Close

Queen Camille prouve que l’amitié homme/femme est possible

Camille est partie en voyage au Maroc avec un inconnu, et elle se demande si l'amitié entre les hommes et les femmes, sans relation sexuelle, est possible ou non.

Temps de lecture : 4 minutes

Bon, je ne te présente pas Queen Camille, n’est-ce pas ? Cette personne de qualité extrême a quitté madmoiZelle il y a un peu plus d’un mois maintenant. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’elle continue à poster des vidéos sur sa page YouTube.

Vendredi dernier, elle en a publié une tout particulièrement cool et intéressante :

Partir en vacances avec un mec inconnu

Comme elle l’explique dans l’introduction de sa vidéo, elle a décidé de partir en vacances avec un mec qu’elle connaissait à peine : Fares Mekideche, connu pour faire du stand-up au pays des caribous. Ils avaient passé seulement deux soirées ensemble avant qu’ils ne décident de s’envoler pour le Maroc.

Ce voyage avait un but (en dehors de kiffer les paysages ouf du pays et les vacances à l’étranger) : vérifier si l’amitié entre un homme et une femme existe vraiment, et s’il est possible de partir entre personnes hétérosexuelles sans vouloir se choper mutuellement la nouille.

Dans cette vidéo, on en apprend un peu plus sur la personnalité de l’humoriste, à savoir qu’il est, de base, capable d’avoir des copines sans vouloir et sans avoir envie de coucher avec. Ce qui n’est pas le cas de tous les mecs hétéro, right ?

Le manque de représentation des amitiés hommes femmes dans la pop culture

Camille développe une réflexion intéressante sur le fait que l’amitié entre les hommes et les femmes, sans qu’il n’y ait eu de relation sexuelle ou avec de l’ambiguïté, soit difficile à imaginer : il n’y a pas franchement d’exemples et de modèles dans la pop culture, que ce soit dans les séries ou dans les films, notamment.

Si l’amitié entre les personnes du sexe opposé est représentée, c’est parce que l’un des protagonistes est gay, et qu’une relation sexuelle est, par conséquent, impossible. Or, elle est possible, la preuve avec cette vidéo.

Personnellement, j’ai toujours entendu dire « Ça n’existe pas, l’amitié entre les mecs et les filles. Y en a forcément un des deux qui en a envie, et si ça ne se fait pas forcément, c’est parce que l’un des deux se fait friendzoner avant. »

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais c’est vrai que pour ma part ça a toujours été le cas. Soit les mecs qui étaient mes amis n’étaient pas intéressés par moi sexuellement, soit ils ne m’intéressaient pas, soit nous avions déjà eu des relations et avions préféré rester amis plutôt qu’amants, parce que cette forme de relation nous convenait mieux.

Mais dans tous les cas, soit l’envie de l’un ou de l’autre était là, soit le passage à l’acte avait déjà été fait. Je n’ai jamais connu une amitié avec un mec – hétéro – sans qu’il y ait ce petit truc sous-jacent.

L’amitié entre les femmes et les hommes : ça existe

Fares a cette réflexion que je trouve intéressante, et qui a été filmée par Camille :

Il y a tellement plus de richesse à explorer le temps avec une femme comme étant sa pote, que d’avoir juste une expérience de « vagin ». Peut-être qu’en ayant déjà eu beaucoup d’expériences en ce sens, tu te dis qu’en arrivant trop vite au bout de l’intrigue, le film est nul. (…) C’est juste, qu’à la base, on est éduqué par nos mères ou principalement par des femmes, et avec la puberté on passe à l’aspect « chasseurs ». Les meufs deviennent des partenaires, alors qu’à la base nous les voyions comme nos mamans, ou nos soeurs ».

Concernant cette amitié et cette complicité avec les femmes qu’il semble adorer, il ajoute :

C’est comme le couple, mais sans les problèmes.

Je suis plutôt d’accord avec ce qu’il dit et son interprétation, pas toi ?

La solution de Camille pour préserver l’amitié homme/femme

Pourquoi vouloir passer par l’étape « sexe » avec un ou une amie ? C’est une vraie question hein. Pourquoi voulons-nous toujours avoir ce jeu de séduction ? Pourquoi ne pouvons-nous pas nous contenter de l’amitié, et juste de l’amitié, de l’autre ?

Dès le départ, Fares a dit qu’il voyait immédiatement Camille comme une nouvelle amie. Ça n’enlevait rien au fait qu’il la trouvait « charmante », mais il l’a tout de suite considérée comme une pote, et non pas comme une potentielle partenaire. Comme quoi, le désir pour l’autre n’empêche pas la simple amitié.

Mais comment résister si vraiment l’appel du cul est trop fort et qu’on ne veut pourtant pas passer à l’étape suivante ?

Camille a la solution, appuyée par Fares : la masturbation. Ils l’avouent tous les deux, ils se sont titillés chacun de leur côté pendant ces vacances.

Vous savez maintenant comment rester ami·e avec vos amis : masturbez-vous.

C’est une solution : une fois que l’impulsion du désir sexuel est passée, les pendules se remettent à l’heure, et l’amitié continue, sans qu’il n’y ait eu d’interaction avec l’autre.

Peut-être que ça peut aider de se dire que certes, l’envie de cul était là, mais qu’elle n’avait pas forcément de lien avec la personne qui était présente, et que la masturbation peut aider à calmer les ardeurs.

À lire aussi : Comment et QUAND se branler tranquillement quand on vit à deux ?

Et toi, qu’est ce que tu en penses ? Tu crois en l’amitié homme/femme ? Est-ce que c’est un mythe comme les licornes, ou bien un vrai truc qui existe sans que l’une des deux parties (ou même les deux) en souffre ? Dis moi tout, je suis toute ouïe. 

 

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

28 Mar 2020, à 09:00
@pravda1917 c’est pour cela que je nuance à la fin, cependant je n’ai pas constaté cet éloignement avec mes amies femmes, et il se trouve qu’avec ces garçons il y avait effectivement eu du désir puisqu’ils me l’avaient dit à un moment où a un autre. A partir de là, il est difficile de ne pas faire le lien.
 
Voir les réactions sur le forum (21 réponses)
Close