Close

Enfin une nouvelle collection de mangas pour la vie adulte !

Premier boulot, couple qui dure, lancer sa boite... Dans sa nouvelle collection "tranche-de-vie", la maison d'édition de mangas Kana aborde une multitude de problématiques propres à la vie d'adulte. En voici les six premiers titres !

Temps de lecture : 6 minutes

Article publié initialement en septembre 2020

En partenariat avec Kana (notre Manifeste)

Comment satisfaire une génération qui a grandi avec Detective Conan, Naruto, Yu-Gi-Oh ! et qui traverse désormais les aléas de la vie d’adulte ?

La maison d’édition Kana, qui publie depuis 1996 des mangas en France, vient de lancer une nouvelle collection destinée à ses lecteurs qui ont grandi. Connue pour son flair sur des titres comme Hunter x Hunter, Saint Seya ou Shaman King, Kana s’est imposée comme un des acteurs les plus puissants dans le secteur du manga en France.

Life, la nouvelle collection « tranche de vie » de Kana

Alors que ce sont les histoires destinées aux adolescents qui ont fait le succès de la maison d’édition, Kana investit désormais dans des titres plus matures pour toucher un public mixte de jeunes adultes.

Les éditeurs de Kana, Yuki Takanami et Timothée Guédon, motivent cette décision :

« L’idée de Life est venue d’une envie et d’un constat. L’envie de continuer de proposer des titres différents, de toujours mettre en avant la richesse et la diversité de la production japonaise. Le constat : le marché du manga en France allait avoir 30 ans et une partie du lectorat avait donc vieilli. Cette frange des lecteurs plus âgée continue de lire des mangas, veut en lire, aime son format, son type de narration, mais elle ne se retrouve plus forcément dans les récits que proposent les shonen et les shojo. Ces lecteurs n’ont pas forcément la même empathie avec les héros des seinen que ce qu’ils pouvaient ressentir vis-à-vis des héros de leur jeunesse. »

Petit lexique des mangas

Bien que les frontières entre les genres soient souvent poreuses, les mangas sont généralement catégorisés en fonction des différents publics qu’ils visent.

  • Kodomo : pour les moins de 10 ans : Chi, une vie de chat, Doraemon, Kirby
  • Shonen : pour les garçons de 8 à 18 ans : One Piece, Demon Slayer, Dragon Ball, Death Note, Naruto, GTO, Bleach, L’Attaque des Titans
  • Shōjo : poour les filles de 8 à 18 ans : Fruits Basket, Nana, Sakura Card Captor, Blue Spring Ride
  • Seinen : poour les hommes à partir de 16 ans : One punch man, Akira, Berserk, Monster, Ghost in the shell
  • Josei : pour les femmes à partir de 16 ans : Happy Marriage, Hotaru, Otaku Otaku
  • Seijin : pour les plus de 18 ans : Deep kiss, Sampo mono, Ichigo 100%

La collection abordera principalement trois thèmes familiers du genre « tranche de vie » et qui résonnent souvent sur Rockie : s‘affranchir et dépasser les codes, les barrières imposées par les proches ou par la société, découvrir son premier boulot, ses premières relations et rebondir et trouver la force de recommencer, d’affronter les difficultés et les échecs. 

Sélection de mangas de la collection Life de Kana

Avec ses six nouveaux titres traitant de différents sujets de la vie d’adulte, difficile de ne pas trouver son bonheur dans la collection Life de Kana.

Ritsuko et Non-Chan se fréquentent depuis dix ans et vivent ensemble depuis huit ans. Le couple, proche de la trentaine, a une relation qui dépasse celle de simples « petits amis » sans pour autant avoir franchi le pas du mariage. Kinoko Higurashi nous décrit le quotidien du couple et ses petits aléas, en alternant entre le point de vue de Ritsuko et celui de Non-Chan.

Just Not Married

3 tomes disponibles en librairie ou sur le site KANA
Lire gratuitement les deux premiers chapitres

  • First Job, New Life!, et l’entrée (difficile) dans le monde du travail 

Tamako vient de terminer ses études et a été engagée malgré elle dans un petit bureau de design spécialisé dans les affiches pour pachinko.

Comment peut-on être engagé malgré soi ? Quand un papa désespéré envoie un CV, sans prévenir l’intéressée, et que le patron extravagant de la boîte débarque à l’entretien et décide qu’elle sera engagée « parce qu’elle a un regard déterminé ».

Ainsi commence la vie professionnelle de Tamako dans cette boîte aux conditions de travail désastreuses, peuplée de gens étranges mais affectueux. Et puis, il y a sa vie amoureuse qui balance entre deux jeunes hommes gravitant autour d’elle.

First Job, New Life!

3 tomes disponibles en librairie ou sur le site KANA
Lire gratuitement le premier chapitre

  • Cigarette And Cherry, pour s’interroger sur nos codes de séduction

À peine arrivé à l’université, un jeune homme encore vierge s’est promis de trouver une petite amie. C’est alors qu’il fait la connaissance d’une sublime étudiante plus âgée que lui. Mais la senpai repousse toutes les tentatives d’approche de ce kôhai déterminé mais complètement inexpérimenté, qui tire son peu de savoirs de livres de drague. La cause est-elle perdue d’avance…?

Cigarette and Cherry

2 tomes disponibles en librairie ou sur le site KANA
Lire gratuitement le premier chapitre

  • Corps Solitaires, quand le désir est en décalage dans le couple

Michi a 32 ans. Sa relation avec son mari n’est pas mauvaise mais une seule chose fait défaut : cela fait deux ans qu’ils n’ont plus de relations sexuelles.
Lors d’une soirée entre collègues, elle se confie à l’un deux. Makoto a le même problème mais c’est sa femme qui ne semble plus avoir de désir pour lui… Pouvoir en parler permet à Michi de reprendre espoir et de se lancer dans la reconquête de son mari…

©HARU HARUNO 2017

Corps Solitaires

Tome 1 disponible le 2 octobre en librairie ou sur le site KANA

  • Chacun ses goûts !, ou comment une passion permet d’embrasser sa différence

Haru est une jeune fille otaku qui n’a aucun intérêt pour les relations humaines. Elle travaille et consacre son temps libre et son argent à sa passion. Un soir, dans un café et après une soirée arrosée, elle rencontre une très belle femme, Ao. Elle se révèle être un homme travesti. Ao va lui faire prendre conscience à la fois qu’elle n’a pas à avoir honte de son côté otaku et qu’elle peut vivre comme elle en a envie, mais aussi que cela ne doit pas l’empêcher de faire attention à elle ! Ao aide Haru à changer son point de vue sur elle-même et sur les autres. Ils s’entendent si bien qu’ils décident de vivre en colocation. L’une des règles de leur coloc’ : chaque semaine, ils doivent préparer un bento l’un pour l’autre.

Chacun ses goûts

Tome 1 disponible le 6 novembre en librairie ou sur le site KANA

  • & – AND, plongée la vie d’une jeune indépendante

Une employée administrative dans un hôpital décide d’accomplir son rêve et de démarrer une activité professionnelle parallèle.
Elle veut lancer un salon de manucure qui n’ouvre que le soir, pour les femmes actives qui veulent rester coquettes.
Mais se lancer comme indépendante n’est pas une mince affaire, surtout quand les autres, et surtout les hommes, tentent de vous décourager jugeant l’entreprise trop compliquée pour “une petite femme inexpérimentée”. Pourtant, elle va s’accrocher et, petit à petit, trouver sa place dans ce monde fort différent de l’univers des employés de bureau.

Visuel provisoire

& - AND

Tome 1 disponible en 2021 en librairie ou sur le site KANA

C’est à vous ! Quels titres avez-vous envie de lire ? Parlez-en dans les commentaires. 

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

8 Oct 2020, à 08:36
Je reviens, pour rebondir sur certains titres cités au-dessus.
- Le Sablier d'Hinako Ashihara : Franchement un énorme coup de coeur pour moi aussi (et même s'il est vieux, on peut encore le trouver en librairie). C'est pas mon manga préféré mais clairement celui dont je me suis sentie le plus proche.
C'est vraiment une histoire d'amour avec un grand A mais pas celle qu'on croit. C'est l'histoire de An qui retourne avec sa mère dans la campagne profonde à Shimane alors qu'elle habitait à Tokyo (donc grosse différence !) suite au divorce de ses parents. Et il se passe un évènement dans le tome 1 (qui reste un gros spoiler) qui sera le fil rouge de tout le manga jusqu'à ce que cet évènement qui revient sans cesse dans la vie de cette jeune fille de 12 ans puis de la femme qu'elle devient, trouve enfin une certaine conclusion.
Pour un "shôjô" le rythme est vraiment bon, dès le tome un on sait qu'on va pas attendre désespérément 5 tomes avant que le premier couple principal s'effleure la main. L'histoire dure 8 tomes (les 2 autres c'est des histoires supplémentaires) et en 8 tomes il se passe beaucoup de choses. C'est très mature aussi dans le contenu, même plus que certains manga qui sont étiquetés "jôsei".
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
- Dans mes recommandations, j'aime beaucoup Hinako Ashihara donc je vous recommande chaudement Piece (le manga où je l'ai découvert) !
Le manga raconte l'histoire de Suga une étudiante en fac, qui est très froide et fermée, qui se rend à l'enterrement d'une connaissance de lycée Haruka. Et lors de cet évènement les parents de la défunte la remercie d'avoir été une si bonne amie pour la défunte et lui demande de retrouver le petit ami d'Haruka de l'époque qui l'aurait mis enceinte à cette époque. Sauf que Suga n'a jamais été amie avec Haruka et que personne ne semble au courant de cette histoire de petit ami et de grossesse avortée dans ses anciens camarades de classe.
Un pan de l'histoire est un peu alambiquée, mais c'est très prenant. La narration est interressante avec plusieurs personnages qui interviennent et donnent leur pièce au puzzle de la vie d'Haruka, cette fille transparente dont ils n'ont pas su voir les qualités au lycée. C'est surtout le développement de Suga qui est très intéressant qui est une fille très froide voire égoïste, qui apprend à s'ouvrir au monde et à toutes les couleurs qui le composent, à travers cette quête qu'on lui a confié un peu par hasard.
- Orange est aussi très bon je recommande ! C'est un manga très intéressant dans sa construction !
C'est l'histoire assez banale d'une fille amoureuse d'un garçon qui arrive dans sa classe, mais qui n'ose pas se rapprocher de lui ni même se déclarer, même s'il y a clairement une connexion émotionnelle entre eux. Elle passe donc à côté de cette histoire d'amour. Seulement il arrive quelque chose de tragique dans le futur et son double futur décide de lui envoyer une lettre pour changer le cours du temps et surtout éviter les regrets qu'elle a par rapport à cette histoire d'amour manquée.
Une réflexion de base hyper intéressante sur ce qui nous fait peur mais qu'il faut surmonter pour pouvoir vivre à fond. Et même si l'héroïne est un peu nunuche j'ai adoré la voir changer et prendre tout son courage pour prendre les rennes de sa vie.
- Aromantic (love) story , vraiment pas mal. Y a un côté éducatif, on aime ou on aime pas mais ça colle bien avec l'histoire de cette jeune femme qui se pose tant de question sur l'amour et son éventuel aromantisme. J'ai trouvé ça hyper drôle que les mecs aient un peu des réactions qui sont habituellement plus mis sur des nanas (comme rougir devant l'autre ou ce genre de choses). Tout le long je me suis demandée si ça allait pas tourner au vinaigre, et franchement la conclusion est bien et ça casse pas tout ce qui a été mis en place avec tant d'effort sur le reste de l'histoire.
- Tous les Ai Yazawa, Paradise Kiss (l'histoire d'une lycéenne un peu paumée qui se retrouve mannequin d'un club de coutûre un peu underground, et qui grâce à ça va trouver sa vocation, mais aussi connaître son premier amour), Gokinjo (l'histoire d'une lycéenne puis étudiante en art/mode, et ses histoires d'amour sur plusieurs années, toujours un peu pareil mais c'est plus léger que Nana ou Paradise Kiss), Je ne suis pas un ange (L'histoire de Midori qui participe au premier conseil des lycéens d'un nouveau lycée sur 3 ans, une fille aimée et admirée par tout le monde mais qui comme tout le monde est loin d'être parfaite. Qu'est-ce que j'ai pleuré à la fin du tome 2 ?!), Last Quarter (Assez original, l'histoire d'une petite fille qui voit en rêve une jeune fille qui s'est fait écrasée. Y a une ambiance entre le rêve et la réalité hyper prenant). On la connaît surtout pour Nana mais toute sa bibliographie est intéressante, et d'autant plus de voir ce que chaque histoire lui a apporté (le paroxysme étant Nana mais malheureusement nous n'aurons jamais la fin... Enfin d'une certaine façon ça fait partie de l'histoire)

Dans mes recommandations perso :
- Puzzle de Ryô Ikuemi, qui est magistral ! C'est plein d'histoires courtes (de type tranche de vie) qui s'assemblent avec à chaque fois un personnage central différent. On retrouve un personnage parfois d'arrière-plan d'une autre histoire, on confronte les points de vue, c'est bluffant. Surtout que l'autrice est un peu la reine de shôjô mature et du genre "tranche de vie" ! Je comprends pas qu'elle soit pas plus publiée en France (elle est très prolifique au Japon et aborde toujours des thématiques très différentes et très originales). Tous les personnages sont complexes avec des défauts et des qualités, personne n'est parfait, c'est hyper vrai dans le propos. Et dès le chapitre 1, à la fin on a un cliffhanger qui nous donne une deuxième lecture à tout ce qu'on a lu. Bref du génie !
- toutes les oeuvres de Sahara Mizu (mon autrice préférée, mes mangas préférés, je me sens si proche de sa sensibilité). De disponible en France il y a le Chant des Souliers Rouges (raconte la rencontre d'un collégien et d'une collégienne qui se retrouvent sur le toit du collège pour jeter leurs chaussures comme leur rêve (lui de basket et elle de flamenco) et qui s'admirent mutuellement pour leur différence (il lui envie sa si grande taille qui ferait d'elle une basketteuse hors paire, et elle son sens du rythme qui l'aiderait en flamenco). On les retrouve au lycée alors qu'ils ne sont plus en contact et on se rend compte que cet évènement a ou va en fait bouleverser toute leur vie. Ils ont une espèce de relation où sans se croiser, ils se motivent quand même à ne pas lâcher leur rêve et surtout redonne chacun un sens à leur vie.).
En rupture de stock mais on le trouve parfois en médiathèque, My girl (Magnifique ! L'histoire d'un homme qui apprend que son amour d'étudiant est morte et surtout qu'il est papa d'une petite fille qu'elle lui avait caché. Et cette petite fille et cet homme qui ne se connaissent pas vont se rapprocher autour du deuil de cette personne si spéciale qui a partagé un moment différent de leur vie et qui garde une grande place dans leur coeur.)
- Dans le Young adult, pour moi la meilleure c'est Mari Okazaki, qui a justement fait And (qui est dans cet article et sort 2021) ! Elle avait sortie Complément Affectif y a un moment, qui reprend un peu les mêmes thématiques finalement très féministes de ces femmes japonaises qui travaillent d'arrache-pied (dans une société où beaucoup d'entre elles se marient, font des enfants et deviennent femmes au foyer) sont ambitieuse et ont parfois un peu de mal à raccorder leur besoin d'amour et de féminité (quand on passe sa vie au boulot c'est difficile de s'occuper de soi et de son foyer). Elle fait des scènes de sexe magnifiques avec beaucoup d'émotions qui sont très loin des scènes plutôt pornographiques/érotiques assez crues qu'on peut voir ailleurs, et également des shôjô édulcorés où c'est toujours censuré.
- Dans le boy's love et LGBT y a aussi Kanna Kii avec l'Etranger de la Plage qui est un boy's love très réaliste avec les thématiques du rejet de l'homosexualité. Pas du tout dans les clichés du yaoi ou shônen ai, vraiment hyper sensible et touchant (puis visuellement magnifique). Son recueil d'histoires courtes va sortir en 2021 Nos Meilleures vies, les histoires sont assez variées est vraiment chouettes !
Et surtout Eclat d'Âme de Yuhki Kamatani, qui parle d'homosexualité, de transidentité et de questionnement sur le genre. Vraiment magnifique, elle représente les émotions avec tant de justesse, c'est une des meilleures sorties de ces dernières années.


Je suis un peu mitigée sur Game. Je le lis avec beaucoup de plaisir mais avec le tome 3 je me demande vraiment comment ça va tourner, j'attends le tome 4 pour avis définitif... (En gros c'est l'histoire d'une working girl qui n'a pas le temps pour une histoire d'amour et commence une histoire uniquement basée sur le sexe avec un de ces collègues avec un peu ce "jeu" du premier qui développe des sentiments a perdu)
En proie au silence (qui parle de la position de la femme dans la société japonaise, de plusieurs exemple de femmes utilisées comme des objets par des hommes. De consentement et donc aussi de viol) est bien mais comme Life (qui parle de l'ijime, les brimades au Japon qui sont une forme de harcèlement très extrêmes dont on a pas vraiment d'équivalent en occident (je veux dire dans l'éxtrémité des pratiques où tout une classe se retourne contre un bouc émissaire avec des violence physiques et verbales poussées)) , c'est assez lourd à lire, les thématiques sont vraiment très sombres et crues. J'ai un rapport très contradictoire avec En proie au silence, j'ai envie de l'acheter et de le lire en entier et j'ai en même temps la sensation que quand je l'aurais fini je revendrais tous les tomes parce que je ne voudrais plus ni le relire, ni le garder.


Par contre j'ai beaucoup moins apprécié :
- Perfect World (que j'ai pas poursuivi d'ailleurs), je sais qu'il est très apprécié et la thématique est très original. Mais pour moi c'est une grosse déception. J'ai trouvé l'histoire et les personnages un peu creux (enfin j'ai jeté un oeil aux tomes suivants et après le tome 10 ça a l'air de s'améliorer et de prendre un tournant plus mature... Mais bon plus de la moitié de l'histoire qui reste, pas mauvaise, mais assez oubliable). En gros l'intrigue et retournement de situation des 9 premiers tomes, sont ultra prévisible et de l'intrigue de shôjô pur et dur (je trouve que c'est le manga qu'on te vend comme mature parce que c'est des personnages après le lycée et que la thématique est dite "plus adulte" mais qui ne l'est pas vraiment...), ça passe à côté des thématiques qui sont effectivement plus adulte comme la vie à deux sous le même toit, la vie de couple, la sexualité (ce dernier point et hyper dommage parce qu'en vrai c'est abordé mais ça fait 2 pages, alors que tu sens qu'il y avait tellement à creuser sur ce sujet. Et quand je dis sexualité ça contient l'asexualité ou la sexualité différente de ce qui est hétérocentrée). Et surtout ce qui m'a limite énervé en fait c'est que tu as l'impression que le principal frein de leur relation "parfaite" (rien que de l'écrire ça m'énerve) c'est TOUJOURS le handicap. Merci la tolérance (après c'est un peu vache comme reproche parce que le manga casse quand même beaucoup de clichés sur le handicap mais j'aurais aimé que le couple ne soit pas centré uniquement sur le handicap). Et surtout niveau émotionnel je n'y ai pas trouvé mon compte, y a beaucoup de description et de détails très factuels sur le handicap, et ça te distancie vachement des personnages. C'est instructif mais dans une histoire de sentiment et d'émotion c'est quand même un sacré point noir.
EDIT : Je pense que je suis assez dure, ça s'arrange après le tome 9. Mais je trouve que les ficelles du récit sont assez grossières et que ça manque d'authenticité.
Et dans la thématique du handicap, Silent Voice (qui raconte l'histoire d'un jeune homme qui apprend la langue des signes et essaie de renouer avec une jeune fille mal entendante qu'il a harcelé en primaire) est bien au-dessus par exemple. Y a beaucoup d'émotions complexes, les personnages ont plein de facettes et autant de qualité que de défauts ce qui les rend très humains (voire énervants mais c'est un autre débat).

Voilà, c'est très long :yawn:
Merci pour toutes ces références ! Bon, moi j'ai bien aimé Perfect World, malgré son coté très romancé au début ^^ Mais j'ai hâte de découvrir plein de mangas que tu as présenté. Je suis ravie car j'ai toujours du mal à trouver des références de ce genre dans la presse ou en librairie et je ne savais pas vers quoi me tourner.
 
Voir les réactions sur le forum (21 réponses)
Close