Close

La réponse à toutes les questions que tu te poses sur le polyamour

Qu'est-ce que le polyamour ? Faustine a posé la question à Charlie, Elsa et Tina qui forment un trouple, et la réponse est bien loin des clichés !

Temps de lecture : 4 minutes

Poly-quoi ?

Tu as déjà entendu parler du polyamour sans trop comprendre de quoi il s’agit ? Ou bien tu es attirée par ce type de relations, mais tu te poses beaucoup de questions ?

Pas de panique ! Reste avec moi, je t’explique tout.

@cookiekalkair et @holy_poly_macaroni, les comptes à suivre pour comprendre le polyamour

Pour en savoir plus sur le polyamour, j’ai consulté les comptes Instagram @cookiekalkair et @holy_poly_macaroni de l’auteur de BD Charlie.

Charlie est marié avec Elsa depuis 5 ans et ils sont parents d’un petit garçon. Il y a un an, ils ont rencontré Tina, dont ils sont tous les deux tombés amoureux. Depuis, Charlie, Elsa et Tina partagent une relation polyamoureuse.

Sur les deux comptes de Charlie, tu pourras retrouver, en plus de ses planches de BD, ses aventures avec Elsa et Tina, ainsi que des explications éducatives et didactiques de ce qu’est le polyamour.

Le tout avec fraîcheur et humour !

C’est quoi le polyamour ?

J’ai demandé ce qu’était le polyamour à Charlie et à sa femme Elsa. Selon eux :

« Le polyamour, c’est la capacité à sortir de la structure classique de la monogamie, c’est à dire le couple à deux. C’est accepter d’aimer plusieurs personnes à la fois. »

Attention toutefois, le polyamour est à distinguer du couple ouvert, qui n’englobe pas de relation sentimentale en dehors du couple ! Dans une relation poly, la connexion amoureuse lie chacune des personnes.

Si tu te demandes s’il est possible d’avoir de l’amour pour plusieurs partenaires dans une relation polyamoureuse, la réponse est oui.

Dans cette planche, Elsa t’explique que le sentiment amoureux peut être multiplié à l’infini. Donner de l’amour à plusieurs personnes ne divise pas l’amour en des parts plus petites !

Charlie et Elsa m’expliquent que le plus important dans une relation polyamoureuse, c’est l’instauration de règles.

Si les règles établies respectent les besoins de chacun et chacune, et que chaque personne communique en toute transparence avec les autres, alors la relation est saine.

Le polycule, qui lie les partenaires d’une relation polyamoureuse

Pour désigner le réseau sentimental qui lie les partenaires au sein d’une relation polyamoureuse, on utilise le terme « polycule »,

C’est un peu l’équivalent du mot « couple » pour une relation monogame, si tu préfères !

Cette publication de @cookiekalkair t’explique tout ça mieux que moi :

View this post on Instagram

#polyamour VIII 💙 lorsque l’on ouvre son couple a plusieurs partenaires on peut vite perdre le fil de « qui-voit-qui ». Le #polycule représente ce réseau sentimental inter-personnel et peut être un moyen facile de représenter / discuter qui est important dans la vie amoureuse de nos partenaires (et dans la notre). Chacun.e peut également y avoir ses propres règles : est-ce que je met dans mon polycule seulement mes relations « sérieuses »? Est-ce que j’inclus un « plan-cul »? Ou même les gens avec qui je flirt ? Et comment et quand décide-t-on que quelqu’un n’est plus dans le polycule ? Autant de paramètres qui nous apprennent a mieux communiquer en couple/trouple. 💙 #poly #polyamorous #polyamour #emotion #ethicalnonmonogamy #enm #triad #polytriad #webcomics #bandedessinee #illustration #shortstory #compersion #envy #holypolymacaroni #cookiekalkair #trouple #throuple #plancul #tinder

A post shared by Cookie Kalkair 🍉 BD (@cookiekalkair) on

« Chaque lien tracé entre deux individus peut être romantique, intime, sexuel ou tout ça en même temps. »

Pour mieux s’y retrouver, on peut même cartographier une relation poly ! De nombreux types de polyamours existent.

En fait, autant qu’il existe de relations !

D’où vient le mot polyamour ?

Mais au fait, d’où vient le mot polyamour ?

Charlie t’apporte la réponse à cette question en illustrations :

Plusieurs références au concept existent. Par exemple, le philosophe Charles Fourier avait déjà conceptualisé les bases d’un « amour multiple » en 1816.

Les intellectuels Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre ont par la suite popularisé la notion de « pacte de poli-fidélité » à travers leur propre relation.

C’est dans les années 1960 que le terme « polyamour » s’est démocratisé, porté par les communautés hippies.

Pourquoi entretenir une relation polyamoureuse ?

De nombreuses raisons peuvent pousser à adopter le polyamour comme mode de relation !

Charlie, Elsa et Tina remarquent qu’ils ont tous les trois une histoire familiale et personnelle marquée par les relations de couple toxiques, que cela vienne de leurs parents ou de leurs expériences passées.

Non sans émotion, Elsa me raconte :

« J’ai vu mes parents se déchirer pour des histoires de tromperies. Ils en ont beaucoup souffert, et moi aussi. Ma mère m’a un jour dit en parlant de mon père :

« – Je me suis battue toute ma vie pour être la seule. »

C’est triste, et je ne voulais pas reproduire les mêmes schémas malsains. »

Une autre raison au refus de Charlie, Elsa et Tina de l’amour monogame : le sentiment qu’il est impossible de remplir à 100% les besoins d’une autre personne, surtout pendant toute la vie.

Polyamour et jalousie, ça fait bon ménage ?

Charlie et Elsa me racontent que croire que le polyamour déclenche la jalousie est une des idées reçues les plus répandues :

« Un des plus gros clichés est de croire qu’il n’y a pas de règles, que tout le monde fait n’importe quoi ! Alors que c’est tout l’inverse, bien souvent les règles sont beaucoup plus définies que dans un couple monogame.

Comme la société ne nous inculque pas de règles pour le polyamour, c’est à nous de fixer les nôtres.

Ce qui amène in fine à beaucoup moins de jalousie ! Il peut y avoir de la tromperie dans une relation polyamoureuse si l’un ou l’une des partenaires ne respecte pas les règles établies et ment.

Mais même s’il a des relations avec des personnes extérieures, s’il en parle et que ça rentre dans les règles, alors la jalousie n’est pas présente ! »

Bien sûr, il arrive toujours à Charlie, Elsa et Tina de ressentir parfois de la jalousie. Mais avec la communication et en fixant de nouvelles règles si besoin, elle peut en général être surmontée !

Le polyamour et ses clichés

Le polyamour souffre malheureusement de nombreux clichés, comme me le raconte Elsa :

« Pour les hommes, les gens pensent souvent qu’ils font ça parce qu’ils ont peur de l’engagement, ou que c’est une excuse pour tromper leur femme.

Pour les femmes, on va plutôt les considérer comme des « sluts » qui couchent avec tout ce qui bouge, comme des femmes à la sexualité incontrôlable.

En général, on pense qu’on est pas assez « solides » pour des relations monogames.

En fait, beaucoup projettent des problématiques de couples monogames et des clichés hétéronormés sur notre polycule. »

Souvent, les gens imaginent toutes sortes de choses quand ils voient Charlie, Elsa et Tina… tout, sauf qu’ils forment un trouple, comme tu peux le voir sur ce post !

View this post on Instagram

#polyamour – PART III 🙆‍♂️ Même si le polyamour et l’idée de #trouple est trendy en ce moment dans les magazines et sur internet, la plupart des gens n’en ont jamais entendu parler ou même n’y croient pas du tout. 🧡 C’est pourquoi, lorsqu’ils nous croisent, ils ont plutôt tendance a expliquer notre trio d’une autre façon. Compilation de VRAIS scénarios que l’on a entendu sur nous cette dernière année… 👆 🧡 (Mon préféré étant le technicien qui installait internet dans notre nouvel appart qui me dit qu’il a donné le mot de passe a ma « fille ». Pointant ma petite amie 😱 wtf, est-ce que j’ai l’air si vieux??? 👨🏼‍🦳) 🧡 Partagez-nous vos meilleurs scénarios 👇 ou racontez-nous ce qui vous passe par la tête quand vous croisez 3 personnes comme nous ensemble 😏 alleeeez… (pour suivre le compte en anglais, follow @holy_poly_macaroni 👀🙌) #bandedessinee #bd #poly #illustration #cookiekalkair #webcomic #instaart #couple #ethicalnonmonogamy #poliamor

A post shared by Cookie Kalkair 🍉 BD (@cookiekalkair) on

Le sexe et le polyamour, comment ça se passe ?

L’amour à plusieurs fait partie des fantasmes de nombreuses femmes et nombreux hommes… mais qu’en est-il du sexe au sein d’une relation poly ?

Encore une fois, il n’y a pas de vérité universelle, mais Charlie partage sur @cookiekalkair des illus sur son expérience :

View this post on Instagram

🎶 Let’s talk about #sex, baby 🎵 👩🏻🍑 l’amour à plusieurs fait partie des fantasmes les plus fréquemment partagés par les hommes (et les femmes) 👉 et si tu ne sais pas déjà ça, c’est que tu n’as pas encore lu mon précédent livre « Pénis De Table » – et je suis un peu déçu…😼 Beaucoup de gens nous demandent comment se passent nos parties de jambes en l’air avec 3 partenaires (et 3 bouches, 6 mains, etc etc 😏). On vous raconte tout dans un épisode spécial 🍑🍆🍑 Et vous? Poly ou pas, quelles sont les positions a plusieurs que vous préférez ou que vous rêveriez de tester. C’est samedi… lâchez-vous, on veut tout savoir 🤓👇 💙 ✨ Envie de soutenir notre projet sur le polyamour ? Tu peux nous payer un café ☕️ via notre profile Ko-Fi 👉 le lien dans ma bio ✨ #poly #polyamorous #polyamour #poliamor #ethicalnonmonogamy #enm #LGBTQ #queer #triad #polytriad #webcomics #bandedessinee #illustration #shortstory #holypolymacaroni #cookiekalkair #planatrois #threesome #3way #ménageàtrois

A post shared by Cookie Kalkair 🍉 BD (@cookiekalkair) on

Les deux filles du trouple sont bisexuelles et le sexe peut avoir lieu à trois, ou à deux, et entre chaque partenaire !

Tout dépend des envies de chacun.

En tant que trio « ouvert », les relations avec des personnes extérieures sont autorisées, mais encore une fois, toujours selon les règles établies au préalable et de façon à respecter chaque partie !

C’est quoi les plus grosses difficultés dans une relation polyamoureuse ?

Contrairement aux idées reçues, ce qui est le plus difficile dans une relation poly, ça n’est pas d’avoir de l’amour pour plusieurs personnes en même temps, ça n’est pas de gérer la jalousie ou encore le sexe.

Ce qui est le plus difficile dans le polyamour, c’est plutôt… de trouver assez de temps pour tout le monde !

Et toi, es-tu dans une relation polyamoureuse ? L’as-tu déjà envisagé ? Viens m’en parler dans les commentaires !

À lire aussi : Émi & Ben : une relation libre, et un bébé à naître

Rubrique
Mots-clés

Le dernier commentaire

23 Juin 2020, à 12:28
Merci pour ce partage, on se retrouve souvent avec des idées préconçues malgré nous
ces petits comptes instagram permettent de déconstruire nos idées formatées, et c'est bon pour la société
 
Voir les réactions sur le forum (37 réponses)
Close