Close

Je suis naturopathe et j’ai mis du temps à trouver ma voie

Anne est une naturopathe comblée mais elle a mis longtemps avant de trouver le métier qui lui correspondait, partagée entre ses nombreuses passions et la peur de la lassitude.

Temps de lecture : 3 minutes

Appel à témoignages La rédaction de Rockie est constamment à la recherche de témoignages de ses lectrices et lecteurs. Si tu souhaites partager un morceau de ton vécu avec nous, tu peux nous envoyer ton texte ici.

Je suis une passionnée. Dans la vie, de nombreux sujets m’intéressent, de nombreuses activités m’attirent, et parfois je pars un peu dans tous les sens. Ainsi, trouver ma voie a pris du temps.

Fanatique de lecture, j’ai d’abord rêvé d’être écrivain, puis bibliothécaire. Après le bac, n’ayant pas été prise en IUT Métiers du livre, je suis partie en fac d’histoire, matière que j’adorais mais que je n’ai pas pu pousser à fond à cause des blocages réguliers dont ma faculté était victime. Coincée chez moi, j’ai découvert la pâtisserie et ça a été un vrai coup de cœur : je passais mes journées à faire des essais, tenter des recettes… Du coup, après la fac, je me suis reconvertie dans ce domaine.

Trois ans plus tard, j’ai fait un burn out et je me suis rendue compte que ce métier n’était en réalité pas fait pour moi. Ce n’a pas été une période très facile à vivre : j’étais totalement perdue et je ne savais plus quoi faire de ma vie. J’avais l’impression que j’étais incapable d’être constante dans un domaine. Ce n’est que bien plus tard que j’ai compris que j’étais en fait une personne « multipotentialiste »

Qu’est-ce que la multipotentialité ? Selon la spécialiste de l’éducation Tamara Fisher, la multipotentialité est un terme qui se réfère à la capacité d’une personne à exceller dans deux domaines différents ou plus. Il peut également se référer à un individu dont les intérêts s’étendent sur plusieurs domaines plutôt que sur un seul, sans forcément être spécialiste de tous. 

Le bonheur de travailler et d’apprendre

Et puis j’ai découvert la naturopathie. Tout a commencé par une évolution personnelle : j’ai voulu mieux manger et prendre soin de moi. Je me suis passionnée, alors, pour l’alimentation saine, la cosmétique naturelle… J’ai perdu du poids mais aussi gagné en énergie, en santé.

Le jour où je suis tombée sur le blog d’une naturopathe, ça a fait un déclic dans ma tête : ce métier était fait pour moi. J’ai donc pris rendez-vous avec cette naturopathe et, à la fin de la séance, je lui ai demandé conseil sur les diplômes et les écoles spécialisées.

Un an plus tard, en mars 2015, je commençais ma formation à Euronature et mon intuition s’est vite confirmée. Moi qui avais toujours surfé sur mes « facilités » durant ma scolarité, j’ai ressenti un vrai bonheur de travailler, de réviser des cours plus intéressants les uns que les autres, d’apprendre tant de nouvelles choses… Niveau organisation, ce n’était pas simple (je cumulais une formation exigeante avec un job alimentaire épuisant) mais je me sentais tellement à ma place qu’à la fin de mon cursus de trois ans, je ne voulais pas quitter ma classe.

La naturopathie, un métier qui révèle tous mes potentiels

Aujourd’hui, je suis naturopathe, un métier qui consiste à accompagner l’hygiène de vie de celles et ceux que je reçois (alimentation, exercice physique, gestion du stress et des émotions…) pour soutenir leur santé et leur bien-être. J’adore ce métier car il me permet de vivre pleinement toutes mes passions et ce sans jamais m’ennuyer !

Je reçois les personnes que j’accompagne en consultations individuelles mais j’organise aussi des ateliers culinaires pour apprendre aux gens à cuisiner de façon saine. Je suis aussi en cours de lancement de mes « apéro naturo », des ateliers à domicile autour d’un sujet santé/bien-être et d’un apéro sain et gourmand.

Et puis, comme je travaille seule, je suis aussi entrepreneure, community manager, créatrice de contenu pour mon blog, graphiste, webmastrice… Bref, mes journées sont variées est j’ai rarement le temps de dire « ouf ».

Malgré tout, j’essaye de prendre soin de moi et je fais en sorte de garder du temps libre pour mes autres passions : je fais du yoga, je lis, je cuisine, je découvre de nouveaux lieux cool dans ma superbe ville de Lyon, je joue les cinéphiles, je suis engagée dans une asso écolo…

Faire des choix pour réaliser mes rêves

Quand j’ai découvert le terme « multipotentiel », il y a quelques années, cela m’a permis d’apprivoiser mon parcours atypique. J’ai compris que je n’avais pas perdu mon temps, que je n’étais pas quelqu’un de paumé et qui n’arrivait pas à faire des choix.

Faire ce chemin m’a aidé à mieux me connaître et à définir mon grand rêve, mon projet pour l’avenir. Ce rêve ? Un lieu de vie ouvert avec d’autres professionnels, un lieu de bien-être qui réunirait toutes mes passions, où les gens pourraient venir librement pour prendre soin d’eux.

Il y aura un café chaleureux et gourmand avec de bons produits, des pièces pour les consultations individuelles, une cuisine pour les ateliers culinaires, une bibliothèque partagée, etc. Oser faire des choix pour moi m’a permis de prendre conscience que réaliser mes rêves est possible, alors… rendez-vous à la prochaine étape !

  • Si tu veux en apprendre plus sur le travail d’Anne, tu peux aller lire son blog.

Et toi, as-tu mis du temps avant de trouver ta voie professionnelle ? Viens nous raconter ton parcours dans les commentaires !

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

12 Oct 2019, à 07:50
Je partage les questions au sujet de la « multipotentialité » , et surtout, comment l’autrice en est venue à s’identifier comme tel? Qui a réalisé ce diagnostic et dans quel contexte?
Personnellement, j’avais fait un bilan de compétence, pour trouver ma voie (je n’avais pas réussi à choisir un domaine d’étude et je faisais des petits boulots depuis 5ans) Le premier exercice du bilan avait pour but de faire émerger nos deux ou trois plus haut centre d’intérêts et débroussailler un peu. D’après ma conseillère, ça ne dépasse pas trois en général. Et bien moi, j’en avais 7 ! Elle m’a dit « c’est pas tous les jours que je vois ça, je comprends pourquoi vous êtes perdue! »
Est ce que c’est ça la multipotentialité?
 
Voir les réactions sur le forum (92 réponses)
Close