Close

Cette appli lutte contre la charge mentale et les rôles genrés

L'appli Maydée a pour ambition de faire progresser la répartition des tâches domestiques entre les femmes et les hommes.

Temps de lecture : < 1 minute

L’application mobile Maydée, lancée par l’association du même nom, a un objectif ambitieux : faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes en sensibilisant sur l’inégale répartition des tâches domestiques.

À lire aussi : Comment la charge mentale des femmes empire avec le confinement

Maydée, l’appli mobile qui se bat contre la charge mentale

Développée par des bénévoles grâce aux dons de particuliers et au soutien de la Région Ile-de-France et du SDFE (Service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes), l’application permet d’enregistrer, seule ou en couple, les tâches domestiques effectuées.

Le but ? Pouvoir ensuite analyser leur répartition et trouver des solutions pour plus d’égalité dans le foyer.

Les données stockées par l’appli permettent d’avoir une base tangible pour échanger avec son ou sa partenaire et pour ensuite définir, à deux, la norme de partage la plus adaptée.

Concernant les informations personnelles récoltées, pas de panique : comme il est écrit sur le site de l’association, elles ne seront jamais vendues, conformément au statut d’association loi 1901 et aux convictions de ses membres.

Tu peux accéder à l’application mobile Maydée et la télécharger depuis le site de l’association.

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

23 Mai 2020, à 11:56
Comme je l'ai dit au début de mon message, il existe déjà des outils pour gérer la répartition des tâches sans que ce soit estampillé "charge mentale dans le couple" donc je trouve cette nouvelle application superflue.
Non, tout le monde ne souffre pas de la charge mentale sauf si on considère que s'occuper de son lieu de vie, se nourrir ou avoir des vêtements propres comme quelque chose qui n'est pas nécessaire.
Et la fin de mon message voulait simplement dire que ce genre de méthode n'était pas utile dans mon quotidien.
Je n'ai jamais dit que tout le monde en souffrait, mais que tout le monde en avait une. La différence est dans la surcharge et dans la façon de la gérer, elle est parfois domestique, d'autres fois professionnelle, ou encore sociale.

Maydee semble partir d'une bonne intention, ou ils ont créé une belle histoire. Pour ma part, mon application est justement pensé pour gérer cette surcharge sans se laisser dépasser et avec plus de bienveillance que les listes classiques qui mettent souvent une pression toxique, la surcharge est en permanence prise en compte dans le développement. Mais comme pour le bio ou l'écologie, y'a des profiteurs qui surfent la vague, je ne le nie pas...
 
Voir les réactions sur le forum (28 réponses)
Close