Close

Que faire pendant un week-end à Marseille ?

Cette semaine, Rockie t'emmène découvrir les bons plans et bonnes adresses d'Irène à Marseille. De quoi s'organiser un petit week-end sympa ou repérer des bons spots si tu viens d'emménager dans la ville.

Temps de lecture : 3 minutes

Que faire à ? Cet article est le premier d’une série dédiée aux conseils voyages/sorties. J’ai demandé à Irène, lectrice de Rockie âgée de 26 ans, travaillant dans la communication et végétarienne, de me donner ses bons plans à Marseille, une ville où elle vit depuis un an et qu’elle adore.

 

Tu veux participer en me parlant de ta ville ? Envoie-moi entre 5 et 10 bonnes adresses (musées, resto, balades, sorties, etc) à l’adresse : salut@rockiemag.com

Le quartier de Noailles et son marché

On démarre le week-end dans le quartier de Noailles, vivant et très métissé. Situé au-dessus du vieux Port, tu le trouveras en remontant la Cannebière. C’est là que vit Irène, et elle adore particulièrement l’énorme marché qui se tient sur la place des Capucins du lundi au samedi, dès 8h du matin.

« On y trouve énormément de stands avec plein de spécialités méditerranéennes (falafels, etc). C’est idéal pour se faire un bon pique-nique pas cher. L’ambiance est aussi assez dépaysante et on se sent vraiment au cœur de la Méditerranée », explique Irène.

Le Vieux-Port et le Mucem

Tu peux poursuivre la balade en redescendant vers le Vieux-Port et le Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). Tu peux monter dans les dentelles qui entourent le musée et avoir une très belle vue sur Marseille et/ou aller te balader sur le fort Saint-Jean et te poser sur les bancs au soleil tout en profitant du paysage.

« Concernant le Mucem en lui-même, c’est à toi de voir si certaines thématiques des expos temporaires t’intéressent… », glisse Irène.

View this post on Instagram

Summer dip

A post shared by Maxwell (@maxyny) on

Aller se balader sur les îles du Frioul ou dans les calanques

Si tu as des envies de nature, Marseille c’est vraiment le bon plan. Il y a plein de balades accessibles depuis la ville, même sans voiture, comme me l’a expliqué Irène qui se réjouit d’avoir le magnifique parc naturel des calanques aussi près de la ville.

Tu peux par exemple prendre le bateau (à partir du quai de la Fraternité sur le Vieux-Port) pour aller sur les îles du Frioul (environ 10 euros l’aller-retour par personne). Il y a des départs toute la journée et plein de jolies promenades à faire là-bas.

Autre possibilité : prendre le train depuis la gare Saint-Charles. Le TER en direction de Miramas longe la fameuse « Côte bleue » (pour la couleur de ses eaux) pendant 1h15 et donne à voir de superbes paysages. Vous pouvez descendre à mi-parcours pour faire une balade, aller se baigner dans une calanque, longer le sentier des douaniers, et reprendre le train à une autre gare. Plus d’infos sur les randos accessibles sur ce site. 

Enfin, si tu préfères le bus au train. Tu peux prendre le bus 21 depuis le rond-point du Prado direction Luminy, descendre au terminus et accéder ainsi facilement aux calanques de Sugiton et Morgiou (en moins d’une heure de marche). Plus d’infos ici. 

La friche de la Belle de Mai

J’espère que la randonné et l’air marin ne t’ont pas trop fatigué·e, car ce soir, c’est direction la Friche de la Belle de Mai. Cette immense « fabrique artistique » installée dans une ancienne usine à tabac accueille de nombreux événements (concerts, spectacles, ateliers, etc).

« C’est un de mes lieux préférés à Marseille », assure Irène. « Il y a à la fois des gens qui travaillent ici tous les jours (des associations, des entreprises culturelles) et des personnes qui viennent profiter du restaurant, du skate-park, du toit-terrasse, des expositions et de la très chouette programmation musicale ».

L’incroyable brunch chez Nour

Après une petite grasse matinée, pour te remettre de la soirée de la veille, Irène te conseille de filer au centre culturel égyptien, pour te régaler de l’incroyable brunch de la Cantine de Nour, (17 euros à volonté) avec une multitudes d’options pour les personnes végétariennes.

« Tu peux t’assoir au sol sur des coussins, il y a du très bon thé et un toit terrasse pour se poser au soleil », précise Irène.

Balades street-art et moulage de vulves

Tu peux ensuite poursuivre tranquillement la journée en te baladant dans le centre-ville à la recherche de street art, notamment dans le quartier du Panier et sur le cours Julien.

« Il y a une artiste féministe qui réalise des moulages de vulves à Marseille », explique Irène. « Elle fait ça dans un but scientifique, pédagogique, militant et c’est très chouette de voir autant de vulves différentes ! »

Le vallon des Auffes pour finir le week-end au calme

Enfin, tu peux conclure ce week-end en beauté en te rendant dans le vallon des Auffes (grâce à la ligne de bus 83), où tu trouveras un petit port adorable coincé entre deux falaises.

Tu pourras y manger dans l’un des restaurants ayant la plus belle vue de Marseille, ou y boire des coups au coucher du soleil.

Il y a aussi plein d’événements qui sont organisés là-bas pendant l’été, comme des apéros ou des afterworks avec de la musique en fin de journée. Merci encore Irène pour ses bons plans et à très bientôt à Marseille !

N’hésite pas à ajouter tes recommandations dans les commentaires ou à m’envoyer ton propre city-guide sur la ville où tu habites à l’adresse salut@rockiemag.com.

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

30 Juin 2019, à 07:45
Owi on parle de chez moi ! Pareil que dis plus haut, je ne comprends pas trop l attrait pour Noailles. C est vraiment la misère, et perdre un jour de tourisme pour aller constater la pauvreté des gens et pour uniquement profiter du marché pas cher je suis pas sure que ce soit génial. Sinon le parc longchamps avec son museum d histoire naturel, le magnifique parc Borely, l anse de malmousque (petit quartier en bord de mer coupé du monde), les goudes (petit village de pêcheurs très excentré mais qui fait parti de Marseille) où on peut y faire une super ballade avec vue sur toute la baie, la vieille charité (pour celles et eux qui aiment les musées), le roucas blanc et la rue mistral avec des maisons de maître absolument incroyable. Bref et sinon je valide les recommandations de l article (sauf noaille quoi et la friche). Il y a de quoi faire à Marseille et pour tous les goûts
 
Voir les réactions sur le forum (8 réponses)
Close