Close

La publication des mémoires de Woody Allen n’est plus annulée !

Woody Allen, accusé d'abus sexuels par sa fille alors qu'elle n'avait que 7 ans, devait voir ses mémoires publiées en avril. Mais suite à des manifestations et à la polémique en général, la maison d'édition s'est rétractée.

Temps de lecture : 3 minutes

Mise à jour du 24 mars 2020 par Manon PW — 

L’histoire ne s’arrêtera donc jamais. Le 9 mars dernier, le groupe Hachette avait décidé finalement de ne pas publier A propos of nothing, les mémoires de Woody Allen. Tout aurait pu s’arrêter là.

Mais revirement de situation : le livre sera finalement bien publié, non pas par le groupe Hachette, mais par l’éditeur Arcade Publishing.

Jeannette Seaver, la co-fondatrice d’Arcade Publishing, a déclaré au site Variety :

En cette époque étrange, où la vérité est trop souvent balayée comme fake news, nous, éditeurs, préférons laisser un artiste respecté s’exprimer, plutôt que de céder à ceux qui veulent le faire taire. 

Le livre, qui était supposé sortir lundi comme l’avait annoncé l’éditeur dans plusieurs médias américains, ne figure pour l’instant, sur aucun site de vente en ligne.

Mise à jour du 9 mars 2020 — 

Le 4 mars dernier, je t’annonçais que Grand Central Publishing, célèbre maison d’édition et filiale de Hachette Book Group allait publier les mémoires de Woody Allen.

A propos of nothing ne sera pas publié par HGB

Mais, suite à la polémique concernant l’indécence de cette publication, lancée par Dylan et Ronan Farrow, et à la manifestation de plusieurs dizaines d’employés de la maison d’édition, celle-ci est revenue sur sa décision.

Sophie Cottrell, porte-parole du groupe Hachette aux États-Unis, a expliqué à l’AFP :

« Ces derniers jours, la direction de HGB a eu de longues discussions avec le personnel et d’autres. Après avoir écouté, nous sommes arrivés à la conclusion que maintenir la publication n’était pas faisable pour HBG. »

Et d’ajouter :

« En tant qu’éditeur, nous veillons chaque jour dans notre travail à ce que des voix diverses et des points de vue contradictoires puissent être entendus. En tant que société, nous sommes également déterminés à offrir une ambiance de travail stimulante et chaleureuse à tous nos employés. »

A propos of nothing, Les mémoires de Woody Allen, ne verront donc pas le jour le 7 avril prochain, comme c’était initialement prévu.

Initialement publié le 4 mars 2020 — 

L’heure est décidément à l’indécence.

Après que l‘Académie des César a sacré Roman Polanski meilleur réalisateur pour son film J’Accuse vendredi 28 février, lors d’une cérémonie mouvementée, c’est au tour d’un autre pédophile d’être mis sous les feux des projecteurs.

Woody Allen publiera ses mémoires en avril prochain

En effet, lundi 2 mars, Grand Central Publishing, célèbre maison d’édition, filiale de Hachette Book Group, a annoncé qu’elle allait publier les mémoires de Woody Allen le 7 avril prochain, intitulées A propos of Nothing.

Le cinéaste avait fait l’objet de 3 publications : Conversation avec Woody Allen en 2000, Woody Allen : Entretiens en 2002 et Entretiens avec Woody Allen‘ en 2008 mais c’est la toute première fois qu’il enferme lui-même des morceaux de sa vie dans un bouquin censé être « un récit exhaustif de sa vie, à la fois personnelle et professionnelle ».

Une nouvelle qui a ulcéré ses enfants Dylan et Ronan, à juste titre.

En effet, la fille de Woody Allen a accusé son père, en 1992, d’abus sexuels, alors qu’elle n’avait que 7 ans…

La réaction de Ronan et Dylan Farrow à la publication des mémoires de Woody Allen

Ronan, le frère de Dylan, a alors exprimé sa grosse déception vis à vis de la maison d’édition qui a accepté de publier un ouvrage sans avoir vérifié aucune des informations qui y sont contenues, crachant ainsi au visage de la victime présumée du cinéaste.

Il a ainsi twitté :

Comprends par là :

« Je suis déçu d’apprendre par communiqué de presse qu’Hachette, mon éditeur, a acheté les mémoires de Woody Allen, alors que plusieurs éditeurs importants avaient refusé, et a délibérément tenu secrète cette information tandis que nous travaillions ensemble sur Catch and Kill, un livre sur la manière dont les hommes de pouvoir, dont Woody Allen, rejètent toute responsabilité quant aux agressions sexuelles dont on les accuse. Hachette n’a pas vérifié les informations contenues dans le livre. […] Cela démontre un manque d’éthique et de compassion pour les victimes d’agressions sexuelles. »

Le jeune homme de 32 ans, qui a depuis longtemps pris de sérieuses distances avec son père a de quoi être scandalisé par la démarche de la filiale.

Et il n’est pas le seul. Dylan Farrow, sa sœur et principale intéressée par la démagogie de la maison d’édition, a elle-aussi réagi sur Twitter :

« La publication par Hachette des Mémoires de Woody Allen est profondément bouleversante pour moi. Je le vis comme une trahison totale envers mon frère dont le courageux reportage, mis à profit par Hachette, a donné la parole à de nombreux survivants d’agressions sexuelles par des hommes puissants. »

Depuis l’annonce de la publication toute prochaine de ces mémoires, et surtout depuis la réaction de Ronan et Dylan Farrow, Grand Central Publishing n’a pas tenu à faire de déclaration.

Reste à voir si la révolte de Dylan, Ronan et d’une partie de l’Internet mondial aura raison de la publication de l’ouvrage, mais rien n’est moins sûr pour l’instant.

Personnellement, l’indécence de cette publication me met les nerfs à vifs.

À une heure où le monde évolue, où le progrès féministe est en marche, et où il n’est plus question d’épargner les agresseurs, peut-on vraiment encore laisser tribune libre aux prédateurs tels que Woody Allen ?

À lire aussi : Index de l’égalité professionnelle : réelle avancée ou pinkwashing ?

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

25 Mar 2020, à 10:00
La déclaration de la maison d'édition est du pur foutage de gueule, et encore une fois, ce sont les protestatairezs qui sont les "vilains petits SJW qu'aiment pas la liberté d'expression". ça mérite un appel au boycott.
 
Voir les réactions sur le forum (19 réponses)
Close