Close

6 séries avec des héroïnes intéressantes

Voici une sélection de séries avec des héroïnes intéressantes, avec des personnalités complexes et loin des clichés. À regarder les yeux fermés (oui, bon, tu vois l'idée...).

Temps de lecture : 6 minutes

Regarder des séries, je trouve ça chouette. Et si en plus, elles mettent en scène des femmes, avec des personnalités complexes et intéressantes, je suis complètement conquise. Je crois que c’est même devenu l’un de mes critères essentiels pour choisir de nouvelles séries à regarder.

Je t’avais déjà parlé sur Rockie de la série Outlander pour son traitement réussi des scènes de sexe. J’aurais pu aussi te la recommander pour son héroïne, Claire Beauchamp. Indépendante, têtue, et courageuse, Claire est à la fois très impliquée dans sa vocation de médecin, et attachée aux hommes de sa vie et à ses enfants. Bref, elle est loin d’être un personnage stéréotypé.

Voici 6 autres séries qui laissent la part belle aux femmes, chacune dans des univers différents.

1. Orange is the New Black, le chœur des femmes

Impossible de commencer cette sélection sans te parler d’Orange is the New Black. Cette série chorale est sans doute l’oeuvre la plus inclusive que je connaisse. Elle met en scène dans la prison pour femmes de Litchfield, des héroïnes de tous les âges, de toutes les couleurs avec des orientations sexuelles et des milieux sociaux variés.

La série raconte leur quotidien dans l’univers carcéral mais revient également sur le passé de chacune d’entre elles via des flashbacks. Un bon moyen de donner à voir la complexité de chacune, leur caractère, rêves et motivations. Le tout sans manichéisme : à de rares exceptions près, il n’y a pas de gentille ou de méchante, juste des humaines, toutes différentes et intéressantes (même si bien sûr, j’ai des chouchoutes et d’autres qui m’exaspèrent).

En plus de toutes ces qualités, Orange is the New Black est une série qui nous tient en haleine depuis six ans, avec du suspens, des rebondissements et de l’émotion. Bref, c’est mon énorme coup de cœur.

Copyright Netflix

>>> Six saisons à voir sur Netflix. Septième (et dernière) attendue à l’été 2019

2. The marvellous Mrs Maisel, l’humour au féminin

En 1958, Miriam Maisel dite “Midge” est mariée et mère au foyer avec deux enfants en bas âge. Elle n’a pas encore trente ans mais elle est déjà une épouse modèle. Elle encourage même son mari Joel, employé de bureau, à devenir humoriste en l’accompagnant à des scènes ouvertes… Mais un jour, tout bascule. Elle apprend que son mari la trompe et se découvre un talent insoupçonné pour le stand-up.

La métamorphose de Midge est un régal. J’ai adoré suivre son combat avec sa géniale agente Susie pour s’imposer dans un monde de l’humour très masculin et une société très patriarcale. The marvellous Mrs Maisel donne à voir avec justesse le processus d’écriture et de mise en scène des spectacles de stand up, et les difficultés rencontrées par celles et ceux qui veulent en faire leur profession.

La série a beau se passer dans les années 1960, elle aborde plein de thèmes intemporels : le rapport au corps, les relations amoureuses et familiales, le syndrome de l’imposteur, le sens de la vie…

Copyright FR_tmdb

>>> Deux saisons à voir sur Amazon Prime. Une troisième est en préparation.

3. Dix pour cent, derrière les paillettes

C’est la seule série française de ma sélection et elle vaut vraiment le coup. Dix pour cent raconte avec humour et sensibilité le quotidien d’une agence artistique avec plusieurs agent·es qui accompagnent des acteurs et actrices. Chaque épisode voit apparaître des guest-stars (Monica Belluci, Isabelle Adjani, Virginie Effira, etc) qui jouent leur propre rôle mais ce sont surtout les employé·es de l’agence qui m’ont intéressée.

Plusieurs femmes y travaillent, dont l’agente Andréa Martel (incarnée par la géniale Camille Cottin). Cette dernière semble au premier abord être ambitieuse et dure, voire complètement insensible – elle enchaîne les conquêtes féminines et brise des cœurs sans états d’âmes. Mais au fil des épisodes, elle dévoile un côté plus sensible et touchant, via son amitié avec Gabriel et tombe même profondément amoureuse.

J’ai été fascinée par ce personnage, et j’ai aussi beaucoup aimé son assistante Camille, l’autre agente Arlette (enfin une femme de plus de 50 ans qui s’est réalisée autrement que par la maternité !) et leurs collaboratrices Noémie et Sophia.

Copyright Christophe Brachet-Mon Voisin Productions

>>> Trois saisons à voir sur Netflix. Une quatrième saison est en cours d’écriture.

4. Downton Abbey, rivalités entre sœurs

C’est sans doute la série britannique que j’ai le plus recommandée dans mon entourage. Downton Abbey raconte le quotidien d’une famille de nobles dans l’Angleterre du début du XXème siècle. Le monde tel qu’ils le connaissent va radicalement changer en quelques années (électricité, téléphone, automobile, difficultés à entretenir le domaine et un grand nombre de domestiques, etc).

La série suit notamment les pérégrinations des trois sœurs Crawley : Mary, Edith et Sybil. Très différentes les unes des autres, elles entretiennent entre elles des relations parfois conflictuelles et souvent aimantes. Au fil de la série, leurs caractères se dévoilent peu à peu et dépassent un peu les stérotypes des premiers épisodes (Mary, la vaniteuse égoïste, Edith, la jalouse qui manque de confiance en elle, Sybil l’idéaliste).

La série raconte aussi bien leur vie que celles de leurs domestiques et femmes de chambre, avec un vrai discours autour de l’émancipation des femmes, quelle que soit leur condition. Downton Abbey est une série pleine de rebondissements, d’émotions, d’accent anglais et de costumes d’époques. Et elle se savoure comme un scone avec une tasse de thé.

Copyright Independent television (ITV)

>>> Six saisons à voir en DVD. (Clique ici si tu veux le commander sur le site de la Fnac tout en reversant quelques centimes à Rockie).

Un film tiré de la série est aussi annoncé pour 2020.

5. Good girls revolt, les débuts de la révolution féministe

Inspirée d’une histoire vraie, la série se passe dans la rédaction new-yorkaise d’un magazine hebdomadaire, à la fin des années 1960. Patti et ses collègues féminines comprennent peu à peu qu’elles sont cantonnées à des postes subalternes.

Elles font tout le boulot de recherche pour les journalistes, mais ne sont pas autorisées à signer des articles dans le magazine, une prérogative réservée aux hommes. Et, bien sûr, elles sont moins bien payées qu’eux, alors qu’elles sont souvent plus diplômées ou bosseuses. En participant à des réunions féministes, et en rencontrant une avocate spécialiste des droits civiques, elles vont peu à peu fédérer autour d’elles les femmes de la rédaction pour faire changer les choses.

Cette série raconte une vraie belle histoire de sororité et de militantisme, sans occulter les aspects plus difficiles de ce genre de combat. Elle nous plonge aussi avec talent dans l’ambiance de l’époque – entre musique rock, drogues, guerre du Vietnam et vague féministe.

Copyright Amazon Studios

>>> Une saison à regarder sur Amazon Prime.

6. G.L.O.W, du catch et des femmes

On va vraiment regarder une série sur le catch ? Oh que oui ! G.L.O.W raconte comment un jeune producteur décide de monter dans les années 1980 une émission télévisée de catch féminin baptisée Gorgeous Ladies of Wrestling (Les superbes dames du catch en VF).

Pour cela, une douzaine d’actrices en galère se rassemblent et apprennent des prises de catch pour créer un vrai show télévisé. Au-delà des costumes loufoques et des shows de catch hauts en couleur, la série traite aussi de l’amitié entre femmes, et notamment celle entre Ruth et Debbie, les deux héroïnes de la série.

La productrice de la série est la show-runneuse d’Orange is the New Black, un gage certain de qualité. Et le chouette casting de cette bande de filles toutes plus différentes les unes que les autres me rappelle un peu l’ambiance dans les locaux de madmoiZelle et de Rockie. Sauf qu’on fait pas de catch nous.

Copyright Netflix

>>> Deux saisons à voir sur Netflix. Une troisième est en préparation. 

Le point commun de ces six séries ? Elles ont été écrites par des femmes (à l’exception notable de Downton Abbey). Et cela me fait chaud au cœur de me dire que de plus en plus de femmes de talent investissent ce domaine… J’ai hâte d’avoir de nouvelles histoires à me mettre sous la dent les yeux.

Et toi, tu as vu ces séries ? Qu’est-ce que tu en as pensé ? Tu as d’autres séries avec des héroïnes intéressantes à recommander ? Dis-moi tout dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

24 Mai 2019, à 15:52
Moi je pense forcément à tous les personnages féminins de Parcs and Recreation (Leslie - comme cité plus haut-, Ann, April etc ...).
Les héroïnes de Mad Men Joan et Peggy :giggle: ainsi que celle de Big Little Lies (série très dure à regarder qui traite de sujets violents mais essentiels à mon sens).
 
Voir les réactions sur le forum (24 réponses)
Close