Close

3 recettes de pâtes pour changer des carbonara cet hiver

En cette journée mondiale des pâtes, Clémence te propose trois recettes originales, faciles à réaliser et bien adaptées à la saison. Comprendre : réconfortantes.

Temps de lecture : 5 minutes

Il paraît que le 25 octobre, c’est la journée mondiale des pâtes. Bon, je t’avoue que chez moi la journée des pâtes c’est un peu tous les jours vu qu’elles représentent quasiment 50% de mon alimentation.

Et quand les jours commencent à raccourcir et que la bise fut venue (La Fontaine sors de ce corps !), j’ai quelques recettes fétiches et un peu originales à base de pâtes qui me réconfortent à tous les coups.

En voici trois, rien que pour tes beaux yeux intestins ! (Avec des proportions faites un peu au doigt mouillé, parce que je suis nulle pour estimer les quantités, désolée…).

1 – Ma recette des linguines aux épinards

Si je suis condamnée à ne manger qu’un seul plat jusqu’à la fin de mes jours, c’est probablement celui-ci que je sélectionnerai car je suis tout bonnement incapable de m’en lasser. C’est une super manière de manger des épinards quand on pense ne pas aimer ça, et ça tombe bien, c’est un légume de saison !

Ingrédients (pour deux personnes – à peu près)

  • Des linguines (un genre de spaghettis plats a.k.a les meilleures pâtes du monde)
  • Des épinards frais (compte un gros sachet pour deux personnes, ça réduit un max à la cuisson)
  • Un gros oignon
  • Deux gousses d’ail (ou plus si tu prévois d’aller chasser des vampires)
  • 1 pot de pulpe de tomates
  • 5 cuillères à soupe de crème fraiche (ou de crème de soja si tu es du côté vegan de la force)
  • Du parmesan (facultatif)

Étape 1 : Lave les feuilles d’épinards fraîches et équeute-les (= enlève la tige dure). C’est la partie la plus pénible de la recette. Puis hache-les pour en faire des lamelles d’environ 1 cm de large. Attention à tes doigts pendant cette étape, j’ai déjà perdu un bout de mon majeur gauche dans la bataille.

Attention les doigts, tudieu !

Étape 2 : Épluche et coupe ton oignon et ton ail en tous petits morceaux. Fais d’abord revenir à feu moyen l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Quand il commence à se colorer, ajoute l’ail, puis les épinards en lamelles. Continue à faire revenir à feu moyen en remuant régulièrement pour que ça ne crame pas.

Pendant ce temps, fais bouillir de l’eau pour la cuisson des linguines. Pour la durée, bah fie-toi au paquet ou à tes papilles.

Étape 3 : Quand les épinards ont bien réduit et ressemblent à des paquets de cheveux verts dans le siphon du lavabo (miam !), baisse le feu et ajoute la pulpe de tomates et la crème fraîche. Couvre et laisse mijoter le temps que les pâtes cuisent. Pense aussi à saler – poivrer ta sauce.

Étape 4 : Égoutte les linguines, mélange-les avec la sauce et sers tout ça dans une assiette creuse, avec du parmesan si tu aimes ça.

2 – Ma recette de la croziflette végé

Tu aimes la tartiflette (patates – lardons – oignons – reblochon) ? Tu vas adorer la croziflette, sa version avec des pâtes !

Ingrédients

  • Des crozets, petites pâtes savoyardes au sarrasin de forme carrée (compte 100g par personne si vous avez un bon coup de fourchette)
  • Un reblochon (un demi ça suffit si vous n’êtes que 2 ou 3 à table, et après vous pouvez manger le reste nature toute la semaine. MIOM MIOM)
  • Un gros oignon ou même deux, soyons folles !
  • Quelques champignons de Paris (genre, 3/4 par personne)
  • Du vin blanc de cuisine (ou un fond de bouteille qui traîne)

Et j’arrête tout de suite les hérétiques qui voudraient y mettre de la crème, c’est NON, le rebloch’ suffit ! Par contre, si vous mangez de la viande, vous pouvez ajouter des lardons, mais attention ça sera salé, donc pas la peine de rajouter du sel ensuite.

Étape 1 : Fais préchauffer ton four à 180°.

Étape 2 : Épluche et coupe les oignons en lamelles. Fais-les revenir dans de l’huile d’olive à feu moyen en remuant de temps en temps. En attendant qu’ils colorent, lave les champignons et coupe-les en lamelles. Puis ajoute-les aux oignons et continue de remuer régulièrement. Il faut que ça fasse un petit bruit de grésillement, mais sans cramer. (C’est aussi le moment où tu peux ajouter les lardons si c’est ton kiff).

Étape 3 : Déglace le tout au vin blanc. En vrai, je sais pas trop ce que ça veut dire, mais moi, personnellement, quand les oignons et les champignons commencent à être un peu bruns (mais pas cramés, j’insiste), je verse du vin dans la poêle et j’attends que les légumes absorbent un peu le vin. Pendant ce temps, mets de l’eau salée à bouillir pour faire cuire les crozets.

Étape 4 : Quand les crozets sont très al dente (ils vont continuer à cuire un peu dans le four), égoutte-les et mélange-les dans la poêle avec les oignons et les champignons, sale/poivre et verse ton mélange dans un plat qui va au four.

Étape 5 : Coupe ton reblochon en deux, puis à nouveau en deux dans l’épaisseur. Tu vas te retrouver avec quatre morceaux assez fins que tu poses au-dessus de ton mélange, croûte vers le haut. Il ne te reste plus qu’à tout mettre au four pendant 15/20 minutes, le temps que le reblochon fonde sur les pâtes et que sa croûte devienne croustillante.

Et maintenant, régale-toi avec une petite salade verte à côté si tu as besoin de fraîcheur.

3 – Ma recette de gratin de ravioles au saumon (ou à ce que tu veux)

Tu connais les ravioles ? Ce sont des toutes petites pâtes vertes farcies aux herbes et au fromage qui viennent du Dauphiné et c’est LA MEILLEURE CHOSE AU MONDE.

Tu peux les manger simplement cuites à l’eau avec de la crème et des fines herbes, grillées en salade composée, ou cuites en gratin – mon option préférée en hiver, surtout que la recette est ultra simple.

Ingrédients 

  • Des ravioles du Dauphiné (compte un paquet pour deux personnes)
  • Un pot de crème liquide (fraîche ou de soja)
  • Du gruyère râpé
  • 4 tranches de saumon fumé (ou de truite fumée)

Éventuellement, tu peux ajouter des épinards (frais ou congelés) ou des courgettes si tu veux manger des légumes. Dans ce cas, il faut d’abord les couper en fines lamelles puis les faire revenir dans de l’huile d’olive à feu moyen pendant environ 10 minutes avant de passer à l’étape 1.

Étape 1 : Préchauffe ton four à 180°. Puis commence à monter ton gratin dans un plat beurré qui va au four en empilant successivement : une plaque de ravioles (crues, pas la peine de les faire précuire), de la crème, une tranche de saumon, (des légumes), de la crème, une plaque de ravioles, etc.

Étape 2 : Remets un peu de crème sur ta dernière plaque de ravioles, puis parsème du gruyère râpé sur le dessus de ton gratin et enfourne pendant 15/20 minutes.

Étape 3 : C’est prêt ! Il te reste à manger ça avec de la salade verte ou une petite soupe de légumes. (A priori, le gratin cale bien, donc sers des petites portions aux convives).

Sache qu’il existe une version de ce gratin tout aussi délicieuse où je remplace le saumon par des tranches de bûche de chèvre et du miel. Mais globalement, tu peux tester tes propres mélanges pour trouver l’association parfaite.

Et toi, c’est quoi tes recettes de pâtes préférées ? Viens les partager dans les commentaires !

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

31 Oct 2019, à 15:51
J'ai presque testé la recette aux épinards....
Mais bon ça à vrillé...Faut pas poser de questions aux invités sur ce qu'ils aiment
Au final j'ai fait des pâtes. A coté des épinard à l'ail. A côté une sauce tomate. A côté une sauce au saumon.
Car pour l'un fallait pas que tous les aliments soient mélangés, l'autre mange très peu de légumes, untel n'aime pas la sauce tomate ET les épinards....et gnagnagni et gnagnagna (c'est pour ça que j'aime pas inviter les gens pour un repas....sont chiant les gens! ils aiment pas tout comme moi!!!)
 
Voir les réactions sur le forum (28 réponses)
Close