Close

Mon mec a 7 ans de moins que moi, et j’en suis la première surprise

Cette Rockie approche de la trentaine, et elle sort avec un homme plus jeune : son compagnon a 21 ans. De quoi se poser pas mal de questions...

Temps de lecture : 7 minutes

J’ai 28 ans, et je le vis très bien. Je n’ai jamais eu peur de grandir, ni de vieillir, au contraire. J’ose le dire : j’ai hâte de mes premiers cheveux blancs. Je trouve ça si beau !

Depuis que j’ai 26 ans, je me considère comme « en route vers la trentaine ». Dans ma tête, « j’ai bientôt 30 ans » — pour encore quelques années.

Bref, tout ça pour te dire que je n’ai pas de souci avec mon âge.

Mais sortir avec un mec qui a 21 piges, ça, je ne m’y attendais pas…

Comment j’ai rencontré mon mec plus jeune que moi

Je l’ai rencontré de la façon la plus banale qui soit, à l’anniversaire d’une amie commune, qui a tendance à avoir des potes de tous âges et de tous horizons.

On partage les mêmes passions, les mêmes valeurs politiques, le même sens de l’humour pété : c’est rare ! Mais il a vingt-et-un ans. Ce qui le classe directement dans la catégorie « pas sexué » de mon esprit.

C’est un peu bête dit comme ça, parce qu’il est majeur, vacciné et absolument pas vierge, mais sur le coup, j’ai du mal à me projeter dans une vie sexuelle, une démarche de séduction, avec quelqu’un de moins de 25 ans.

Les vingtenaires, à mes yeux, sont des « bébés ». N’importe quoi !

On a bien accroché tous les deux pendant cette soirée et on a continué à papoter sur Internet ensuite. Et puis on s’est revus, en tout bien tout honneur, autour d’un verre. Puis deux. Puis quatre.

Puis je lui ai proposé de continuer chez moi. Puis on s’est embrassés. Et puis on était tout nus. Et c’était bien.

Et le lendemain, mon oreiller sentait encore lui, et ça c’était vraiment bien.

(J’avais tort de ne pas le sexualiser, car clairement cet homme sait ce qu’il fait… mais je t’en reparle plus bas !)

Rebelote une fois, deux fois, trois fois. Il rencontre mes potes, je rencontre les siens. On s’embrasse au coin des rues et on se manque en douze minutes chrono.

Voilà comment j’ai fini par avoir un crush, puis une relation amoureuse, avec un mec de 21 ans. Presque sans me rendre compte que ça me tombait dessus.

Sortir avec un homme plus jeune que moi, je ne m’y attendais pas

Comme le veut la tradition, j’ai partagé ma surprise avec une bonne amie, assise au fond d’une terrasse de bar aussi enfumée que surchauffée. Elle a 30 ans. Et l’homme qu’elle date actuellement en a… 24.

On pensait toutes les deux finir avec des types plus âgés que nous, le genre barbe virile, tatouage de marin, bon whisky, boutons de manchettes et toutes ces idées reçues un peu désuètes… Et on se retrouve avec, excuse my French, des minets qui n’ont pas connu la grande époque des 2be3 ! Sachant que nos mecs précédents étaient déjà un peu plus jeunes que nous !

Unissant nos forces, nos neurones et quelques verres de rosé, nous nous sommes appliquées à élucider cette énigme d’une importance capitale. Ce qui a donné peu ou prou le dialogue suivant :

— Attends, on est d’accord, toi tu veux pas d’enfants, ni te marier. Et moi non plus.
— Ouais.
— Et on habite chacune dans 25m². Et on a pas trop envie de vivre en couple.
— Ouais.
— Et le dimanche, on a la gueule de bois, on commande des conneries à manger et on mate des films de braquage en boucle.
— Ouais, bon, accouche.
— Bah t’en connais beaucoup des mecs célibataires de 30 à 40 ans, sans enfants, qui sont OK avec le fait de passer leur dimanche en turbo-gueuledeb’ dans un studio ?

Touché.

Comme l’expliquait Clémence, rédac chef de Rockie, en relayant cette étude sur le célibat, « le pourcentage de personnes célibataires diminue fortement entre 30 et 39 ans ». Il y a donc tout simplement moins de trentenaires disponibles, et quand on y ajoute le fait que je n’ai pas des projets de vie très traditionnels, bah, trouver un mec de 30 ans célib qui colle à ma vie…

C’est pas impossible, mais c’est coton.

Mon mec est plus jeune que moi, mais il n’est pas tout à fait banal

Bon, il faut dire que mon mec de 21 ans n’est pas n’importe quel mec de 21 ans non plus. HQI (ou surdoué comme tu préfères), il concilie une grande sensibilité avec un cerveau qui va très vite. Il a donc fait sa scolarité en accéléré.

À 15 ans, il avait déjà quitté la maison familiale pour entamer des études supérieures. Il bosse dans la même boîte depuis 2 ans, et ce n’est pas son 1er job. Il sait faire des lasagnes végétariennes à tomber par terre, plie son linge quand il est sec et n’aime pas laisser traîner la vaisselle.

Bref, c’est un adulte « comme moi », pas un grand ado, pas un étudiant en licence qui me parlerait révisions de partiels alors que je me prends le chou sur ma taxe d’habitation.

On bosse plus ou moins dans le même domaine et quand on cause boulot autour d’un verre de vin, je n’ai pas du tout l’impression d’avoir 7 piges de plus que lui.

C’est une phrase que j’ai souvent entendue dans la bouche de mecs plus vieux qui essayaient de me pécho quand j’étais ado, donc ça me fait un peu grincer des dents… mais ici, elle est vraie : « Il est mature pour son âge ».

Et c’est ce qui fait que j’ai remis mes idées reçues en question. Pour moi, un mec de 21 ans était forcément moins mature, moins adulte, plus naïf, moins assuré, bref, comme moi je l’étais. Mais chaque personne est différente, et l’âge ne veut pas forcément dire grand-chose.

Mon mec est plus jeune que moi et ça me fait du bien

Là où je ressens qu’il a 21 ans, c’est sur un aspect plutôt positif : je trouve qu’il a gardé une forme de fraîcheur que je ne retrouve pas chez beaucoup de trentenaires. Il a encore des rêves plein la tête, il a mille chose à expérimenter et mon petit cœur fond quand je le vois s’enthousiasmer avec une joie franche, sans zone d’ombre.

Pourtant, il n’a pas eu une vie facile, il a même eu moins de chance que moi, niveau histoire familiale notamment. Ça aurait pu le mener à se renfermer sur lui-même, à se blinder. Mais il a su conserver une capacité à s’émerveiller qui me fait redécouvrir le monde à travers ses jolis yeux.

J’espère que l’avenir ne l’abîmera pas trop, qu’il ne perdra pas cette confiance, cet optimisme, cette spontanéité qui me fait parfois défaut. Parce que j’ai été trop déçue, trop blessée, que j’ai parfois tendance à me surprotéger, comme si mes années de plus formaient une armure parfois difficile à retirer.

C’est important pour moi de rester positive, d’avoir foi en l’humanité, en l’amour, de croire aux belles choses de ce monde, qu’elles soient grandes ou petites. Et je crois qu’il m’aide à me reconnecter à cette partie de moi que j’avais un peu délaissée.

Peut-on partager des références culturelles avec une telle différence d’âge ?

Parfois, j’ai de petits bugs.

Je repense à la Coupe du Monde de 1998, et je me rends compte que mon mec était tout bébé quand la France scandait « Et un, et deux, et trois zé-ro ».  Je percute qu’il n’a pas poncé Pokémon Jaune sur GameBoy Color, et qu’il n’a jamais eu de compte Caramail.

Mais au final, on partage énormément de références culturelles, quand même. Je pense que ça tient au fait qu’on a tous les deux grandi avec Internet, qui « gomme » l’aspect générationnel de certaines découvertes.

À l’époque où la culture se construisait dans les cases très rigides des programmes télé et radio, j’imagine que la différence d’âge se faisait davantage sentir. À quelques années près, il était tout simplement impossible d’avoir regardé les mêmes émissions, écouté les mêmes chansons.

Alors qu’avec le Web, tout est à portée de main. Mon mec ne regardait pas Yu-Gi Oh en même temps que moi, puisqu’il avait 3 ans, mais il sait quand même que « C’est l’heure du dudududu-duel » ! Ça fait partie de sa culture, qu’il a construite à son rythme, quelques années après moi.

Ma sexualité avec mon compagnon plus jeune que moi

Pour être honnête, j’avais un peu « peur » de me retrouver dans un rôle d’« enseignante du cul » auprès de mon nouveau mec. J’ai pas mal expérimenté niveau sexualité, je suis bien au point sur ce que j’aime ou non, et je suis très à l’aise avec tout ce qui est activités à poil en général.

Mais je n’ai pas spécialement envie de donner le la de notre vie sexuelle, je préfère quand ça se fait à deux. Alors, en effet, j’ai pu le guider vers certaines pratiques et lui faire expérimenter des choses. Mais à vrai dire, il m’apprend aussi beaucoup de nouveaux plaisirs !

En matière de cul, on n’a jamais fini de se découvrir, et l’âge ne compte pas vraiment… sauf pour une chose, dans son cas : L’ÉNERGIE putain ! Il est capable de jouir plusieurs fois d’affilée, bande dur comme la pierre en un frôlement de langue et laisse-moi te dire que ma libido est remontée en flèche maintenant que je me réveille chaque matin devant ses fières érections.

Je me sens désirée, désirable, et quand je devine que je lui fais découvrir un plaisir jusqu’ici inconnu, mes sensations à moi aussi, par empathie, sont décuplées.

Quel avenir avec mon mec plus jeune que moi ?

Je ne sais pas combien de temps cette aventure va durer, j’ai un peu du mal à me projeter. Mais ça ne tient pas au fait que mon mec a 21 ans, plutôt à une période de transition que je traverse actuellement, ce qui me semble assez naturel à l’approche de la trentaine.

Peut-être que cette relation inattendue sera une jolie parenthèse dans ma vie, peut-être qu’elle durera longtemps et que je regarderai mon mec grandir à mes côtés. Peut-être qu’un jour, je l’embrasserai, et il aura l’âge que j’avais le jour de notre premier baiser.

En tout cas, je suis contente de ne pas avoir laissé notre différence d’âge nous empêcher de nous envisager. Je n’ai pas peur de vieillir, mais à ses côtés, je me sens rajeunir !

Je pense que si ça marche aussi bien, c’est parce que je ne cherche pas à avoir l’ascendant sur lui, et lui n’a pas spécialement envie que je le guide. La différence d’âge ne vient pas forcément avec une dynamique « maîtresse-élève », et tant mieux car je ne veux pas de ce type de relation dans ma vie.

On est juste deux personnes, avec nos expériences propres, et on a la chance d’être compatibles à plein de niveaux. Le fait que mon mec soit né après la sortie de Titanic au cinéma, finalement… c’est qu’un détail !

Et toi, tu es déjà sortie avec un mec plus jeune que toi ? Comment ça s’est passé ? Viens on en parle dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

24 Nov 2019, à 17:16
Je n'assume pas encore totalement notre différence d'âge (9 ans) mais je commence petit à petit à m'y faire, et ce témoignage, le fait d'oser en parler, ça m'aide. Merci <3
 
Voir les réactions sur le forum (24 réponses)
Close