Close

Comment bien gâcher le jour de ton mariage

Tu as prévu de te marier bientôt ? Voici tous nos conseils à (ne pas) suivre pour passer une journée bien pourrie.

Temps de lecture : 4 minutes

Quand on se marie, il y a des choses que l’on ne contrôle pas, comme la météo. Mais pourquoi compter sur des paramètres extérieurs, comme une tornade ou une maladie, quand on peut soi-même sciemment saboter son propre mariage ?

Gâcher son mariage, c’est facile

Pour être sûr·e de ne rien laisser au hasard et de bien ruiner ton mariage, suis le guide ! N’hésite pas non plus à aller lire mon précédent article pour bien gâcher un mariage en tant qu’invité·e.

Le meilleur moyen de foirer son mariage, c’est bien sûr d’épouser une personne qui va te rendre malheureuse ou malheureux. Se marier avec un doute affreux au fond du cœur,  c’est l’assurance de passer une journée bien pourrie, à l’image de celles qui vont suivre.

Si tu te maries avec ton âme sœur et que tu vis un rêve bleu, pas de panique, il te reste plein de moyens de ruiner le jour de ton mariage.

Première piste pour gâcher le jour de son mariage : oublier de boire

Le jour de son mariage, on est au centre de l’attention, et on peut avoir vite tendance à oublier les trucs basiques, genre manger, boire et mettre une culotte.

Or sans hydratation, on risque le mal de crâne, voire l’insolation, si on passe des heures en plein cagnard la tête nue (ouais parce qu’il parait que le bob de mariage n’est pas ultra en vogue).

Dans le même genre, si tu peux éviter de manger pendant toute la journée sous le coup du stress, de l’excitation ou des Jean-Michel invités qui bloquent l’accès au buffet, alors tu es quasi sûr·e de faire un malaise avant la fin de la journée.

Rien de tel qu’un bel évanouissement pour gâcher la fête, surtout si tu te cognes la tête en tombant et que tu quittes ton mariage en ambulance.

Deuxième piste : trop boire le jour de son mariage

L’autre option si tu veux ruiner l’ambiance, c’est d’enchaîner les coupettes de champagne comme si c’était du jus de pomme. Comme en plus tu auras pris le soin de ne pas trop manger ni boire d’eau (voir ci-dessus), tu seras très vite alcoolisé·e.

Rien de tel qu’un petit vomito sur la piste de danse ou un monologue ivre au moment du dîner pour garder un souvenir impérissable (non) de cette soirée.

Là aussi, si tu te cognes la tête en tombant après avoir trop bu et que tu dois faire un tour à l’hôpital, c’est gagné.

Troisième piste : bien choisir sa tenue de mariage

Pourquoi choisir une tenue dans laquelle tu es à l’aise pour te marier quand tu peux passer plus de 12h dans des vêtements qui grattent/compriment/tiennent chaud ?

Anticipe bien en choisissant des fringues pas du tout adaptées à la météo, dans des matières synthétiques qui vont te faire transpirer et avec des coupes qui entravent complètement tes mouvements.

L’adage dit « il faut souffrir pour être belle », je pense que c’est plutôt « il faut souffrir pour être mal ».

À toi les robes qui t’empêchent de t’asseoir, de te déplacer voire de respirer, les chaussures neuves jamais portées qui filent des ampoules, la dentelle qui gratte et les armatures qui te rentrent dans la chair.

Il ne faudrait surtout pas que tu sois confortable dans ta tenue, tu risquerais de passer un bon moment…

Quatrième piste : organiser ton mariage pour faire plaisir aux autres

Cette piste là se prépare aussi un peu en amont. Il s’agit pour les mariés de faire des choix concernant leur grand jour pour faire plaisir aux autres, mais sans réfléchir à ce dont ils ont vraiment envie.

Inviter 200 personnes parce que vos parents insistent alors que vous auriez préféré vous marier en tout petit comité ? Servir un repas avec de la viande alors que vous êtes végétariens parce que bon quand même, « les légumes c’est pas très festif ».

Faire un lancer de bouquet alors que tu trouves cette tradition sexiste ? Choisir du champagne alors que tu n’aimes pas les bulles ? Les opportunités d’avoir un mariage qui ne vous appartient plus sont innombrables.

Pour bien gâcher votre journée, n’essayez surtout pas de suivre vos envies à deux, mais écoutez les avis et desiderata de tout le monde. C’est le meilleur moyen d’être complètement spectateurs de votre propre mariage.

Cinquième piste pour gâcher son mariage : se mettre la pression du siècle

Tu es perfectionniste, avec le sens du détail et des attentes élevées ? Félicitations, tu réunis toutes les conditions pour te mettre une pression de dingue. (Et c’est une perfectionniste de haut vol qui te le dit…)

De quoi mal dormir les jours précédant le mariage et arriver complètement sur les rotules. Ou passer une journée (de merde) à repérer tout ce qui ne se déroule pas exactement comme prévu, et à faire la gueule.

Alors oui, il paraît que personne ne remarquera que les serviettes ne sont pas exactement de la même couleur que les lampions, mais TOI tu le sauras. Et ça peut suffire à te ruiner ta journée si tu rêvais d’un mariage Instagram.

N’hésite pas à communiquer cette pression à ta moitié et à tout ton entourage : engueulades assurées à la clé. Tu peux aussi être sans arrêt sur le qui-vive à regarder ta montre ou les nuages noirs qui s’amoncellent dans le ciel et passer ainsi complètement à côté de ta journée. Le lâcher-prise c’est so 2018 de toute façon.

Finalement, le meilleur moyen de passer une journée de mariage pourrie, c’est de ne pas vivre l’instant présent, de ne pas savourer cet échange de promesses avec ta moitié et de ne pas profiter de tout l’amour de vos proches rassemblés autour de vous.

Tu sais ce qu’il te reste à faire.

Et toi, tu as d’autres astuces foireuses pour gâcher son propre mariage ? Ou des fails de marié·e à partager ? Rendez-vous dans les commentaires !

 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

19 Juil 2019, à 11:47
Ah pour les boissons, une amie de mon cher et tendre a réglé le problème en demandant à un serveur de la stalker pendant la réception afin qu'elle soit réapprovisionnée régulièrement. Evidemment, il devait également faire attention à ce qu'elle alterne entre soft et champagne. ;) Sinon, mariage dernièrement d'une de mes amies en pleine canicule. Du coup, obligation de boire de l'eau pour tout le monde pendant la première heure du vin d'honneur afin d'éviter que le champagne soit siroté comme une limonade parce que soif. ^_^

@Emy Snape Ah la danse d'ouverture, ça stresse beaucoup de gens j'ai l'impression... Pour ma part, je ne suis pas encore mariée, mais j'angoisse déjà un peu. x') Ce qui est bien aussi, c'est quand ton futur époux n'aime pas danser. C'est arrivé à une de mes amies qui voulait absolument faire une ouverture en valse alors que c'était pas le truc de monsieur. Du coup, stress pour eux, d'autant plus que la mère de la mariée a trouvé malin de venir me chercher pour me mettre au premier rang en criant à qui voulait l'entendre qu'avec "mon oeil d'experte", j'allais pouvoir regarder s'ils faisaient ça bien. :erf: Le malaise... J'ai quand même réussi à leur souffler avant qu'ils ne démarrent de ne penser qu'à eux, de ne pas s'occuper de nous et de profiter. :)
 
Voir les réactions sur le forum (29 réponses)
Close