Close

Le protocole sanitaire dans les écoles est allégé

Le Gouvernement vient d'annoncer un assouplissement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires en cas d'élèves testés positifs. Un soulagement pour des milliers de parents coincés chez eux.

Temps de lecture : 2 minutes

Voici une nouvelle qui devrait rassurer les parents qui vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête depuis le premier jour de la rentrée scolaire : à partir du mardi 22 septembre, de nouvelles règles vont être mises en place dans les écoles et devraient permettre de réduire la fermeture des classes et des structures d’accueil en cas d’élèves testés positifs au Covid-19.

Protocole sanitaire dans les écoles, qu’est-ce qui change ?

Ces nouvelles règles, annoncées par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, font suite au dernier rapport du Haut Conseil de Santé Publique qui stipule que « les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission du SARS-CoV-2 » mais aussi que « le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte ». 

À partir de mardi, lorsqu’un enfant sera testé positif, les élèves de sa classe pourront continuer à venir normalement à l’école et ne seront plus considérés comme des cas contacts. Toutefois, si trois cas sont confirmés dans la même classe, le protocole d’identification des cas contacts, leur isolement éventuel ainsi que la fermeture de la classe et même de l’établissement scolaire seront envisagés.

Du côté des professeurs, ils ne seront plus considérés comme cas contacts et n’auront plus besoin de s’isoler une semaine, même s’ils ont côtoyé un élève testé positif. Le port du masque reste bien évidemment obligatoire pour le personnel enseignant, et il le devient aussi pour les professionnels de crèche, y compris en présence des enfants, même si des dérogations pourront être envisagées au cas par cas.

Reprise de l’épidémie et fermeture des classes

Cette annonce du gouvernement survient alors même que l’épidémie de coronavirus semble reprendre du poil de la bête. Selon le site Santé Publique France, « les nombres de nouveaux cas confirmés ainsi que les taux de positivité sont en hausse [en France métropolitaine] » et « l’augmentation des cas chez les 75 ans et plus, l’augmentation des signalements et des clusters survenus en Ehpad ainsi que les premières augmentations des nombres de décès pour COVID-19 sont des signaux d’alerte majeurs ». 

Et les enfants ne sont pas épargnés par cette reprise des contaminations : à date, plus de 5000 élèves ont été testé positifs, ce qui a entraîné la fermeture de près de 2 000 classes sur tout le territoire, comme l’a annoncé ce matin Jean-Michel Blanquer au micro de RTL. Une situation délicate pour des milliers de parents qui se voient contraints de télétravailler ou de mettre en pause leur activité professionnelle afin de pouvoir garder leur progéniture à la maison. Ce nouveau protocole sanitaire allégé devrait donc être accueilli de façon plutôt positive par les familles concernées comme par les entreprises.

À lire aussi : Entre Covid ou rhume, mon cœur balance

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

30 Sept 2020, à 20:53
Voir les réactions sur le forum (26 réponses)
Close