Close

5 plantes pour dépolluer ton appart, vive l’air pur !

Savais-tu que certaines plantes pouvaient t’aider à dépolluer ton intérieur ? En voici 5 pour mieux respirer chez toi !

Temps de lecture : 3 minutes

On ne s’en rend pas forcément compte mais l’air qu’on respire chez nous est très loin d’être sain, et il est même plutôt pollué !

Les matériaux de construction, peintures, produits d’entretien, vernis, meubles ou encore revêtements de sols et de murs produisent des composants volatiles organiques qui se répandent dans notre intérieur et qui, à forte concentration, peuvent être néfastes pour la santé. 

Mais heureusement pour nos petits poumons, il existe de nombreuses variétés de plantes qui ont la capacité de dépolluer l’air en absorbant la plupart de ces substances.

En voici 5 qui, en plus de donner un petit plus à ta déco, te permettront de mieux respirer.

Le Ficus Elastica pour dépolluer ton salon

Dans son habitat naturel, le Ficus Elastica, qu’on appelle aussi « caoutchouc » peut mesurer jusqu’à 50m de hauteur ! Belle bête, n’est-ce pas ? Bon, rassure-toi, chez toi il ne devrait pas dépasser les 3m.

En plus d’améliorer la pureté de l’air, cette jolie plante n’a pas son pareil pour habiller l’angle un peu tristounet d’une grande pièce, à condition que celle-ci soit lumineuse pour que le ficus s’y sente bien.

L’Aloe Vera pour dépolluer ta salle de bains

L’Aloe Vera est plébiscité depuis des centaines d’années pour ses nombreuses vertus thérapeutiques : il apaise, assainit, répare et aide la peau à conserver un bon taux d’hydratation. En avoir un dans sa salle de bains, c’est s’assurer de ne jamais être à court de gel d’Aloe Vera pour soulager ses petits bobos.

Placé près d’une fenêtre dans une pièce lumineuse, il aidera à débarrasser l’air des substances problématiques, notamment le formaldéhyde, une substance cancérogène avérée pour l’homme d’après le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qu’on trouve dans les matériaux de construction ainsi que dans les produits d’entretien.

Le Hedera pour dépolluer ta cuisine

Le Hedera, qu’on appelle aussi « lierre », est une plante grimpante ou tombante qui a de grandes vertus dépuratives. En effet, en plus d’être très décoratif, il filtre de nombreux polluants intérieurs comme le benzène, le formaldéhyde, le toluène ainsi que le monoxyde de carbone dégagé par les appareils de chauffage.

Tu peux mettre le pot dans un joli panier, sur une étagère, ou même l’installer en hauteur, avec une suspension, afin que son beau feuillage vienne délicatement caresser ton plan de travail en terrazzo.

Le Scindapsus pour dépolluer ton bureau

Avec ses jolies feuilles en forme de cœur et ses couleurs variées, le Scindapsus fait une superbe plante décorative. Mais ce n’est pas tout ! Il a aussi la capacité d’absorber les polluants et de rendre l’air de ton intérieur plus sain.

Considérée comme une plante « porte-bonheur », n’hésite pas à l’installer dans un endroit stratégique comme ton bureau ! À toi les augmentations ou les compliments du jury grâce à ton Scindapsus !

Le Spathiphyllum pour dépolluer ta chambre

Le Spathiphyllum, aussi appelé « Fleur de lune », se caractérise par de belles et grandes feuilles vertes mais aussi par des fleurs blanc crème de toute beauté !

C’est une plante qui se contente de peu de lumière pour être en bonne santé et aider à dépolluer l’air, tu devrais donc particulièrement l’apprécier si tu préfères l’ombre à la lumière (comme Jody, je ne sais pas si tu te souviens…).

Bon, si ces plantes peuvent te donner un petit coup de pouce, le plus efficace reste encore de bien aérer toutes tes pièces une dizaine de minutes par jour afin d’évacuer les odeurs mais aussi de chasser toutes les substances chimiques polluantes.

Et toi, tu as des plantes chez toi ? Viens me donner leur petit nom dans les commentaires !

À lire aussi : 8 astuces pour ne pas faire crever tes plantes d’intérieur

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

20 Juil 2020, à 10:44
Un article récapitule comment a pu naître le mythe de la dépollution des appartements par des plantes en démarrant par des études les plus sérieuses de la NASA (difficile d’avoir un facteur d’impact plus élevé) mais dans des conditions très particulières (un volume d’air très faible de 300L totalement non représentatif de notre vie terrestre) et le marketing a fait le reste...

Les nouvelles recherches faites dans le cadre du programme Phytair, dans des conditions réelles ont d’ailleurs montré que la terre des plantes (surtout les micro organismes qui y vivent) est plus efficace que les plantes elles mêmes, mais que ça ne permet toujours pas de dépolluer un appartement.
Plantes et épuration de l'air intérieur – ADEME
Avis de non validiter de largument "des plantes dépolluantes" ; https://www.ademe.fr/sites/default/...r-plantes-et-epuration-air-interieur-2013.pdf
APPA Nord-Pas de Calais
Rapport concernant Phytair en PDF : http://www.appanpc.fr/_docs/7/Fichier/23-130218120348.pdf
 
Voir les réactions sur le forum (8 réponses)
Close