Close

5 baumes à lèvres sans ingrédients douteux pour l’hiver

Le baume à lèvres, on l'applique sur la peau mais il finit très souvent dans l'estomac. Voici quelques conseils pour bien le choisir, sans trop de risques pour la santé.

Temps de lecture : 5 minutes

Hiver comme été, le baume à lèvres fait partie de ces produits de beauté « couteau suisse » qu’il est toujours bon d’avoir sur soi. Malheureusement, comme pour beaucoup d’autres cosmétiques (coucou le déodorant et la crème solaire), certains des ingrédients qui le composent sont régulièrement montrés du doigt.

Voici donc quelques conseils pour bien choisir ton baume et apprendre à reconnaître les principaux ingrédients à éviter.

Baume à lèvres, des ingrédients à scruter à la loupe

En septembre 2017, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié un comparatif de 20 sticks à lèvres de différentes marques et a alerté sur les dangers de certains ingrédients pour la santé. Parmi les substances montrées du doigt par l’article, on retrouve des perturbateurs endocriniens, des excipients occlusifs pour la peau et toxiques pour l’organisme, ainsi qu’un grand nombre d’allergènes. Eh oui, rien que ça !

Pour t’aider à choisir le baume idéal, celui que tu pourras appliquer sur tes lèvres (et donc ingérer) sans risque, voici quelques informations sur des ingrédients qu’on retrouve trop souvent dans ce type de produit et qu’il faudrait pourtant éviter…

Les hydrocarbures d’huiles minérales

Les huiles minérales sont des composés chimiques qui proviennent essentiellement du pétrole brut, mais elles sont également produites par synthèse à partir du charbon, du gaz naturel et de la biomasse. Elles sont souvent subdivisées en deux groupes : la fraction saturée (MOSH) et la fraction aromatique (MOAH).

Selon un rapport de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) publié en 2012, « des éléments indiquent que la fraction saturée des hydrocarbures (MOSH) est susceptible de s’accumuler dans différents tissus et organes, entraînant des effets néfastes possibles sur la santé. Il s’est également avéré que la fraction aromatique des hydrocarbures (MOAH) pourrait être cancérigène et génotoxique. » Rien de très engageant, donc, même si tu ne risques pas grand chose à moyen terme (à moins que tu ne croques régulièrement dans tes sticks de baume, mais ça c’est un autre souci).

Les noms INCI à traquer : Mineral Oil, Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Paraffin, Petrolatum jelly, Ozokerite, Ceresin, Polyisobutilene, Synthetic Wax, Cera Microcristallina, Hydrogenated Polyisobutene, Methylsilanol, Isododecane, Isohexadecane, Silicone Quaternium.

L’hydroxytoluène butylé ou BHT

Le 2,6-Di-tert-butyl-p-cresol, plus connu sous le doux nom d’hydroxytoluène butylé, est un conservateur synthétique issu de la carbochimie qui permet d’éviter l’oxydation et le rancissement des produits de beauté. Il est suspecté d’être un perturbateur endocrinien pouvant déstabiliser les hormones de reproduction chez l’homme et la femme.

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe aussi le BHT parmi les substances qui sont soupçonnées de favoriser le développement de tumeurs déjà existantes. Bref, autant l’éviter le plus possible.

Les noms INCI à traquer : BHT, Butylated Hydroxytoluene.

Sélection de baumes à lèvres clean

Comme il n’est pas toujours simple de décrypter les étiquettes des produits cosmétiques, voici une petite sélection shopping de baumes à lèvres efficaces mais aussi totalement inoffensifs pour ton petit corps. Et comme toujours, je te donne quelques infos concernant les ingrédients pour chaque produit (s’il n’y a rien d’écrit en italique, c’est qu’il n’y a rien à signaler, et ça, ça fait plaisir !). À toi de voir ce qui est non négociable pour toi.

Baume à lèvres Amandes bio d’Hurraw!

Ce stick à lèvres bio et vegan est fabriqué de façon artisanale avec des huiles et des beurres végétaux pressés à froid. Parfumé à l’amande, il ne contient que des bonnes choses pour hydrater, réparer et protéger les lèvres comme de l’huile d’amande douce, de la cire de candelila et du beurre de cacao.

Baume à lèvres Citron Limette de Dr Bronner’s

La marque américaine Dr Bronner’s propose plusieurs baumes à lèvres aux formules irréprochables ! Celui-ci, parfumé au citron vert, contient de la cire d’abeilles ainsi que des huiles végétales bio de jojoba, d’avocat et de chanvre pour chouchouter les lèvres toute l’année.

Contient quatre allergènes d’origine naturelle : geraniol, citral, limonene et linalool.

Baume à lèvres réparateur H20 Booster d’Eau Thermale Jonzac

Formulé sans parfum, ce baume créé un film à la surface des lèvres pour les protéger des agressions extérieures mais aussi pour limiter la perte insensible en eau. Il contient de l’huile de jojoba, de l’huile de ricin, du beurre de karité et de la cire de carnauba, un quatuor de choc pour une bouche toute douce.

Sa composition inclut du Polyglyceryl-3-Stearate, un émulsifiant et émollient dérivé de l’huile de palme.

Stick à lèvres Butterstick Lip Treatment de Kiehl’s

Le beurre de citron et l’huile de coco sont les ingrédients phares de ce stick pour les lèvres qui aide à prévenir les gerçures et les crevasses causées par la rudesse de l’hiver. Le stick que je te présente ici est transparent mais il existe aussi dans différentes teintes qui colorent légèrement les lèvres.

Contient quatre allergènes d’origine végétale : geraniol, citral, limonene et linalool.

Baume à lèvres Skinfood de Weleda

Ce baume à lèvres, qui fait partie de la célèbre gamme Skin Food de Weleda, est enrichi en extraits de plantes médicinales comme la camomille, le romarin, le souci ou encore la pensée sauvage. Il apaise et soigne les lèvres abîmées et aide à lutter contre le dessèchement cutané.

Contient trois allergènes d’origine naturelle : citral, geraniol et limonene.

Certains liens de la sélection shopping de cet article sont des liens d’affiliation. En cliquant dessus pour te procurer un produit,  tu soutiens financièrement Rockie car ces sites nous reversent quelques centimes par achat. Mais si tu préfères, tu peux aussi bien sûr aller faire tes courses dans une boutique près de chez toi.

Et toi, tu fais partie des adeptes du stick à lèvres ? Ou tu t’en passes sans problème ? Quelles sont tes marques préférées en matière de compo clean ?

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

17 Nov 2019, à 00:59
On part un peu en HS, je n'ai jamais dis qu'il ne fallait rien faire mais que l’artificiel chimique qu'on oppose naturel et bio n'a pas de rapport direct avec les risques.

@Ploue
Ce n'est pas le soja dans sa globalité mais les isoflavones qu'il contient
Exemples d'articles en exemple :
https://www.quechoisir.org/enquete-soja-consommation-a-surveiller-n67071/
https://www.francetvinfo.fr/sante/a...-alerte-sur-les-aliments-au-soja_3456845.html

@*looloo* Sur l'humain ? Comme presque tout les autres en fait (et les OGM et les pesticides). Pour en avoir la certitude il faudrait en injecter à haute dose dans les gens, les foetus, les nourrissons, les immunodépressifs,... mais tant qu'on se contente de la transposition sur les résultats des animaux, sur des morceaux de tissus isolés, ou via la voie des réactions chimiques, il faudrait en suivant ce raisonnement rayer une bonne part de ceux mentionnés dans l'article car on arrive aux conclusions avec les même méthodes (ainsi que l'effet cocktail qui à été mis en lumière de cette manière sur les souris et sur des cellules humaines prélevées).
Ou alors on ne peut que constater à postériori comme le distilbène.

C'est d'ailleurs pour ça que parmi les seuls dont on soit sur, il y a le tabac et l'alcool, car il y a une grande proportion de gens volontaires pour les absorber...
 
Voir les réactions sur le forum (10 réponses)
Close