la comédienne Maud Bettina-Marie parle de l’endométriose, une maladie méconnue qui touche une femme sur dix.

Comme de nombreuses femmes, Maud a mis du temps avant de comprendre que ses très fortes douleurs pendant les règles n’étaient pas normales. Et elle a eu encore plus de mal à se faire entendre par le corps médical et par obtenir un diagnostic d’endométriose.

Je ne suis pas concernée à titre personnel par cette maladie parfois cause d’infertilité, mais la vidéo de Maud m’a fait cogiter. Elle y parle en effet du rapport conflictuel qu’elle a longtemps entretenu avec son corps.

Souvent, quand on parle d’accepter son corps, on se focalise sur l’apparence extérieure, comme quand j’essaye de ne pas flipper face à l’apparition de mes premiers cheveux blancs. Ou que je tente d’arrêter de me dévisager d’un oeil impitoyable dans la glace le matin (coucou la cellulite !).

Ton corps est une machine exceptionnelle

C’est oublier un peu vite à quel point notre corps est une machine exceptionnelle. Il est à notre service pour faire plein de trucs chouettes : danser, manger, dormir, jouir, rire, embrasser, chanter, nager…

Mon corps est un allié qui me permet de ressentir beaucoup de choses agréables. Pourtant, je ne prends jamais le temps de le remercier ou d’éprouver de la gratitude.

Au contraire, je n’ai conscience de sa présence que dans les moments où il me lâche. C’est presque toujours la douleur qui me rappelle que j’ai un corps. Je ne pense donc à lui qu’en étant en colère.

« Comment tu as pu me faire ça Bob ?! » (Oui, je l’appelle Bob). « Développer un abcès dentaire une semaine avant de partir en vacances, sérieusement ?! »

Apprendre à écouter son corps

La vidéo « Mon corps, mon endométriose » de Maud Bettina-Marie me fait l’effet d’un électrochoc. Il est temps que j’apprenne à écouter mon corps plutôt qu’à l’ignorer 90% du temps et à le détester les 10% restants.

Elle explique qu’elle a commencé à voir ses pépins de santé comme des signaux d’alerte que lui envoyait son corps. Et je pense que c’est exactement pareil pour moi : quand je tire trop sur la corde, mon corps me le signale à sa manière (infection urinaire, ganglion, choper le moindre virus qui passe, etc).

Évidemment, c’est mille fois plus simple d’écouter son corps et de faire la paix avec lui quand on est relativement en bonne santé et qu’on n’a pas de douleur chronique.

Apprendre à écouter mon corps, ça veut dire capter ses signaux d’alerte pour prendre soin de moi, mais aussi ressentir de la gratitude. Je n’ai qu’un corps et il va m’accompagner toute ma vie. Apprécier les belles choses qu’il me permet de faire, c’est un bon moyen de me sentir mieux au quotidien.

Je m’en souviendrai la prochaine fois que je dévorerai avec appétit mon plat préféré ou quand je pédalerai cet été sous le soleil des Charentes avec la caresse du vent sur le visage.

Pour aller plus loin :

Et toi, tu as déjà fait la paix avec ton corps ? C’est quoi ton rapport avec lui ? 

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

25 Mar 2019, à 20:22
Je me demande à partir de quel âge on peut réfléchir à l'éventualité d'une endométriose ?
 
Voir les réactions sur le forum (4 réponses)
Close