Close

Cette pub sur le post-partum a été rejetée par les Oscars et la chaîne ABC

La société Frida Mom, spécialisée dans les produits d'hygiène post-partum, s’est vu refuser la diffusion d'une publicité lors de la cérémonie des Oscars, cette dernière étant jugée trop "graphique".

Temps de lecture : 3 minutes

Il y a quelques jours, la célèbre cérémonie des Oscars était diffusée sur la chaine américaine ABC. Et comme pour chaque grand événement télévisuel, les marques tentent de placer leurs spots, souhaitant profiter de cette audience extraordinaire.

Pour cette occasion, la société Frida Mom, spécialisée dans les produits hygiéniques pour le post-partum (la période suivant l’accouchement), avait proposé une publicité au comité des Oscars et à la chaîne ABC. Mais son spot a été rejeté car jugé « trop graphique avec nudité partielle et démonstration du produit » selon l’entreprise qui a donc décidé de le diffuser sur ses propres canaux.

« La publicité que vous allez regarder a été refusée par ABC et les Oscars lors de la remise de prix cette année. Elle n’est pas à caractère « violent, politique », ou sexuel. Notre publicité n’est pas « religieuse ou obscène » et ne montre pas des « armes à feu ou des munitions ». (…) Il s’agit juste d’une nouvelle maman, à la maison avec son bébé et son nouveau corps pour la première fois. Elle [la publicité] a pourtant été rejetée. L’hygiène et le soulagement des hémorroïdes sont des sujets également bannis. »

Le rejet de cette vidéo par les Oscars et ABC fait réagir

Les réactions face à la non-diffusion télévisuelle de cette vidéo, publiée finalement sur le compte Instagram de la marque, ont été immédiates et venant du monde entier, que ce soit de la part de célébrités ou d’inconnu·es.

L’actrice Busy Philipps (Dawson) a notamment réagi sur son compte Instagram :

View this post on Instagram

This is an ad for new post partum products for women-this ad was rejected from ABC(see the repost below from the brand) I legit teared up when I just watched it. Partially because this is clearly an ad made by women who have been there and get it and partially because I DO believe so strongly that the more we can NORMALIZE A WOMAN'S BODILY EXPERIENCE IN MEDIA, the better off our culture and society will be. AND YES THAT MEANS ADS TOO. You probably don't even flinch when an Erectile Disfunction ad comes on but THIS AD IS REJECTED?! I think this is an incredible piece of advertising that accurately represents something millions of women know intimately. And I'm so fucking sick of living in a society where the act of simply BEING A WOMAN is rejected by the gatekeepers of media. Well. Shame on them and NOT on us for simply being human women. Cc: #seeher @seeher2020 #Repost ・・・ This is important. “The ad you’re about to watch was rejected by ABC & the Oscars from airing during this year’s award show. It's not “violent, political” or sexual in nature. Our ad is not “religious or lewd” and does not portray “guns or ammunition”. “Feminine hygiene & hemorrhoid relief” are also banned subjects. It’s just a new mom, home with her baby and her new body for the first time. And we wonder why new moms feel so unprepared.” —ad and words via @fridamom @abcnetwork

A post shared by Busy Philipps (@busyphilipps) on

« J’ai fondu en larmes quand je l’ai regardée. En partie parce qu’il s’agit d’une pub faite par des femmes qui ont connu ça mais aussi parce que je pense fermement que plus nous pourrons normaliser l’expérience corporelle d’une femme dans les médias, mieux notre société et notre culture se porteront (…) Vous n’avez probablement pas bronché devant une publicité sur le dysfonctionnement érectile, mais cette pub a été rejetée ? Je pense que c’est une publicité incroyable qui représente avec précision quelque chose que des millions de femmes connaissent intimement. Et je suis malade de vivre dans une société où le simple fait d’être une femme est rejeté par les gardiens des médias. »

La PDG de Frida Mom défend sa publicité sur les produits post-partum

Chelsea Hirschhorn, PDG de la société Frida Mom, a quant à elle réagi auprès de CNN :

« Nos produits aident les femmes à naviguer dans le processus de récupération post-partum qui est intimidant. Au service de cette mission, nous avons créé un portrait brut et honnête de ce à quoi les femmes peuvent s’attendre. (…) Nous avions espéré la partager avec un public aussi large que possible parce que la connaissance est la confiance, et une mère confiante est une mère meilleure et plus heureuse. Nous avons fait des progrès considérables pour faire avancer la conversation sur la récupération post-partum. (…) Bien que le rejet de notre annonce ressemble à un pas en arrière, cela ne nous dissuadera certainement pas d’amplifier notre message par tous les canaux qui restent à notre disposition. (…) C’est un rappel bienvenu que nous avons encore un long chemin à parcourir… »

Le comité des Oscars n’a pas souhaité réagir sur le refus de diffusion de cette publicité pendant leur cérémonie, tandis qu’une porte-parole de la chaine ABC a déclaré que le réseau ne commentait pas ses politiques et directives publicitaires.

Frida Mom : des campagnes de pub controversées

Ce n’est pas la première fois que la marque Frida Mom voit ses publicités rejetées : en 2018, une campagne de publicité pour des panneaux d’affichages, faisant la promotion du « MomWasher », un flacon destiné à faciliter le nettoyage de la vulve après l’accouchement, avait été rejetée dans tous les États-Unis à l’exception de New York.

En cause ? Un slogan jugé trop controversé : « Your Vagina Will Thank You », traduisible littéralement par « votre vagin vous remerciera » (le mot vagin étant utilisé ici en ce sens pour parler de toute la zone vulvaire)

Arrêtons d’édulcorer le post-partum

De façon très personnelle, j’ai trouvé cette vidéo criante de vérité. L’ambiance sonore (les cris du nouveau-né en fond, les gémissements de douleur de la mère) et les images qui peuvent être perçues comme crues et qui ne laissent pas de place à la suggestion m’ont rappelé cette période de ma vie comme si je la revivais de nouveau.

C’est une vidéo choc, vraie, qui montre enfin à quoi peuvent ressembler les jours d’après, ceux qui suivent l’accouchement, loin des fantasmes du corps qui revient à la normal tout de suite, mais plutôt avec un ventre encore rond mais vide, des lochies à n’en plus finir, des hémorroïdes, les douleurs et la fatigue. Et bon sang, ça fait du bien de voir ça !

À lire aussi : #MonPostpartum : ce qui arrive au corps après l’accouchement

J’espère vraiment qu’un jour il sera possible de regarder des publicités à la publicité traitant du post-partum sans que l’on doive édulcorer la réalité !

Et toi, que penses-tu de cette publicité ? Viens en parler dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

15 Fev 2020, à 10:27
Je ne suis pas directement « concerné » puisque je suis un homme, mais je ne vois pas ce que cette pub a de choquant. Et encore moins en quoi sa censure est justifiée. Ça montre juste une réalité (douloureuse) avec pour objectifs de faire la pub de la marque.Je dois vivre dans un monde de bisounours.
 
Voir les réactions sur le forum (15 réponses)
Close