Close

Mes jeux de société préférés

Si tu cherches des idées pour occuper les longues soirées d’hiver, cette sélection de jeux de société devrait te plaire.

Temps de lecture : 7 minutes

Depuis toute petite, j’adore les jeux de société même si j’ai mis un peu de temps à accepter de perdre (qui a dit : “c’est pas encore tout à fait réglé ce problème ?!”).

J’adore la palette d’émotions que l’on ressent au fil d’une partie (excitation, stress, joie intense, déception…) et j’aime bien aussi le principe d’être rassemblé·es autour d’une même activité pour plusieurs minutes ou heures.

J’ai du bol : je partage ma vie avec quelqu’un qui aime ça autant que moi, si ce n’est plus… Au lycée, il organisait des parties géantes de loup-garou. Aujourd’hui, on aime bien découvrir ensemble des jeux et les faire découvrir aux autres.

Voici une petite sélection des jeux auxquels je préfère jouer (et que j’ai le plus offerts) ces dernières années, avec des valeurs sûres et d’autres moins connus.

1 – Pour jouer avec des potes

  • Les colons de Catane

3-4 joueurs (une extension permet d’aller jusqu’à 6 joueurs)

Ce jeu allemand, né au début des années 1990, connaît un succès phénoménal avec déjà plus de 27 millions d’exemplaires vendus dans le monde. Et c’est bien normal : il est génial ! Le principe est simple : tous les joueurs débarquent sur une île et doivent s’y implanter en construisant des villes et des routes grâce aux ressources récupérées au fil de la partie.

Ce que j’aime dans ce jeu, c’est qu’il est très complet. Il y a une dimension hasard (tu lances des dés pour savoir quelles ressources tu récupères), une dimension stratégie (tu choisis où implanter tes villes sur la carte et quelles ressources privilégier) et une dimension négociation (tu peux essayer de faire du commerce avec les autres joueurs pour récupérer des ressources manquantes).

Ah, et la bonne nouvelle, c’est qu’il est plutôt simple à prendre en main et qu’on peut y jouer à partir de dix ans, à condition de savoir gérer sa frustration car c’est un jeu où l’on peut vite se sentir victime d’un destin facétieux qui s’acharne à ne pas te donner les bonnes ressources.

Même si les règles sont simples, les stratégies et possibilités sont quand même très variées, donc on ne se lasse pas d’y jouer. Dans mon cas, je crois qu’on pourrait même parler d’obsession… J’aime TELLEMENT ce jeu que je suis prête à échanger des tours de vaisselle contre la promesse d’y jouer dans le weekend, c’est dire !

Tu peux le trouver assez facilement en boutique ou le commander sur le site de Cultura.

Nota Bene : En cliquant sur les liens dans l’article pour te procurer les jeux de société, tu soutiens financièrement Rockie puisque Cultura nous reverse quelques centimes par achat. Mais si tu préfères, tu peux aussi bien sûr aller l’acheter dans une boutique de jeux près de chez toi.  

  • Codenames

De 2 à 10 joueurs

À plusieurs reprises, ce jeu a séduit des proches qui d’habitude n’aiment pas trop les jeux de société (Oui, ça existe. Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?).

C’est un jeu qui fait chauffer les cellules grises et qui est très utile pour briser la glace entre des personnes qui ne se connaissent pas forcément. En plus, les parties sont assez courtes, donc on peut en faire plusieurs ou sortir le jeu juste pour 30 minutes.

Une partie de Code names voit s’affronter deux équipes : les bleus et les rouges. une grille de mots est posée sur la table et seul un joueur de chaque équipe sait quels sont les mots bleus et quels sont les mots rouges. Charge à lui de donner de bons indices pour guider son équipe vers les bons mots, sans les envoyer vers ceux du camp adverse.

Ce jeu fonctionne par association d’idées : pour l’apprécier, il faut aimer manier les mots et leurs subtilités. Le truc chouette, c’est qu’on peut être nombreux à y jouer et qu’on est donc plusieurs dans une équipe à s’engueuler discuter ensemble pour trouver les bons mots associés à l’indice.

Tu peux le trouver assez facilement en boutique ou le commander sur le site de Cultura. 

  • Secret Hitler

De 2 à 5 joueurs

Tu connais le jeu du loup-garou ? Secret Hitler en est une variante améliorée. Déjà, on peut y jouer à partir de 5 personnes, alors qu’avec le loup-garou il faut avoir au moins une colonie de vacances sous la main, mais en plus, personne ne meurt à chaque tour. Tu ne passes donc pas trois plombes à t’ennuyer comme un rat mort parce que tu t’es fait buter au premier tour par un jury populaire alors que tu n’étais qu’un gentil villageois innocent.

En début de partie, tu reçois une carte t’indiquant ton rôle secret : tu es soit libéral, soit fasciste, soit Hitler. Pour gagner, les fascistes ont pour objectif de faire passer un maximum de lois fascistes, les libéraux un maximum de loi libérales, et surtout, ils ne doivent pas élire Hitler chancelier.

À chaque tour, on vote pour élire un président et un chancelier, ce sont ensuite eux qui vont décider des lois qui passent.

Secret Hitler est un bon jeu de bluff, avec de la suspicion, des regards en coin, de la mauvaise foi et des accusations gratuites. Il a été créé par des Américains, farouches opposants à Trump, qui voulaient faire réfléchir sur le fonctionnement de la démocratie et le risque fasciste.

Lancé grâce à une campagne kickstarter aux États-Unis, le jeu est encore un peu compliqué à trouver en France : tu peux commander une version en anglais (il faut compter 40 € + les frais de port). Sinon, il y a aussi une version à imprimer chez toi pour les petits budgets.

  • Blanc manger Coco

3 joueurs minimum (mais plus on est de fous, plus on rit)

Blanc Manger Coco est la version française du célèbre jeu américain “Cards against Humanity”. Très bon jeu d’apéro (ou plutôt de fin de dîner arrosé) il peut soit créer du malaise, soit des gros fous rires… Tout dépend des personnes avec qui tu y joues.

Dans Blanc Manger Coco, il y a deux types de cartes : celles avec des phrases à trous, et celles avec des expressions susceptibles de compléter ces trous.

À chacun·e de choisir une carte pour compléter la phrase à trou le mieux possible, en étant trash, absurde, scatophile… (à toi de voir). Celui ou celle qui fait la proposition jugée la plus drôle par le ou la meneuse du jeu l’emporte. Bien connaître l’humour de vos différents potes est donc une bonne idée pour gagner.

Par contre, si vous êtes féministe et que vous n’avez que des amis sexistes (dur !) ce n’est peut-être pas le meilleur jeu à sortir du placard. À éviter aussi avec les parents ou grands-parents pudibonds : les blagues sexuelles sont légion.

Tu peux le trouver assez facilement en boutique ou le commander sur le site de Cultura.

2 – Pour jouer en famille (avec des enfants donc)

  • L’Île interdite

À partir de 10 ans

C’est le premier jeu coopératif auquel j’ai joué. Les joueurs composent une équipe d’aventuriers (2 à 5 personnes) qui débarquent sur une île et doivent mettre leurs compétences en commun pour récupérer des trésors et quitter l’île avant qu’elle ne soit complètement inondée.

On ne se bat donc pas les uns contre les autres dans ce jeu, mais on élabore ensemble des stratégies pour que tout le monde gagne (ou que tout le monde perde si on se foire).

L’Île interdite est un jeu qui date de 2010 et il n’est pas simple à trouver en magasin aujourd’hui, mais son éditeur a sorti un nouveau jeu « Le Désert Interdit » qui fonctionne avec les mêmes mécaniques de jeu. Je ne l’ai pas encore essayé, mais je pense qu’il devrait aussi me plaire.

Tu peux trouver le Désert Interdit en boutique ou le commander sur le site de Cultura.

  • Dixit

À partir de 8 ans

Dixit est vraiment un énorme coup de coeur dans ma famille, ma belle-famille et mon groupe d’amis. On y joue à 4, 5 ou 6 joueurs avec des cartes recouvertes d’illustrations très poétiques et oniriques, avec pleins de détails cachés.

Chacun son tour, on doit donner un indice à ses partenaires de jeu pour qu’ils tentent de retrouver notre carte parmi d’autres. L’objectif : être suffisamment précis pour qu’au moins un ou une joueuse trouve la bonne carte, mais suffisamment flou pour que certain·es se trompent.

C’est un jeu qui sollicite la créativité et l’imagination et je ne me lasse pas d’admirer les si belles illustrations.

Tu peux le trouver assez facilement en boutique ou le commander sur le site de Cultura.

  • La guerre des moutons

À partir de 7 ans

Ce jeu se joue à 2, 3 ou 4 joueurs. Il s’agit de construire le plus grand enclos de moutons de la bonne couleur en posant des tuiles sur le plateau de jeu (un peu comme des dominos), et en se méfiant des loups. C’est l’un des rares jeux que je connais où les jeunes enfants s’amusent autant que les adultes en jouant ensemble.

C’est sans doute l’un des premiers jeux auxquels j’ai joué avec mon petit frère qui a 12 ans de moins que moi. Maintenant, il a grandi et on est passé à d’autres types de jeux, mais j’ai hâte de ressortir la boite pour la prochaine génération.

Le jeu est en rupture de stock pour l’instant dans de nombreux magasins, mais il devrait être réédité très bientôt.

  • Bazar Bizarre

À partir de 6 ans

Ce chouette jeu d’observation et de rapidité peut occuper entre 2 et 8 personnes. Les parties sont courtes et animées. C’est un genre de Jungle Speed, plus accessible pour les enfants (et moins brutal).

J’ai découvert ce petit jeu avec mes cousins de 9 et 6 ans pendant les vacances de la Toussaint, et on s’est bien amusés. Méga bonus : ils peuvent y jouer seuls pendant de longues minutes sans se disputer. Bref, un bon cadeau à offrir aux parents de votre entourage qui veulent du calme.

Tu peux le trouver assez facilement en boutique ou le commander sur le site de Cultura.

Et toi, quels sont tes jeux préférés ? Suggère-les moi dans les commentaires, ça me servira pour les prochains cadeaux d’anniversaire.

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

20 Mai 2019, à 21:58
Un jeu que j'ai découvert récemment: Greenville 1989.

On est plongé dans un mélange monde réel/fantastico-horrifique. On a chacun une carte représentant un lieu, et sur base de ça, on doit inventer une histoire sur ce qu'on y fait et où on va après. Puis une série de cartes est placée sur le jeu et le maître de jeu -qui change à chaque tour- vote secrètement pour quelle carte représente le mieux la suite de l'histoire de chaque joueur, puis ce sont les joueurs qui votent et ensuite, on compare. Pour les joueurs où les choix correspondent, ils piochent une nouvelle carte et continuent leur histoire en se basant sur celle-ci. Pour ceux où a ne correspond pas, ils avancent leur pion, la partie étant perdue si il avance trop loin et restent sur la même carte.

Je sais pas si c'est clair, c'est assez dur à décrire. Ça fait beaucoup travailler l'imagination et les graphismes sont superbes.
 
Voir les réactions sur le forum (86 réponses)
Close